MENU ZINFOS
Faits-divers

Découverte macabre à la Souris Chaude : Alain Mounoussamy aurait été victime de vol et de coups mortels


Une information judiciaire a été ouverte suite au décès violent du principal du collège Raymond Vergès de La Possession.

Par NP - Publié le Jeudi 19 Mai 2022 à 17:43

Le cabinet de la procureure près du tribunal judiciaire de Saint-Pierre annonce l'ouverture d'une information judiciaire quelques jours après une découverte macabre à Trois-Bassins, près de la Souris Chaude.

Une procédure est entamée pour vol précédé, accompagné ou suivi de violences ayant entraîné la mort. Alain Mounoussamy, principal du collège Raymond Vergès à La Possession, aurait donc été détroussé avant d'être violemment frappé. Des coups qui l'auraient tué.

La peine de prison maximale prévue pour ce crime est la réclusion criminelle à perpétuité. Les investigations vont se poursuivre sous la conduite d'un magistrat instructeur du tribunal judiciaire de Saint-Pierre.




1.Posté par Tatave le 19/05/2022 18:04

Mais que faisait-il là ? A t-il été transporté vers ce lieu. Que de eones d'ombre et que d'interrogations ! Resquiescat in pace.

2.Posté par Douvin le 19/05/2022 18:30

Justice pour ce boug’, perpétuité pou le graine, n’avez pwin rien pou fé, travail sûrement li koné pas Kosa travail cé kwé. Mi espèr li va pran trantan minimum.

3.Posté par le taz le 19/05/2022 19:01

moi je serai méfiant.

comme à bayonne dernièrement ou cette saloperie de justice à changé la réquisition des deux assassins d'un chauffeur de bus en mort sans intention de la donner...
alors que des témoins ont indiqué avoir entendu l'un des jeunes prononcer: "on va le finir..."

je ne crierai plus victoire....

La peine de prison maximale prévue pour ce crime est la réclusion criminelle à perpétuité.

vous pariez que vu le laxisme ambiant et l'impunité gauchiste, si les assassins de ce pauvre principal de collège sont pris et jugés, si ça se trouve, il ne prendront que 6 mois avec bracelet électronique.

la routine en france...

4.Posté par paulux le 20/05/2022 01:37

On les appelait les « juges rouges ». Membres du tout jeune Syndicat de la magistrature, né dans la tourmente de Mai 68, ils revendiquaient pleinement la « part du juge » dans l’œuvre de justice. L’un des leurs, Oswald Baudot, alors substitut du procureur de la République à Marseille, adresse, en 1974, à ses jeunes pairs une harangue les appelant à faire pencher la justice en faveur des plus défavorisés.

« La justice est une création perpétuelle. Elle sera ce que vous la ferez. N’attendez pas le feu vert du ministre ou du législateur ou des réformes, toujours envisagées. Réformez vous-mêmes. (…) La loi s’interprète. Elle dira ce que vous voulez qu’elle dise. Sans y changer un iota, on peut, avec les plus solides “attendus” du monde, donner raison à l’un ou à l’autre, acquitter ou condamner au maximum de la peine. Par conséquent, que la loi ne vous serve pas d’alibi. (…)

https://www.lemonde.fr/festival/article/2016/08/02/1974-la-harangue-de-baudot_4977368_4415198.html

5.Posté par Mais lol le 20/05/2022 10:06

Des coups mortels?
Pourtant l'examen médico-légal indiquait le contraire...
Nouvelle instrumentalisation de la "justice" par les frérots de l'ile? ^^

6.Posté par DIDIER NAZE le 20/05/2022 19:35

Il y a des rebondissements à venir euh je pense 😲😕......on en reparlera bientôt !!....

7.Posté par Anonyme le 22/05/2022 13:58

Paix à ton âme

8.Posté par Nina le 22/05/2022 15:14

C est grave d aller à un endroit, et finir ses jours comme ça...

J' imagine la douleurs de la famille...

Paix à son âme 🙏

9.Posté par Merlin le 22/05/2022 18:21

La seule question à se poser. Que faisait-t-il en ces lieux connus pour des rencontres très particulières?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes