MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Décrochage – délinquance – débâcle (future ?) : les trois D …


Par Lambi - Publié le Dimanche 4 Avril 2021 à 10:32 | Lu 622 fois

Décrochage – délinquance – débâcle (future ?)  : les trois D …
CIPDR, CLSPD, CDPDR, FIPD, …  Tous ces sigles ou abréviations d’organismes, de Conseils  (local, département, interministériel, …) ne vous diront rien qui vaille.

Et pourtant, ils sont censés se réunir pour trouver des solutions, faire le bilan et des propositions, et réduire ainsi le niveau de délinquance qui ne fait qu’augmenter dans notre pays, en France métropolitaine comme ici à la Réunion.

Combattre tout ce qui amène le jeune marmaille à prendre le chemin de la petite puis de la grande délinquance est loin d’être facile, tout le monde en convient. Cependant, hormis le milieu familial, il est un lieu par lequel tous les jeunes passent : celui de l’école.

Décrocher en français, c’est ne pas avoir en sa possession les outils permettant de s’exprimer correctement et d’aller vers la connaissance, quelle que soit la matière.

Décrocher en mathématiques c’est quelque part ne pas avoir les outils pour comprendre le monde environnant, les chiffres, l’espace, le temps et mieux comprendre ses propres actions.

Les enfants, privés ou en difficulté face à de ces deux outils fondamentaux vont très rapidement décrocher du monde scolaire et se rassurer, se retrouver, s’enfermer dans un milieu où il n’y aura pas besoin d’avancer dans la connaissance de soi, pour soi et pour les autres : addiction, alcool, larcins, rixes, au sein de la petite bande vont alors prévaloir, porte ouverte à la marginalité partielle ou totale.

Alors, certains vous diront : « mais il y a les CLSPD, les CDPDR, les FIPD, … et les mêmes n’auront pas compris  (ou éviteront de comprendre)  que le décrochage est l’élément déclencheur des comportements qui suivront.

Décrochage : aujourd’hui, les jeunes élèves sont repérés facilement par les enseignants et l’information est censée remonter au chef d’établissement puis à l’inspection, puis au rectorat, puis ….. Tiens tiens, pas de retour ! Un exemple, un ami, ancien professeur à présent retraité et toujours aussi altruiste, a proposé à deux communes de l’Ouest de l’île de la Réunion, des interventions en math (cours de rattrapage) en direction des élèves décrocheurs, de la 6ième à la 3ième (période combien sensible à propos de ce thème), durant les vacances scolaires.

Le tout dans un cadre et une organisation où les marmailles pourraient se déplacer gratuitement et se retrouver dans un espace aéré, sans problème pour l’application des gestes barrières. La réponse à ces deux démarches bénévoles a été de lui suggérer de prendre contact avec l’Education Nationale qui, pendant les vacances, n’attend bien sûr qu’une chose : pouvoir fermer ses établissements scolaires.

Et pendant ce temps, compte tenu de la conjoncture sanitaire, et donc sociale et économique, ça continue de décrocher un max !!!  

Fort heureusement, il y a les CIPDR, les CLSPD, les CDPDR, etc …  Aller, un jour, à la fin de toute cette pandémio-période, il paraît que tout redeviendra normal : les décrocheurs gonfleront les chiffres de la courbe du chômage … doucement, doucement ; la courbe de la délinquance, elle aussi grimpera, … doucement, doucement ; et l’insécurité et les incivilités dans les banlieues et ailleurs augmenteront … doucement, doucement !!! Ouf !!




1.Posté par MICHOU le 04/04/2021 11:22

Ce qui peut interroger c'est l'illétrisme ou le manque de niveau, même des bases pour beaucoup d'enfants en fin de primaire. Pourquoi ne leur applique pas dès le constat, les méthodes employés pour les réfugiés. Cela donne d'excellent résultats et les migrants apprennent très vite. Nos enfants ne sont pas plus idiots, les méthodes ne sont pas adaptées et le soutien scolaire devrait en tenir compte.
Remettre le soutien scolaire par le biais des associations à des tarifs abordables et éviter les Acadomia et autres. beaucoup n'ont pas les moyens

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes