MENU ZINFOS
Culture

Découvrez le programme du "Village Maloya"


Le "Village Maloya" se tient cette année du 28 septembre au 6 octobre. Un événement organisé par la Région pour célébrer l'inscription du Maloya au patrimoine mondial immatériel de l'Unesco, en 2009. Dans ce cadre, le 3 octobre, au musée Stella Matutina, le grand public aura accès à des ateliers, des expositions et des concerts. Parallèlement, un programme d'interventions dans les écoles et lycées permettra de développer un volet pédagogique dédié à la transmission culturelle.

Par Nicolas Payet - Publié le Samedi 26 Septembre 2020 à 16:58 | Lu 1969 fois

Samedi 3 octobre, au musée Stella Matutina, de 9h à 20h :

Le "Village Maloya", est un véritable carrefour de rencontre, de découverte, de partage, de transmission qui nous réconcilie avec l'histoire de La Réunion et celle bien évidemment du Maloya. Mais aussi, un véritable tremplin pour les artistes et groupes de La Réunion. Il permet à des groupes de l'ombre de se faire connaître au grand jour, de se produire sur un podium devant un public nombreux et aux meilleurs groupes de l'île d'occuper le haut de l'affiche.

Ainsi, le site historique du Musée Stella Matutina de Saint-Leu va résonner au son et au rythme du Maloya dans le cadre de l'inscription du Maloya sur la liste représentative du Patrimoine Culturel Immatériel de l'UNESCO survenue le 1er octobre 2009. Un Village Maloya qui sera en effet organisé à l’occasion d’une journée dédiée au grand public le samedi 3 octobre 2020.

9H/ Ouverture du "Village Maloya", expositions, ateliers...
9H 30/ Inauguration du village, spectacle de Maloya Zanatany Maloya
11H/ Tambourissa Maloya
10H et 14H/ Visite guidée du musée au rythme du Maloya Tienbo Dobout

LES EXPOSITIONS
➜ Il était une fois la liberté
➜ Le Maloya, sur le chemin de l’intériorité et de la transcendance
➜ Le Maloya, l’âme réunionnaise
➜ La route de l’esclave et de l’engagé dans l’océan Indien
➜ Les usines sucrières, l’âme agricole et culturelle de La Réunion

LES ATELIERS
➜ L’Afrique, histoire, instruments de musique, savoir-faire...
➜ Madagascar, un patrimoine authentique, chant, danse...
➜ De la période esclavagiste au grand musée Stella Matutina
➜ Traditions réunionnaises
➜ Fabrication de bobre
➜ Instruments de musique de La Réunion et de l’océan Indien
➜ Ateliers marmailles (coloriage, peinture, case en carton, petit roulèr et kayamb...)

CONCERTS
Maloya dan’rond
13 H/ Les Tambouriers de l’association Ganga
13H30 / Zendémik
14H15/ Lorans Kabar ô Maloya
15H30/ Troupe Mamass’Bé
16H30/ Héritaz Maloya
17H30/ Destyn Maloya et ses invités


PRÉSENTATION DES EXPOSITIONS
➜ Il était une fois la liberté
Cette exposition retrace l’histoire de La Réunion à travers plusieurs événements de 1613 avec l’arrivée des premiers visiteurs Anglais à La Réunion jusqu’au 1er octobre 2009, année de l’inscription du Maloya au Patrimoine Culturel Immatériel de l’Unesco. Parmi les thèmes développés : Saint-Paul, Berceau du peuplement ; la première carte intérieure de l’île ; les premières femmes et premier marronnage ; les premiers enfants de Bourbon ; le café pays ;
la première abolition de l’esclavage ; le début de l’immigration indienne ; le premier 20 décembre ; l’aventure du thé ; la reconnaissance du Maloya...

➜ Le Maloya, sur le chemin de l’intériorité et de la transcendance
Le classement du Maloya en 2009 (en fait le séga ou -tchega- des esclaves) sur la liste représentative du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Unesco est une véritable consécration du travail culturel réalisé par les esclaves qui ont peuplé cette colonie française. Quand aujourd’hui, à la fin d’octobre, le tambour résonne et commence le culte des ancêtres, dans des familles afro-malgaches, c’est ce chant du fond de la cour qui est entonné et fait vibrer les corps. Le Maloya et le culte des ancêtres sont des purs trésors venus de la nuit de l’esclavage. Marronnage, lignée ancestrale, Maloya sont trois réalités intimement liées qui mènent à l’intériorité, au respect des valeurs transmises par les aînés et à la transcendance.

➜ Le Maloya, l’âme réunionnaise
Cette exposition nous plonge au cœur de l’histoire du Maloya. Elle comporte plusieurs parties :
> Les instruments de musique traditionnels du Maloya (exposition et initiation)
> Espace de différenciation du Maloya sacré et maloya festif démontrant les évolutions du Maloya
> Maloya identité, les grandes luttes du Maloya pour sa reconnaissance, exposition de tous les jacquettes du Maloya (45 tours et 33 tours)
> Exposition des portraits des grands zarboutan du Maloya (dessins)
> Le Maloya dans l’art et la littérature (objets, affiches, sculptures, peinture, livres, photos...)

➜ La route de l’esclave et de l’engagé dans l’océan Indien
Dans le cadre du projet « Route de l’esclave et de l'engagé » initié par l’UNESCO en 1998, des stèles ont été élevées sous l’impulsion de feu l’Historien Sudel Fuma dans les pays d’où ont été puisés les esclaves puis les engagés pour venir travailler à l’île Bourbon/La Réunion et assurer son décollage économique de 1663 au début des années 1930. Mieux connaître et faire connaître les composantes de la traite, permettre aux peuples concernés, mais aussi aux autres, d’assumer une mémoire commune, tel était le fondement de cette entreprise. Cette exposition met en valeur l’histoire des différentes stèles implantées à Maurice, au Mozambique, à Madagas- car, à Mayotte-Comores, en Inde, en Chine et bien sûr à La Réunion. Cette année 2020 marque le 10ème anniver- saire de la route de l’esclave en Inde et le 15ème anniversaire de la route de l’esclave à La Réunion. A cette occasion, sera présentée au public la nouvelle carte de la route de l’esclave et de l’engagé, une plaquette regroupant les cartes postales de toutes les stèles...

➜ Les usines sucrières, l’âme agricole et culturel de La Réunion
Cette exposition photographique met en valeur le rôle important qu’ont joué les anciennes usines réunionnaises sur le plan agricole, économique, social et culturel. Les photos proviennent de la collection privée de M. Eric Boulogne, des familles de planteurs. Des ouvrages sur l’agriculture réunionnaise seront également exposés.

PUBLIC SCOLAIRE
Du 28 septembre au 6 octobre
Interventions dans des écoles du premier degré et des lycées
Pour 2020, année du 11ème anniversaire de l’inscription du Maloya au Patrimoine Culturel Immatériel de l’UNESCO, la 9ème édition du "Village Maloya" fait la part belle à un programme d’actions proposé aux lycéens et aux élèves des établissements du 1er degré. Dans le cadre de cette initiative menée au titre de l’Éducation Patrimoniale, des animations culturelles, artistiques et pédagogiques seront ainsi organisées dans des établissements des quatre micro-régions de l’île.

Interventions dans les écoles
➜ Actions menées en direction des scolaires : 55 établissements du 1er degré bénéficieront sur l’ensemble de l’île d’interventions menées en partenariat avec le Rectorat.

Les 1er et 5 octobre :
Interventions dans les lycées
➜ Jeudi 1er octobre : lycée Antoine Roussin de Saint-Louis
➜ Lundi 5 octobre : lycée Sainte-Anne
➜ Lundi 5 octobre : lycée Saint-Paul 4




1.Posté par klod le 26/09/2020 19:23

maloya , partou, toultan .

2.Posté par Kayam le 27/09/2020 11:10

Cela me paraît très intéressant et très culturel.
A la lecture c'est pas dit mais les étudiants en 3è année de licence information et communication ont un travail à faire aussi samedi. Une sortie obligatoire donc mais enrichissante et très attendue pour mettre à profit des initiatives encore + appuyées de techniques de communication de (leur) sa filière.📝

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes