MENU ZINFOS
Société

Demain Se Décide Aujourd’hui alerte sur la situation de l’eau dans l’Est


Le mouvement citoyen Demain Se Décide Aujourd’hui tire la sonnette d’alarme sur la situation de l’eau dans l’Est de l’île. DSDA estime que le basculement des eaux coûte cher à la microrégion et appelle à une consommation responsable. Surtout, le mouvement souhaite que la perte en eau en raison de l’état du système de canalisation soit réparée.

Par NP - Publié le Dimanche 22 Novembre 2020 à 08:03 | Lu 1781 fois

Le communiqué :
 
De l’eau pour tous !

En raison du réchauffement climatique, l’eau vient à manquer à l’Est de La Réunion. Le grand Etang est sec, les rivières sont basses, les pêcheurs de bichiques sont inquiets ! Du coup, on instaure des coupures et des restrictions. Ces efforts sont invivables : ça pose des problématiques de salubrité. Le mouvement citoyen Demain Se Décide Aujourd’hui alerte : il est urgent de changer de politique publique et de prendre sérieusement en considération le réchauffement climatique. 

Avec le grand projet européen de l’irrigation du Littoral Ouest lancé en 1983, un captage des eaux de l’Est est organisé pour approvisionner l’Ouest et permettre son développement agricole. L'eau est ainsi captée dans les rivières du Mât et de Fleurs Jaunes du cirque de Salazie puis dans la rivière des Galets et le bras Sainte-Suzanne du cirque de Mafate pour transiter à travers un tunnel jusqu’au secteur à irriguer et jusqu’au réservoirs des communes de l’ouest. Huit réservoirs tampons positionnés sur le territoire des communes du Port, de La Possession, de Saint-Paul, de Trois-Bassins et de Saint-Leu sont alimentés. 
Ne revenons ni sur le principe de base, ni sur les conséquences potentielles de ce « basculement » des eaux sur la biodiversité locale ou sur le corail. Ces travaux ont coûté 2 milliards. Mais qu’est ce qui a été anticipé pour garantir aux communes de l’Est et plus généralement à l’ensemble du territoire d’avoir de l’eau en permanence, et pour l’avenir ?

Le réchauffement perceptible aujourd’hui
Aujourd’hui, il est bien perceptible qu’il ne pleut plus suffisamment. Les rivières ne sont pas assez alimentées par les eaux de ruissellement, notre faune aquatique est la première des victimes. Un exemple : le niveau d’eau insuffisant empêche les bichiques de revenir dans nos rivières de l’Est. 
Les mesures se succèdent dans l’Est : demande de comportement civique à la population (ne pas arroser son jardin, ne pas laver sa voiture, etc.), coupures d’eau nocturne, restrictions…
Pour pouvoir sécuriser l’approvisionnement en eau, il faut agir. Bien sur une consommation responsable de l’eau est indispensable, mais pas seulement. Le réseau présente de nombreuses fuites. 
On sait aujourd’hui que près de la moitié de l’eau captée ne parvient pas aux consommateurs : 240 millions de m3 sont prélevés pour l’eau potable et seulement 140 millions de m3 sont facturés. Cela signifie tout simplement qu’environ 100 millions de m3 sont perdus entre le prélèvement et la facturation par les fuites sur les réseaux. « Il est urgent de réparer le réseau et de dédier un budget conséquent à cela », précise Sylvie Moutoucomorapoulé, fondatrice du mouvement Demain Se Décide Aujourd’hui.
Autre solution, multiplier des forages permettrait de garantir l’approvisionnement en eau des intercommunalités, malgré son coût élevé.
« La situation est telle que toute la population à La Réunion doit faire un effort. Nous devons tous être responsables vis-à-vis de notre consommation d’eau », signale Mickaël Boyer, du même mouvement politique et citoyen. « L’eau est un bien commun, c’est une ressource vitale. Nous devons la consommer avec attention et protéger sa qualité. Soyons tous vigilants aujourd’hui et agissons de manière responsable pour demain ».
Nous devons anticiper la raréfaction de l’eau qui pèse aujourd'hui sur nos foyers, sur les générations futures, du fait du réchauffement climatique ! Aujourd'hui c'est un manque d'eau que nous devons subir et demain ce sera peut-être des cyclones dévastateurs qu'il faudra affronter. 
Nous devons anticiper !




1.Posté par Ouais ... le 22/11/2020 08:58

Demain c'est décidé hier... Aujourd'hui, on subit l appât du gain d antant des industriels, le réveil tardif des gens, risque de ne rien changer, la machine est lancée, à l image de la crise covid rien n à été fait en prevention et quand le problème est la on ne pointe pas les responsables, on stigmatise le petit peuple... Alors que les règles du jeux sont fixe de plus haut...

2.Posté par Veridik le 22/11/2020 09:47

Basculer l'eau d'Est en Ouest et dire qu'il en manque après.
Fallait le faire, c'est fait

3.Posté par cindy 66 le 22/11/2020 21:21

Ce mouvement est superficiel comme l'initiatrice. Ce n'est pas du vrai travail social mais le tout sonne fade, c'est que la surface que montre ce parti mais aucune solution.

4.Posté par Bastien 974 le 22/11/2020 21:23

C'est un flop ce parti, on est déjà au courant des problèmes d'eaux, il faut des solutions point barre pas ce bla bla ridicule.
Et joé bédier n'est pas apte non plus à apporter ces solutions.

5.Posté par marianne 97 le 22/11/2020 21:30

Demande bédier paye not facture de l'eau sur st andré.

6.Posté par jo64 le 23/11/2020 03:18

Ce qu il faut dénoncer : Le basculement a été ete fait pour permettre l urbanisation des terrains de CBO et non pour les agriculteurs. Aujourd'hui il faut faire payer une taxe à la population de StPaul pour payer les travaux de forage dans l est

7.Posté par Cloclo le 23/11/2020 06:21

Les pêcheurs de bichiques sont inquiets !! Eux qui ont détruit avec leur pêche irresponsable une composante de la biodiversité : les bichiques et autres. Maintenant ils vont se plaindre, ils sont entrain tout simplement de payer leur sacage.

8.Posté par polo974 le 23/11/2020 13:06

hier, j'ai vu des champs se faire arroser dans les hauts de l'ouest (Tampon)...

coupure dans l'est...

merci le basculement !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes