Faits-divers

Dégradation de paillotes : Les deux manifestants jugés aujourd’hui

Mardi 15 Mai 2018 - 10:32

Anthony Cayambo et Clément Dubar seront jugés devant le tribunal correctionnel de Champ Fleuri ce mardi. Soupçonnés d’avoir participé à la dégradation des paillotes de l’Hermitage le dimanche 8 avril, les activistes du KURR (Kolektif Unyon Réyoné Responsab) devront répondre de leurs actes devant un juge.
 
Pour rappel, Clément, 27 ans, et Anthony, 43 ans, sont sous contrôle judiciaire depuis leur présentation devant le parquet le mois dernier. S’ils sont jugés pour "dégradation en réunion", eux parlent plutôt de "libération de l’espace public".
 
En effet, les restaurants de l’Hermitage font polémique depuis qu’ils s’étendent jusque sur la plage, occupant la place anciennement accessible au public. Le tribunal administratif a d’ailleurs suspendu en mars dernier les arrêtés autorisant l’occupation temporaire des lieux par ces six restaurants et devra se prononcer définitivement à ce sujet le mois prochain.
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 5878 fois



1.Posté par Cimendef le 15/05/2018 10:55 (depuis mobile)

Les juges ont intérêt à bien réfléchir avant de se prononcer car ces deux personnes ont simplement éliminé des déchets de la plage. Travail qui aurait dû etre effectué par les services de l'Etat et de la Mairie.

2.Posté par herve le 15/05/2018 10:55

Ces pauvres garcons sont manipules mais en tout etat de cause et meme si nous sommes contre les paillote en bord de mer ils doivent etre sanctionnes mais j en doute...
Pourquoi celle un peu plus loin mais tout aussi proche de l ocean sont autorises

IL y a la comme une injustice flagrante


3.Posté par franqui le 15/05/2018 11:35

Il va falloir qu'ils acceptent la décision de justice puisqu'ils se battent pour faire respecter la loi. Ces deux individus me paraissent dangereux et violents car de gentils garçons qui savent se maîtriser ne se promènent pas avec des masses à la main et voir la violence des actes ce jour-là donne des frissons et fait peur quant aux possibilités qu'ils recommencent à d'autres occasions.
Ces deux associations sont politiquement imbriquées et manipulatrices. Espérons que les membres ne réagissent pas de la même manière au tribunal si jamais ils estimaient que la condamnation n'est pas satisfaisante à leur goût. Ils n'en sont pas à une contradiction près.

4.Posté par Ciment le 15/05/2018 11:44 (depuis mobile)

Detruire un bien qui n'a pas d'existence legale..

5.Posté par Sophie le 15/05/2018 11:45

Deux mois ferme de prison minimum ...

6.Posté par casstoipovcon le 15/05/2018 12:15

au trou les romano

7.Posté par SNOEK le 15/05/2018 12:21

Des voyous qui ont trouvé un prétexte pseudo-politique pour justifier leur violence teintée de racisme. Comme si les paillotes étaient vraiment LE problème primordial à la Réunion.
Sur toute l'île, il y a un nombre effarant de constructions parfaitement illégales notamment sur des terrains prétendument agricoles qui n'attendent que ces gros bras aux allures de nervis mais quelque chose me dit qu'on ne les y verra jamais...
Indignation ( de pacotille ) un peu trop sélective pour être honnête.

P.S : je ne défends aucunement les paillotes pour autant mais dans un état de droit, la justice a des lenteurs et les justiciers auto-proclamés ressemblent plutôt à des milices qu'à des citoyens légitimement indignés.

8.Posté par BRAVO le 15/05/2018 12:35

Que justice soit rendue. Ils doivent être libres. Ils ont faits un travail remarquable et ce travail ne doit rester qu'un début....

Pourquoi ils ne sont pas soutenus par une grosse quantité de Réunionnais ? C'est trop dommage

9.Posté par Roland le 15/05/2018 12:48 (depuis mobile)

Sophie sofider tu es amère je le comprend. Tu es endétée ? C'est ça la société de consommation. Alors continue de payer et râle !!

10.Posté par Faut être élue le 15/05/2018 13:10 (depuis mobile)

Il faut être élue ( senatrice) pour s'en sortir à la Reunion ?

Ce qui serait à proprement parlé de HONTE.

11.Posté par Bam le 15/05/2018 13:20 (depuis mobile)

Condamnation Bana i pe pa fer la loua kisa zote iler apart 2 trouducu anvoier Banna dominjo ou santrale o port les mieux n''avoir si i fer le zonme l''ABA anplus Banna n''a fanne attarder pou fer Banna foto

12.Posté par Madigator le 15/05/2018 14:16 (depuis mobile)

Moi je leurs souhaitent la relaxe tout simplement !

13.Posté par tantine la rénion le 15/05/2018 15:03

Ils doivent rentrer chez eux libres!!!

14.Posté par Sacha Taipwalu le 15/05/2018 17:22

La justice doit condamner et enfermer la ******. Sinon tout est permis.

Je vois un véhicule sur une place handicapé, je pète les vitres.
Mon voisin fait du bruit avec sa sono, je fous le feu.
Un autre sort ses déchets verts hors période de ramassage, je lui casse la gueule.

Si chacun commence à faire justice soi-même, où commence l'action légitime et où finit-elle ? La paillote est hors la loi ; cette****** violente est encore plus dangeureuse pour la société. Demain tu croises cette ***** sur ta route, arrive un incident, un regard de travers, une bousculade, et elle te pète les dents.

IL FAUT LES SANCTIONNER. NOUS NE DEVONS PAS LEUR APPORTER DE SOUTIEN, NI MORAL, NI POLITIQUE, NI FINANCIER.


****** / autocensure

15.Posté par @tantine le 15/05/2018 17:29 (depuis mobile)

@post 13 : en fait c oute boug.

Oui ils doivent restés libres.

16.Posté par Kreol 974 le 15/05/2018 17:34 (depuis mobile)

Si on sanctionné ces personnes...alors on aurait du sanctionner les squatteurs du littoral depuis longtemps...Pas de justice à 2 vitesses, sinon le peuple sanctionnera !!!!

17.Posté par Assez le 15/05/2018 19:28 (depuis mobile)

Peine maximum
On a pas a faire justice soit meme
Etat de droit on attend que la justice decide et on respecte
Eux méritent au moins 15 ans a l ombre

18.Posté par Bam le 15/05/2018 21:12 (depuis mobile)

14 ou la tou conpri Penne maksimal

19.Posté par John le 15/05/2018 21:31 (depuis mobile)

Post 16 continuez vos appels a la violence
Vous allez mettre notre belle ile a feu et a sang
Si c est ca que vous voluez on va vite le regretter
Les gens comme vous doivent être mis hors d etat de nuire

20.Posté par Veridik le 16/05/2018 06:43 (depuis mobile)

En attendant ...

https://m.zinfos974.com/Cahuzac-condamne-a-4-ans-de-prison-devrait-pourtant-y-echapper_a127708.html

21.Posté par loulou le 16/05/2018 09:19

poste 14 la preuve la justice tourne en rond et les politi clowns ce n'est pas moi c'es lui , ces pailloteurs viennent et prennent le créole pour des couillons ces restaurateurs déguisés en criminel de la nature c'est de faire de la réunion leurs terrains de jeux et de nous mépriser je crois que le bon temps tire sa révérence et le vivre ensemble n'est que carte postale , . CORSE ANTILLES là bas il y a de belles choses à faire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2018 - 07:31 Un Saint-Paulois soupçonné d'avoir brulé sa compagne

Mercredi 19 Septembre 2018 - 07:25 Elle assiste impuissante au kidnapping de son fils