MENU ZINFOS
Société

Défigurées, les plages de l'Ouest restent interdites


C'est un spectacle qui, malheureusement, n'étonne plus du côté de l'Ouest et des plages. La plage des Roches Noires est, après cet épisode pluvieux conséquent, une nouvelle fois éventrée par la ravine Saint-Gilles qui a apporté son lot d'eau boueuse et autres branchages. La commune rappelle à la population l'interdiction de la baignade en cours sur l'ensemble de ses plages.

Par Ludovic Grondin - Publié le Lundi 31 Janvier 2011 à 17:46 | Lu 5112 fois


"Toutes les plages de l'Ouest sont interdites à la baignade jusqu'à nouvel ordre"
, communique Jean-Claude Melin, adjoint à la mairie de Saint-Paul. De nouvelles mesures dès demain devront guider les autorités de la décision à prendre. Actuellement, les particules dans l'eau qui ont été ravinées à cause de l'érosion n'incitent pas à la baignade, l'eau y est de couleur brunâtre.

Alors que ces dernières années, la balle a souvent jonglé entre Mairie, État et Chambre de commerce, Jean-Claude Melin rappelle que la dune de sable de la plage des Roches Noires a été ouverte, cette fois-ci, avant l'épisode pluvieux. On se souvient des eaux boueuses qui s'étaient déversées à côté port de plaisance il y a de ça quelques mois.

Défigurées, les plages de l'Ouest restent interdites

Les cafouillages de ces derniers mois sont oubliés


"La décision d'ouvrir le chenal a été prise par la mairie en coordination avec l'autorisation des services de l'Etat"
ajoute l'élu saint-paulois. Derrière le poste des maître nageurs sauveteurs, une tractopelle se tient prête en cas de nouvelles crues.

Malgré le mauvais temps de ces deux derniers jours, des personnes ont été vu en train de se diriger vers la plage des Roches noires cet après-midi, bouée et jeux pour les enfants sous le bras. Mal informés sans doute, ces derniers ont rebroussé chemin à la vue du spectacle de la ravine Saint-Gilles en contact direct avec la mer.

Pour la marmaille, il aura fallu trouver une autre occupation sous ce soleil de plomb cet après-midi dans l'Ouest. Assez pour faire oublier trois jours bien gris dans le ciel de l'Ouest...

Défigurées, les plages de l'Ouest restent interdites

Défigurées, les plages de l'Ouest restent interdites




1.Posté par boyer le 31/01/2011 18:24

Pierrot Dupuy si est à l'affut de l'occasion de taper sur un établissement public et des fonctionnaires incompetents tu as une occasion en or avec l'arreté prefectoral (de l'ONF) qui interdit TOUS les sentiers de randonnées sur toutes l'ile y compris ceux qui sont en parfait etat: volcan, nez coupé de ste rose, Piton de bert, Piton de l'Eau, Oratoire Ste Therese, Morne Langevin:

Le beau temps revient et les touristes sont interdits de tout

On va s'etonner apres de ne pas atteindre l'objectif de 650.000 touristes par an. On attrape pas des mouches avec du vinaigre

2.Posté par noe le 31/01/2011 19:05

Si certains comptaient "bacher" leur école pour aller se bronzer sur les plages , non ; les écoles sont ouvertes (sauf 5)
Les autres , au boulot ; pas de plages , elles sont polluées par de la m... et autres cochonneries (ensuite on trouvera des prétextes en CM pour ne pas venir faire son travail ) .

3.Posté par Timillien le 31/01/2011 19:47

Arreter foutor avec touriste touriste laisse la rénion vive en paix ?

4.Posté par boyer le 31/01/2011 20:41

oui, il y a un article interessant dans la presse ecrite de ce jour sur le tourisme

5.Posté par zoreil974 le 31/01/2011 21:13

T'as raison Timillien , faut pas de touristes à la Réunion , faut juste laisser la réunion vivre en paix...et au chomage !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes