Démarche "VertuEau" pour les matières de vidange et des graisses sur le Nord

La Cinor et Runéo s'associent pour une initiative inédite à La Réunion: la mise en place d'une charte d’engagement avec les professionnels pour la bonne gestion des matières de vidange et des graisses sur le territoire Nord. La signature de cette charte s'est concrétisée le 15 mars à l'occasion du Salon de la Ferme en ville. au Parc des Expositions de Saint-Denis.


Avec la charte VertuEau, des acteurs impliqués pour la bonne gestion des matières de vidange et des graisses sur le territoire de la Cinor et sur La Réunion en général
Avec la charte VertuEau, des acteurs impliqués pour la bonne gestion des matières de vidange et des graisses sur le territoire de la Cinor et sur La Réunion en général
Parce que la préservation de l'environnement, et donc de l'eau que nous consommons, passe par une gestion responsable de nos eaux usées, la Cinor ,Runéo l’exploitant de la station d’épuration du Grand Prado- et cinq sociétés spécialisées dans la vidange des fosses septiques et des bacs graisse se mobilisent pour la bonne gestion des matières collectées sur le territoire Nord.

C’est à l’occasion du Salon la ferme en ville que ces professionnels ont choisi de concrétiser leur engagement par la signature de la charte VertuEau.

Objectifs : “garantir aux usagers la traçabilité des matières de vidange collectées sur le territoire et leur recyclage ˆ à la station d’épuration du Grand Prado à Sainte-Marie “, explique Geoffroy Mercier, le directeur de Runéo.
 

Vidange de fosse septique et de bacs de graisse

“Cette initiative novatrice, impulsée par la Cinor et Runéo, permet en effet d’aborder un sujet qui, “essentiel pour l’environnement, n’est que peu mis en avant : celui de la vidange des fosses septiques et du devenir des matières récupérées”, poursuit ce dernier.

En choisissant une société signataire de la charte VertuEau, le consommateur sait ainsi qu’il fait appel à un professionnel responsable et agréé pour la vidange de sa fosse septique, qui garantit la traçabilité des matières de vidange collectées et leur valorisation à la STEP du Grand Prado, dans une logique d’économie circulaire.

Les restaurateurs , équipés de bacs à graisse sont eux aussi tenus de vidanger régulièrement ces dispositifs afin de protéger le réseau de collecte et l’environnement.

Ainsi, en affichant le visuel de la charte VertuEau, ils garantissent à leurs clients l’entretien régulier de ces bacs à graisse par des professionnels agréés.

Un ensemble de matières recyclées

La charte VertuEau est à découvrir sur le hall B du Salon de la ferme en ville
La charte VertuEau est à découvrir sur le hall B du Salon de la ferme en ville
Dans son intervention, Yves Ferrières, vice-président délégué de la Cinor s'est plu à préciser que si le rôle premier d'une station d'épuration est de dépolluer les eaux usées, “la Cinor a souhaité aller plus loin en équipant le Grand Prado de procédés permettant de donner une seconde vie aux matières issues du traitement de ces eaux usées”

Chaque année, la station peut ainsi produire plus d’un million de kWh d’électricité à partir du biogaz issu de la digestion des boues d’épuration dans un méthaniseur.

De même, les matières issues de l’assainissement des eaux usées deviennent un fertilisant agricole.

Enfin, actuellement les matières de vidange et graisses y sont transformées en énergie verte et fertilisant agricole.

Un ensemble de résultats qui font de la plus grande station d’épuration d’outre-mer un ouvrage résolument tourné vers l’avenir.
 


DES CHIFFRES
- 21 000 dispositifs d’assainissement non collectif sur les villes de Saint-Denis et Sainte-Marie
- 300 camions de vidange accueillis en moyenne, chaque année à la station d'épuration du Grand Prado
- 1 million de kWh d'électricité produite en moyenne, par an, à partir du biogaz issu de la digestion des boues d’épuration
- 1 800 tonnes de boues brutes valorisées en fertilisant agricole chaque année
 
Samedi 16 Mars 2019 - 09:57
CINOR