Société

Démoustication : Un (faible) risque d’intoxication pour les chats

Jeudi 24 Mai 2018 - 17:11

Des chats pris de convulsions, de tremblements, et tombant dans le coma. Voilà la scène à laquelle Marilyne Grondin, une habitante du Port, a assisté à plusieurs reprises ces dernières semaines. "En tout dans le quartier, il y a cinq chats qui sont décédés et deux qui ont disparu, qui sont aussi sûrement morts. Et nous avons pu en sauver deux" raconte-t-elle. "Les vétérinaires nous ont dit qu’il s’agissait d’intoxication, et non d’empoisonnement, et que cela pourrait être en lien avec la démoustication", poursuit-elle, peinée d’avoir perdu l’un de ses animaux de compagnie de cette manière. Une hypothèse qu’émet également Hélène Rondeau, vétérinaire à la Possession et présidente du Gevec (groupe d'étude vétérinaire sur l'errance des carnivores).
 
"La démoustication peut représenter un risque pour les chats, s’ils vont boire là où les produits persistent de manière assez concentrée", explique la professionnelle. Si l’inhalation n’est pas nocive, on ne peut donc pas en dire autant des son ingestion. "Le risque est assez faible", tient-elle toutefois à modérer. "Quand on voit le nombre de campagnes de démoustication, on a quand même assez rarement ce type d’intoxication. On les voit sur des zones ponctuelles, très traitées, peut-être même sur des zones traitées par des particuliers, qui ont tendance à mettre plus de produits que les professionnels".
 
Se tenir informé pour protéger ses animaux

Ainsi, pour éviter au maximum le risque, la vétérinaire conseille de se tenir informé des campagnes de démoustication et de garder, si possible, ses chats enfermés chez soi pendant et après. "On ne sait pas vraiment pendant combien de temps, ça peut être un jour ou deux. En général, il n’y a pas de persistance de grosse concentration au-delà". Egalement de veiller à ne pas laisser de l’eau stagnante, source du problème.
 
Le plus gros risque reste pour les animaux à sang froid, qui mangent l’herbe et les plantes ayant absorbé le produit, et qui doivent impérativement être sortis des zones de démoustication. Pour les chiens, la probabilité d'intoxication est bien plus faible. "Leur comportement fait qu’il ne vont pas aller boire n’importe quelle flaque d’eau", précise Hélène Rondeau, invitant au passage tout habitant face à un animal en difficulté à l'amener le plus rapidement possible chez le vétérinaire.

Effet sur l'environnement

De son côté, l'ARS indique que la deltamethrine (seule molécule insecticide autorisée en France pour les actions de démoustication) utilisée pour lutter contre les moustiques adultes "peut entraîner des effets néfastes sur l’environnement. Ce traitement est peu agressif pour les animaux à sang chaud mais présente une toxicité pour la faune aquatique qu’il convient de maîtriser. C’est pourquoi on ne les utilise qu’en cas d’apparitions de maladies transmises par les moustiques".
 
Pour les campagnes de nuit, des papiers d'information sont distribués dans les boîtes aux lettres quelques jours avant - même si certains habitants se sont étonnés de ne pas avoir été informés. Les opérations menées de jour, décidées au fur et à mesure et au cas par cas, se font avec l’accord des propriétaires. Chaque jour, les équipes interviennent sur 25 à 30 zones de 20 à 50 maisons dans les communes concernées par la dengue"Les équipes traitent les friches et terrains abandonnés si ils ne sont pas fermés", est-il précisé.
 
L'établissement de santé rappelle que les traitements insecticides contribuent à limiter la diffusion de la dengue. "Ces actions sont d’autant plus efficaces qu’elles sont complétées par des actions d’élimination des gîtes larvaires et de protection individuelle. La réalisation de ces gestes de prévention par tous peut contribuer à limiter la diffusion de la dengue et à réduire l’usage de ces produits".
--

Le témoignage de la Portoise et les explications de la vétérinaire dans la vidéo ci-dessous : 


Plus d'informations sur les opérations de démoustication sur www.ocean-indien.ars.sante.fr/situation-de-la-dengue-a-la-reunion

Marine Abat - marine.abat@zinfos974.com
Lu 3922 fois



1.Posté par Isis le 24/05/2018 20:09

Il n'y a pas que les chats qui peuvent pâtir de ces saletés. Les chiens également, mais aussi les humains. Sans compter les pauvres abeilles !!!

2.Posté par Ma sonnerie le 24/05/2018 21:02 (depuis mobile)

L'Etat nous intoxique en silence...

3.Posté par Cli le 24/05/2018 22:43 (depuis mobile)

Les chiens on les vénèrent. Les chats qu'ils aillent se faire foutre.

4.Posté par AA le 25/05/2018 02:09

Mon vieux chien est mort après un autre passage de l'ARS !!
Ils ne rentreront plus!!
Je vais continuer en solo avec mes simples bidons de Crézyl !!

5.Posté par véridik le 25/05/2018 12:19

en partant du principe que les agents qui bombardent leur m... partout sur les plantes sont habillés à la Tchernobyl, faut pas chercher plus loin

6.Posté par Gvar le 25/05/2018 13:06

Avant d'aller démoustiquer ils devraient commencer par éliminer les zones propices à la propagation des moustiques.
J'habite à Ste Clotilde. Ayant réalisé un grand nettoyage de jardin, un seul ramassage de déchets verts (le dernier en date) ne suffisait pas. J'ai donc appelé la mairie de St Denis pour leur demander s'ils faisaient les ramassages "à la demande". Ils me m'ont confirmé et ont ordonné un nouveau passage dans ma rue. Je me suis donc empressé de mettre la "2e fournée" au chemin (beaucoup de feuilles de palmier, excellent nid à moustiques).
C'était mercredi de la semaine dernière soit il y a 10 jours et il a pas mal plu sur St Denis depuis. Résultat, devant chez moi il y a probablement une petite armée de moustiques en préparation.

ALORS QU'ON NE VIENNE SURTOUT PAS M'EMMERDER AVEC LA MOINDRE HISTOIRE DE DÉMOUSTICATION quand la mairie n'est pas foutue de faire son travail en amont et de tenir parole !!!

7.Posté par lili974 le 25/05/2018 13:07

pas que les chats, les tortues .oiseaux . et surtout les lapins ! vous etes entrain de tuez des animaux innocents et les moustiques non!!!!

8.Posté par yabos le 25/05/2018 13:11

Tous les produits utilisés sont dangereux pour l'homme, chiens, chats, caméléons, lézards, tortue etc. Pour tuer un moustique ,on empoisonne les autres. Dangereux.

9.Posté par élastoc le 26/05/2018 12:07

Il suffit d'armer la population d'élastiques et le tour est joué !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >