MENU ZINFOS
Communiqué

Démission du directeur du CNFPT : La réaction de Patrick Lebreton


Le maire de Saint-Joseph réagit à la démission de Mehdi Boukerrou du poste de directeur du CNFPT. Son communiqué :

Par N.P - Publié le Vendredi 2 Avril 2021 à 07:52 | Lu 523 fois

Démission du directeur du CNFPT : La réaction de Patrick Lebreton
« Je prends note de la décision du nouveau directeur du CNFPT Réunion de renoncer à son poste. C’est une décision qui va ramener de la sérénité dans un contexte électoral, malheureusement propice à des prises de position démagogique.

Je déplore que cette affaire ait mis en difficulté un homme, sa famille et aussi une institution.

Il s’agit d’un sujet sensible et primordial qui aurait mérité un travail de fond.

Dans mon rapport que j’ai remis au Président de la République en 2013, j’avais déjà identifié cette problématique, à savoir : le manque d’information et de transparence sur les emplois dans les OutreMers.

Je proposais notamment de créer une structure de suivi des emplois qui permettrait de faire une analyse des postes pourvus l’année précédente et une gestion prévisionnelle des postes à pourvoir. Cette structure serait notamment dotée d’un comité de pilotage regroupant les principales directions des administrations ainsi que l’INSEE, Pôle-Emploi et des représentants des entreprises. Cette base de données serait alors consultable mettant fin ainsi à l’opacité dénoncée.

Il appartient donc aujourd’hui, à chaque responsable politique, de porter cette proposition n°2, figurant dans mon rapport sur la Régionalisation de l’Emploi pour la rendre enfin opérationnelle et ce, dans les meilleurs délais. »

Patrick LEBRETON




1.Posté par justedubonsens le 02/04/2021 08:27

Pour une fois je félicite le maire de St Joseph. Effectivement une multiplicité décisionnelle du jugement des aptitudes des candidats de postes à pourvoir permettrait une plus grande justice !

2.Posté par GIRONDIN le 02/04/2021 08:52

..... C’est une décision qui va ramener de la sérénité dans un contexte électoral, malheureusement propice à des prises de position démagogique.....

Dixit le breton, est-il suffisamment ancré localement ? Si son copain didiX pouvait nous dire ?

Pour rappel, le zen yogiste le breton expliquait :
'' ' "Ou lé un con-tribuable, en deux mots", lance-t-il à un des membres du groupe, visiblement excédé. "Na un boug kan i coz là i sent la merde", lâche même le premier magistrat.
"Ici on a acheté en 1967, c'était un restaurant avec une cour. Arrête di "jardin". Kréol i dit la kour. Zot i coné pas la kour ?", tacle l'élu après avoir été interpellé en Français. "Coz créole (...) Zot lé plus intelligent que nous zot i coz français".'' '' '' Samedi 26 Septembre 2020


3.Posté par Hegel le 02/04/2021 10:26

" le manque d’information et de transparence sur les emplois dans les OutreMers."

C'est bien le syndrome îlien ça! Parce que vous pensez que c'est différent dans les autres régions de France? Non! Toutes les nominations des hauts fonctionnaires sont opaques et le jeu de réseaux.

Bref cette histoire est cocasse quand on sait que nos chers élus qui dénoncent ce genre d'embauches font la même chose et en pire dans TOUTES les collectivités de l'île. Combien de planqués dans les cabinets de tout l'île payé à rien foutre. Combien de politiques losers retrouve t-on classé par leurs potes ici et là.

LA HONTE

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes