MENU ZINFOS
Faits-divers

Déjà impliqué dans l’affaire Guito Naranayin, G.Boudia jugé pour escroquerie


Par - Publié le Vendredi 11 Mai 2018 à 16:46 | Lu 2432 fois

Le dernier d’une bande d’escrocs a été jugé en correctionnel ce vendredi. À plusieurs, ils volaient les chèques dédiés à des entreprises et encaissaient l’argent. Mais une petite recherche rapide du nom "Giovanni Boudia" sur internet active la mémoire…
 
Il s’agit de l’un des Réunionnais impliqués dans l’affaire de Guito Naranayin, l’entrepreneur soupçonné d’être le commanditaire de l’agression d’une avocate à Mayotte. Il aurait été l’un des hommes qui a loué la voiture pour se rendre au cabinet et agressé la victime. Il avait avoué avoir reçu 2500 euros à l’aéroport Roland Garros avant de partir pour Mayotte. Emprisonné à Mayotte, il ne pouvait donc pas être présent pour l’audience de l’affaire d’escroquerie en 2015. Pour des faits qui remontent à 2010.
 
Le voilà face au tribunal de Champ Fleuri alors, sans aucune mention de cette affaire de Guito Naranayin qui se déroule en parallèle. Pas étonnant qu’il y en ait plusieurs, Giovanni Boudia a plusieurs mentions sur son casier judiciaire.
 
Il avoue tout. La bande volait les chèques (allant parfois jusqu’à 1 million d’euros) dans les boites aux lettres des entreprises. Le prévenu avait pour rôle de trouver "des délinquants" , comme les désigne Bruno Karl, président du tribunal, qui cherchaient des entreprises en manque d’argent qui voudraient bien encaisser les chèques. Une partie était ensuite reversée à la bande.
 
Une affaire pas bien compliquée, sans présence des parties civiles (Bred, Prudence Créole, Banque de La Réunion et autres) ni d’avocat de la défense. Giovanni Boudia a donc été condamné à 2 mois de prison ferme.


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Nom le 11/05/2018 18:17 (depuis mobile)

Ce nom revient souvent dans les affaires comme patel Dindar...

2.Posté par 1portois le 11/05/2018 20:24

Des chèques de 1 millions d'euros dans une boite aux lettres????
Ils ne cherchaient pas un peu les problèmes là. Et les entreprises qui les déposaient sont elles totalement blanc comme neige?

3.Posté par môvélang le 11/05/2018 20:40

bin! oué, je ne savais pas qu'il y avait des chèques de 1 000 000 d'€ dans les boites aux lettres des entreprises !je crois que je devrais me reconvertir , en plus , pas besoin de braquer des employés innocents et apeurés ( comme les gentils chienchiens assassins de troupeaux de fridom)

4.Posté par Fredoo le 11/05/2018 23:22 (depuis mobile)

2 mois ferme et la sortie 1 million! Ça vaut le coup!

5.Posté par Batofou974 le 12/05/2018 07:07

Et le citoyen lambda pour certaines opérations à partir de 3000 euros on nous demande de faire des virements ! Cherchez l'erreur ! Quand on a le syndrome de l'escroc, difficile de s'en séparer, pire, on pense au final que c'est un métier. Foutez tous ces branquignols au gnouff et la société sera débarrassée pour un moment de ses mafieux locaux. Quant à mettre 1 chèque de 1million d'euros dans une boite au lettre, c'est vraiment du n'importe quoi (si cela s'avère être réel). On perd 10 euros sur le marché on est affolé, paniqué etc..et eux, ca les fait rien, car ils savent où va l'argent. ..Je crois que c'est une espèce de façon de détourner de l'argent facile en plus si il y a une assurance, double bingo pour ces monte-en-l'air !.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes