MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Santé

Dengue : 1.443 cas à La Réunion, la liste des foyers par quartier


L'épidémie de dengue se poursuit dans l'île : les indicateurs sont toujours en augmentation illustrant une épidémie plus importante cette année qu'à la même date l'année dernière.

Par Nicolas Payet - Publié le Mercredi 28 Avril 2021 à 17:52

Dengue à La Réunion : des indicateurs toujours en hausse
 
Du 12 au 18 avril, 1 443 cas de dengue ont été confirmés. Les cas sont présents sur l'ensemble du territoire. 70% des cas se situent à l'Ouest : la circulation du virus baisse sur la commune du Port et une progresse à La Possession et Saint-Paul. Le nombre de cas augmente également dans le Sud à Saint-Joseph et dans le Nord à Saint-Denis.
 
Conformément au plan ORSEC de lutte contre les arboviroses, les 200 personnels de l'ARS, du SDIS et de la sécurité civile sont prioritairement mobilisés autour des cas identifiés et des foyers émergents de dengue. Cette stratégie vise à réduire la propagation du virus. Au vu du nombre important de nouveaux malades signalés chaque semaine et de leur dispersion géographique croissante, les interventions sont, à ce stade, réalisées uniquement autour des malades recensés par le dispositif de surveillance.
 
La période actuelle de pluies est favorable à la prolifération des moustiques. La préfecture et l'ARS rappellent l'importance d'éliminer les gîtes larvaires chez soi et autour de son domicile. Afin de limiter la propagation de l'épidémie et de prévenir les formes graves de la maladie, il est essentiel de consulter un médecin dès l'apparition de symptômes et de se protéger des piqûres de moustiques, même malade.
 
 
Depuis le 1er Janvier 2021
·    7 864 cas confirmés
 
ì
·    245 hospitalisations
 
ì
·    861 passages aux urgences    
 
·    2 décès directement liés à la dengue
 
ì
 
Situation de la dengue au 28 avril 2021 (données Cellule Santé Publique France en région, ARS)
  • Dans l'Ouest, le nombre de cas à Saint-Paul et au Port représente la moitié des cas déclarés sur l'île et les cas sont en hausse à La Possession.
  • Dans le Sud, la circulation du virus se concentre toujours à Saint-Joseph (cas en progression).
  • Dans le Nord comptabilise environ 10% des cas, essentiellement à Saint-Denis (stable).
  • L'Est reste peu affecté par l'épidémie, bien que des cas soient signalés sur toutes les communes.
Les foyers de Dengue
 
Des regroupements de cas ont été identifiés dans les quartiers /communes suivants :
 
REGION OUEST
  • Le Port (Cité Parny, Manes, Satec, SIDR Basse, SIDR Haute, Ariste Bolon, Epuisement, Saint Ange d'Oxile, Vieille ville, Say, Piscine, Magellan,  Zac1, Orée du Bois, ZUP 1, Cœur Saignant Haut, Cœur Saignant Bas, la Petite Pointe, Rivière des Galets, ZAC Rivière des Galets)
  • La Possession (Moulin Joli, Halte-La, Fond de Bac, Rivière des Galets, Ste Thérèse, Cap Noir, Pichette, La Palmeraie, Bœuf Mort, Ville, Camp Magloire, Ravine à Malheur, Le Vingt Huitième, Dos d'Âne)
  • Saint Paul (La Plaine, Jacquot, Poudrière, Gare Routière, La Baie, Bellemène, Bouillon, Les Canots, Le Bois de Nèfles, Sans Souci, le Guillaume, Plateau Caillou, Le Petit Bernica, Fleurimont, Villèle, La Saline, La Grande Fontaine, La Perrière, Mont Roquefeuil, Trou d'eau, La Saline les Bains, Lotissement Bellevue,  Lotissement Gayette, L'Ermitage les Hauts)
  • Trois Bassins (Bois de Nèfles, Monvert)
  • Saint Leu (Maduran, Etang Saint-Leu)
 
REGION SUD
  • L'Etang Salé (Etang Salé les Hauts)
  • Saint-Joseph (Manapany, Les Jacques, La Cayenne,Le Butor, Bois Noirs, Le Goyave, Langevin, Jean Petit)
  • Saint-Pierre (Bois Noirs, Ravine des Cabris, Condé, Grand Bois, Basse Terre, La Cafrine)
  • Petite Ile (La ravine du Pont)
  • Le Tampon (Sarda Garriga, Champcourt, Bel Air)
REGION NORD
  • Saint-Denis (La Bretagne (partie Basse), Ilet la Source, Sainte Clotilde, Le Chaudron, La Source, Saint-Jacques, La Montagne (Le Golf))
  • Sainte-Marie (La Grande Montée, La Ravine des Chèvres)
REGION EST
  • Sainte-Rose (Le Piton Sainte-Rose, Le Petit Brûlé)
Des interventions ciblées autour des malades recensés par le dispositif de surveillance
 
Dans le contexte de double épidémie Covid-19 et dengue que connait le territoire, la lutte contre la propagation du virus est essentielle pour préserver l'état de santé des Réunionnais et le système de soin. Les services de l'Etat, l'ARS, les professionnels de santé, les collectivités locales et les associations sont pleinement mobilisées au quotidien, sur le terrain. Les 200 personnels de l'ARS, du SDIS et de la sécurité civile réalisent près de 2 000 visites à domicile chaque jour.
 
Conformément au plan ORSEC de lutte contre les arboviroses, ces effectifs sont mobilisés prioritairement en porte à porte autour des cas isolés et des foyers émergents de dengue pour réduire l'installation du virus au sein de nouveaux quartiers. Des actions sont également programmées dans les quartiers où le virus circule depuis plusieurs semaines en complément des actions de salubrité publiques menées par les collectivités et les associations.
Au vu du nombre important de nouveaux malades signalés chaque semaine et de leur dispersion géographique croissante, cette situation requiert la mobilisation de l'ensemble des effectifs de l'ARS, du SDIS et de la Sécurité Civile. Ainsi, les équipes de la Lutte Anti-Vectorielle ne sont plus en mesure de répondre aux sollicitations des particuliers sollicitant des interventions à leur domicile. La programmation des équipes d'intervention est réalisée quotidiennement sur la base des signalements. Aucune intervention individuelle n'est programmée.
 
En cas de nuisance de moustiques, il est possible de se rapprocher des services communaux. Un numéro vert est également disponible pour des compléments d'informations sur les moustiques, la dengue, les conseils de prévention et les modalités d'intervention.




1.Posté par Totor le 28/04/2021 20:23

Sans compter les gens qui soigne à zot tout seul

2.Posté par bruce le 29/04/2021 00:26

toujours du blabla et de la propagande, cette épidémie de dengue est gérée avec autant de malhonneteté et d'incompétence que le covid. On nous bombarde de produits chimiques tandis que les mesures les plus essentielles sont méprisées, comme le ramassage des ordures, les dépotoirs sauvages et l'enlèvement des VHU. Au Port, toute la ville en est infestée, et rien n'est fait. L'action la plus mise en avant, ce sont les visites à domicile des ARS. Et c'est la plus inutile. Ils sont passés plusieurs fois chez moi, même eux disent que ça ne sert à rien de vider deux ou trois soucoupes d'eau quand on est entouré de montagnes de détritus. Les pompiers aussi sont passés, ils m'ont dit la même chose + qu'ils s'étaient portés volontaires pour nettoyer les dépotoirs, mais que leur direction avait refusé. Ils se sentent inutiles et instrumentalisés pour de la communication. Tout ça est une honte. J'ai été atteint et terrassé pendant 2 semaines. La maitresse de ma fille aussi, non remplacée et du coup pendant 2 semaines ma fille n'a pas pu aller à l'école. Comment je fais pour travailler? Aucune solution de garde. Et maintenant c'est au tour de ma fille d'être touchée, ainsi que mon autre fille d'à peine 6 mois. Tout cela aurait pu être évité, si on avait pas des politiciens qui ne savent que faire de la com et méprisent totalement le terrain. Cette gestion digne d'un pays du tiers-monde me donne honte, j'ai honte pour ma ville, mon île et mon pays. C'est révoltant.

3.Posté par Choupette le 29/04/2021 09:45

2.Posté par bruce

Je compatis.

A Saint-Paul, même galère. Il y a un espace vert, rue J.-B Rousseau, où pullulent les moustiques. Cela a été signalé plusieurs fois. Dernièrement, des ouvriers sont venus couper 2 pieds de fatak sur 3 et sont repartis. 2 autres s'attaquaient au terre-plein centra de la même rue. Résultat, ce n'est ni fait ni à faire.

Plus on crie, moins c'est fait. C'est leur politique. Médiocre. Lamentable.

4.Posté par ah,ahah, le 29/04/2021 10:20

Mais qu'est ce que vous croyez?
- Que l'ARS sert encore à quelque chose ( sauf à planquer des copains grassement payés à ne rien foutre et à parader à la télé? petite précision, c'est pareil en métropole.
- Que les maires vont se bouger le cul en voyant l'inertie de l'ARS? mais enfin , ces gens là sont en campagne depuis des mois , chez eux , y a pas de moustiques , les rues où ils habitent sont régulièrement nettoyées et les herbes coupées , sans parler des saloperies gentiment balancées par les riverains comme partout à la Réunion qui sont ramassées.
Le jour où les gens ne seront plus des porcs , la dengue disparaîtra...ce n'est donc pas demain la veille!

5.Posté par rivet Lea le 29/04/2021 11:42

Pour la dengue,on sait comment éviter la prolifération des moustiques et le peu qui est fait ne permet pas d'éradiquer la propagation;
1 messieurs les maires:tenez vos communes propres;il faut desherber les bords de routes et chemins
2 TCO:toutes les carcasses de voitures sont des nids à moustiques,les bornes sales etc...
3 la population:Cessez de jeter vos déchets n'importe où
La mairie doit verbaliser tous ces cochons et que le maire ne s'inquiète pas :s'il perd ces gens comme électeurs il en gagnera d'autres.Donc c'est un très mauvais calcul de la part des maires de ne rien faire.Je pense en particulier à Piton Saint Leu :les abords de l'ecole primaire de Stella sont dégueulasses.Les enfants marchent dans l'herbe haute où il y a des masques des cannettes,des sacs poubelles j'ai même vu un slip de femme sale!Et ensuite à l'école les instits essaient de les rendre responsables!Quand vous voyez tous ces adultes irresponsables qui ne sont pas foutus de tenir leur île propre ,on se dit qu'il y a encore du boulot.

6.Posté par Dr Anonyme le 29/04/2021 11:59

Oté Bruce

Tu remarques que "Et maintenant c'est au tour de ma fille d'être touchée, ainsi que mon autre fille d'à peine 6 mois. Tout cela aurait pu être évité." Oui ! Mais comment ? Et tu penses que si les gens arrêtaient de déposer leurs cochonneries, cela ne serait pas arrivé. C'est ce que tu penses non ?

En fait, tous les moustiques réunionnais qui pondent dans les cochonneries ne sont pas porteurs du virus de la dengue. Un seul est en cause, le moustique qui est venu dans ta maison piquer tes filles. C'est un moustique pas comme les autres, c'est celui qui venait de piquer justement un de tes voisins porteur de la dengue. Ces moustiques ne fabriquent pas les virus, ils les portent de porte en porte.

Si ce voisin avait pris ou reçu de l'ivermectine, le moustique pas comme les autres disons le porteur n'aurait pas eu la force de voler jusqu'à tes deux filles Il serait mort avant de reprendre son envol. A elles à tes deux filles, à leur tour, de prendre de l'ivermectine car ton quartier est désormais en danger.

En résumé, faute de traitement contre le virus, devant l'échec patent des politiques sanitaires prises depuis longtemps contre tous les moustiques, n'est-il pas plus agile de ne tuer que les moustiques porteurs, ceux qui viennent de piquer un malade de la dengue ?

7.Posté par Nicox le 29/04/2021 12:46

les déchets pullulent sur les parkings gratuits à st-paul et en 10 jours aucun nettoyage!! rats et moustiques font la bamboula!!

8.Posté par JORI le 29/04/2021 20:02

6.Posté par Dr Anonyme le 29/04/2021 11:59
À vous lire l'ivermectine est le remède à tout.
Le chik a dû disparaître grâce à l'ivermectine ?? 😂 😂 😂

9.Posté par Dr Anonyme le 29/04/2021 21:09

Je ne sais pas ! Anna-Bella Failloux et son unité Arbovirus et insectes vecteurs étudient l’aptitude des moustiques à transmettre la maladie du chikungunya à l’homme.

Depuis le début de l’épidémie de 2005, l’équipe a obtenu des résultats qui permettent de mieux comprendre l’ampleur de la flambée.

L’équipe a notamment déterminé que le temps nécessaire au virus pour parcourir le chemin entre l’infection avec la prise du virus chez un malade et sa présence dans les glandes salivaires du moustique prêt à être libéré avec la salive de moustique est très court, environ deux jours.

Ce résultat est à la base de l’élaboration de stratégies de lutte contre le moustique tigre. Ce groupe a également démontré que le moustique tigre pouvait être infecté en même temps par le virus du chikungunya et le virus de la dengue et transmettre ces deux virus simultanément lors d’une piqûre.

Ces associations de virus portés semblent indiquer une possibilité de traitement des deux maladies par un seul médicement : l'ivermectine.

10.Posté par JORI le 30/04/2021 15:43

9.Posté par Dr Anonyme le 29/04/2021 21:09
C'est bien ce que j'ai écrit. Selon vous l'ivermectine est le remède à tout.😂😂😂

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes