MENU ZINFOS
Santé

Dengue : 1 décès, 806 nouveaux cas, la circulation du virus en baisse


Du 21 au 27 juin, 806 cas de dengue ont été confirmés (chiffre non consolidé). Bien que l’épidémie poursuive sa baisse sur tout le territoire, l’ensemble des indicateurs indique une circulation à un niveau intense et supérieure aux années précédentes. Toutes les communes continuent de recenser des cas. L’Ouest reste la région la plus touchée avec près de 61% des cas sur l’île. La baisse des passages aux urgences et des hospitalisations continue mais reste encore à un niveau élevé.

Par Nicolas Payet - Publié le Mercredi 7 Juillet 2021 à 17:53

La préfecture, l’ARS La Réunion et Santé Publique France ont le regret d’annoncer le décès d’une personne directement lié à la dengue survenu ces dernières semaines.
 
Par ailleurs, face à l'importance des enjeux pour la santé de tous, une mobilisation sans faille de l’ensemble des acteurs (Etats, collectivités, population…) est essentielle dans la lutte contre la dengue.
 
Les autorités rappellent aux Réunionnais la nécessité de maintenir une vigilance au quotidien, en appliquant les moyens de protection (répulsifs, moustiquaires, vêtements longs…) et en contactant son médecin ou les urgences si son état de santé se dégrade.
 
Cette semaine, la campagne « La dengue, plus sévère que jamais, protégeons-nous ! » se poursuit avec le témoignage de Pascal qui a contracté la dengue à deux reprises. Cette année, il a connu des douleurs plus importantes avec impossibilité de manger pendant des jours.
 
Situation de la dengue au 7 juillet 2021
 
Depuis le 1er Janvier 2021
·    27 213 cas confirmés
 
 
·    721 hospitalisations
 
 
·     3 818 passages aux urgences      
 
 
·    15 décès directement liés à la dengue
 
 
(données Cellule Santé Publique France en région, ARS)
 
Saint-Paul et Saint-Denis sont les communes les plus affectées par la circulation du virus.
 
Le secteur Ouest comptabilise près 61% de cas déclarés sur l’île. Les cas se situent principalement à Saint-Paul et à La Possession.
 
Dans le Nord, Saint Denis concentre l’essentiel des contaminations.
                                                
Dans le Sud, les cas sont localisés essentiellement à Saint-Pierre et
Saint-Joseph.
 
Dans l’Est, les communes de Saint-André et de Sainte-Suzanne sont les plus touchées.



Localisation des regroupements de cas (foyers de dengue) :
 
REGION OUEST
  1. Le Port (ZUP 1, Rivière des Galets)
  2. La Possession (Cap Noir et du Vingt Septième)
  3. Saint-Paul (Rue Jacquot, La Poudrière, Bellemène, La Plaine, Bois de Nèfles, Le Ruisseau, Sans Souci, Centre-ville, Plateau Caillou, Bois rouge, Bellemène, Le Coteaux du Bernica, Saint-Gilles les hauts, Villèle, La Saline, La saline les bains, Barrage, Lotissement Gayette, Bruniquel, Ermitage les bains, Filaos, Roquefeuil, Grande Fontaine, Mon Repos, La Plaine, Les Chocas, Parc de la Poudrière)
  4. Saint-Leu (Pointe des Châteaux, L'Etang, Portail)
  5. Trois Bassins (La Grande ravine, Souris blanche, centre-ville, Bois de Nèfles)
 
REGION SUD
  1. Saint-Joseph (Langevin, Butor, Cayenne)
  2. Saint-Pierre (La Ravine des Cabris, Les Assises, Bois d’Olives, Lataniers, Basse Terre les Bas, Grands Bois, Terre Sainte, Ravine des Cabris, Chemin Stéphane, Bois d'Olives)
  3. Saint-Louis (Ouaki)
 
REGION NORD
  1. Saint-Denis (Ruisseau Blanc, La Montagne, Petit Ile, La Bretagne (partie Basse), Sainte Clotilde, Le Chaudron, Michel Debres, Bellepierre)
  2. Sainte-Marie (Ravine des Chèvres les bas)  
  3. Sainte-Suzanne (Sainte Vivienne)
 
 
La dengue, une mobilisation de l’ensemble des acteurs
Depuis 2021 :
  • 6 500 zones d’intervention de jour et de nuit.
  • plus de 150 agents de traitement mobilisés sur le terrain avec le renfort de jusqu’à 50 pompiers et 30 intérimaires,   
  • plus de 50 000 maisons visitées par l’ARS et le SDIS
  • 4 000 analyses/semaine réalisées par les laboratoires lors du pic épidémique
 
 
Réservé: Depuis 2021 :            • 6 500 zones d’intervention de jour et de nuit.            • plus de 150 agents de traitement mobilisés sur le terrain avec          le renfort de jusqu’à 50 pompiers et 30 intérimaires,             • plus de 50 000 maisons visitées par l’ARS et le SDIS             • 4 000 analyses/semaine réalisées par les laboratoires lors du          pic épidémique                                    La stratégie de lutte anti-vectorielle de l’ARS
En période épidémique, les équipes de lutte contre les moustiques de l’ARS La Réunion se sont vues progressivement renforcées d’intérimaires et d’agents du SDIS. Plus de 150 agents de terrain sont intervenus de manière systématique et réactive autour de chaque cas isolé et foyer de dengue émergent, et ont participé à des actions de salubrité publique et de sensibilisation du public portées par les collectivités et les associations, dans les zones de circulation virale les plus actives.
 
Les interventions de l’ARS sur le terrain sont complétées par la distribution gratuite de répulsifs auprès des publics les plus fragiles (personnes ayant contracté la dengue, enfants en bas âge, femmes enceintes, personnes âgées).
 
Cette stratégie a été permise par la poursuite même au plus fort de l’épidémie d’un recours important à la confirmation biologique par les médecins généralistes, permettant l’obtention de l’adresse des cas confirmés afin d’y orienter de manière ciblée les actions de la lutte anti-vectorielle.
Un pilotage et une coordination par la préfecture avec l’appui des communes
Depuis le passage en niveau 3, le dispositif de lutte contre la dengue est piloté par le préfet sous commandement de son centre opérationnel de la préfecture, en concertation étroite avec l’ARS La Réunion. Des réunions de coordination en préfecture et dans les sous-préfectures sont organisées très régulièrement afin de proposer une stratégie et des actions de lutte renforcées dans les régions sensibles.
 




1.Posté par Mougeon le 07/07/2021 20:08

Vite un vaccin 😀

2.Posté par JORI le 07/07/2021 22:14

Le vidal ne prescrit pas l'ivermectine pour guérir de la dengue ?? 😂 😂 😂

3.Posté par Dr Anonyme le 08/07/2021 09:24

Le Vidal (distribué par BIG PHARMA sans aucun contrôle rappelons-le) ne prescrit pas l'Ivermectine pour guérir de la dengue. C'est exact. Ce n'est pas dans l'intérêt économique de MSD tout simplement.

Par contre, pour faire cesser -non pas la dengue -mais nuance l'épidémie de la dengue plusieurs possibilités existent qui s'attachent à détruire non pas le virus, pas encore, mais la transmission du virus par les moustiques femelles.

https://www.nature.com/articles/d41586-019-02000-0

Au cours des deux dernières décennies, diverses stratégies innovantes visant à réduire la transmission de virus et de microbes pathogènes par les moustiques ont été développées.

Ces stratégies visent, soit à réduire les populations de moustiques (appelées suppressions de population), soit à rendre les moustiques sauvages incapables de transmettre des maladies infectieuses d'une part en propageant des modifications génétiques ou des infections bactériennes à travers les populations naturelles (appelés remplacements de population), d'autre part en ne s'attaquant qu'aux seuls moustiques qui viennent de piquer une personne atteinte de la dengue. Le repas de sang de ces moustiques là pouvant contenir un poison mortel pour les invertébrés dont font partie les moustiques, quoique sans aucun danger pour les vertébrés.

Ce n’est pas tout. Les bactéries du genre Wolbachia vivent dans les cellules des insectes hôtes, sont héritées par la mère et affectent la reproduction de leur hôte de telle manière qu'elles peuvent être exploitées à la fois pour la suppression et le remplacement de la population. Par exemple, lorsque des moustiques mâles infectés par certaines souches de Wolbachia sont relâchés et s'accouplent avec des femelles sauvages qui ne sont pas infectées par la même souche de Wolbachia, les femelles sont incapables de produire des œufs viables.

Par contre, libérer des mâles et des femelles tous infectés par une souche de Wolbachia qui rend les moustiques moins capables de transmettre des virus peut conduire à la propagation de cette souche à travers la population sauvage.

Le remplacement de la population d'Aedes aegypti étroitement apparenté est actuellement en cours dans cinq pays. De plus, les tentatives précédentes de suppression des populations de plusieurs espèces de moustiques différentes basées sur Wolbachia ont montré un certain succès.

Quant à stériliser des milliers de moustiques mâles, c'est certes une idée d'avenir qui bute cependant sur la possibilité que les moustiques femelles cherchent et finissent par trouver des mâles sauvages non stérilisés qui les féconderont.

Les moustiques femelles pourraient également être stérilisés. Ce serait une solution qui aurait, au moins, l'avantage de nous épargner les démangeaisons qui suivent leurs piqures.

Stériliser mâles et femelles ensemble pourraient faciliter le lourd travail de distinguer mâles et femelles.

Heureusement que la médecine comprend bien plus que les préconisations du VIDAL.

4.Posté par way le 08/07/2021 13:01

il n'y a pas de baisse ...il y a 806 personnes de plus positif au covid .... cqfd

5.Posté par JORI le 08/07/2021 13:20

3.Posté par Dr Anonyme le 08/07/2021 09:24
Rassurez moi, avec tout ce que vous évoquez, le paludisme a bien disparu??.
Vous prétendez avoir trois maladies, qui sans nul doute doivent être sans gravité, puisque vous n'utilisez pas de traitements des big pharma pour ne pas les enrichir??. Ce sont les tisaneurs qui sont heureux de vous avoir comme client!!. 😂😂😂

6.Posté par Dr Anonyme le 08/07/2021 18:04

Trois maladies, trois ALD, cher JORI qui veut bien prendre soin de moi. Merci.

Trois maladies traitées comme les autres malades avec l'aide des médicaments habituels !

C'est BILL GATES qui a fait cette proposition pour le malaria au Burkina Faso, pas moi !

Essayez donc de répondre aux contenus des commentaires et non de décrier les commentateurs.

7.Posté par JORI le 08/07/2021 22:24

6.Posté par Dr Anonyme le 08/07/2021 18:04
Comme quoi Bill Gates n'est pas si mauvais que certains le disent !!.
Concernant vos maladies vous êtes donc là aussi de trouver les traitements que big pharma met au point et permettez à son enrichissement ??. À un moment donné un peu de cohérence ne nuit pas. 😂 😂 😂

8.Posté par maboul le 09/07/2021 10:02

Les écoles seront elles demoustiquées pour la rentrée? La dengue a fait bien plus de dégâts dans nos écoles que le covid!

9.Posté par Dr Anonyme le 09/07/2021 10:53

Contester le commentaire, au lieu de moquer le commentateur, est-ce dans vos possibilités?

10.Posté par JORI le 11/07/2021 22:41

.Posté par Dr Anonyme le 09/07/2021 10:53
Parce que vous m'auriez jamais écrit ce que j'évoque ?? 😂 😂 😂

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes