Politique

Déchets: La CASUD veut miser sur l'économie circulaire

Vendredi 23 Mars 2018 - 19:34

31 affaires ont été abordées lors du conseil communautaire de ce vendredi à la CASUD, consacré en grande partie aux questions budgétaires. "En 2014, nous étions dans le rouge, en 2015 nous avons légèrement redressé la barre", aujourd’hui le président de la collectivité s’est félicité "d’une gestion rigoureuse et faite de sacrifices". Le résultat net de clôture au 31 décembre 2017 tous budgets confondus s’élève à 16,3 millions dont 11 millions d’excédents de fonctionnement. "En 2015, l’intercommunalité n’était pas en mesure d’équilibrer son budget primitif  et il avait fallu l’intervention de la Chambre régionale des comptes", a rappelé André Thien Ah Koon.
 
Un budget primitif 2018 qui s’élève à 140 millions d’euros dont 65 millions en investissements pour la création de la voie urbaine et le TCSP du Tampon à hauteur de 46 millions d’euros dont 18,6 millions pris en charge par la CASUD, la construction de la cale de mise à l’eau de St-Philippe pour 2,9 millions d’euros, la réhabilitation de la gare routière de St-Joseph ou encore l’acquisition de bacs jaunes et verts, de biocomposteurs et de bornes à verre.

"Attention aux risques sanitaires avec la réduction des tournées de collecte des déchets" s’est inquiétée la conseillère Colette Fontaine. "Il faut encore réduire", lui a répondu André Thien ah Koon. "Une réduction des tournées oui, mais une augmentation du nombre de bacs". La collectivité souhaite miser sur l’économie circulaire pour réduire les déchets. Un poste de directeur en charge de cette mission est ainsi en cours d’affectation en interne. Une décision qui vient également s’ajouter la création d’un centre de tri d’appareils électroménagers à la Plaine des Cafres en juin 2018. 

En matière de fiscalité, pas d’augmentation des impôts cette année. La CASUD se targue "d’afficher la fiscalité la plus faible des toutes les intercommunalités de La Réunion, tout en offrant un niveau de service public identique à celui des autres EPCI". 
PB
Lu 2652 fois



1.Posté par Schtroumpf le 23/03/2018 20:43 (depuis mobile)

Même les schtroumpfs ont été invités à table ?

BAM

2.Posté par DOGOUNET le 23/03/2018 20:59

"Economie circulairé", le nouveau gadget qui ne mange pas de pain et qui fait le bonheur de nos zounaliss-peï qui n'y comprennent rien...parce qu'il n'y a rien de consistant dans tout ça. Quant à nos zélis-la-mok, ils rient sous cape, contents de les avoir bernés ! Sa la REYON mem oté !

3.Posté par Ma sonnerie le 23/03/2018 21:23 (depuis mobile)

Reduire les tournees est une connerie sans nom.

4.Posté par Ma sonnerie le 23/03/2018 21:41 (depuis mobile)

C.est cool..les contribuables de la casud paient en lieu et place dzs contribuables tamponnais..trop fort le tak ! Et.cote olivier ou patrick..on ne dit.mot?? Ou ordre leur a ete donné de se taire..entre frères, on respecte la hierarchie maçonnique..

5.Posté par alex le 23/03/2018 22:55

a ben ca ... en baissant le nombre de passage en oubliant meme des fois de passer et en augmentant les taxes on aurait pu tous reussir a est en bénéfice... ben moi je vais arreter de payer des impots en meme temps je vais me faire augmenter et je vais travailler une semaine de moins par mois ^^

comme quoi c'est si simple la vie

6.Posté par Ti sini le 24/03/2018 05:58 (depuis mobile)

Bonjour à l'ancien DGS de la possession. En passant, c'est mon dalon.

7.Posté par Alain Busser le 24/03/2018 05:59

En matière de déchets la réduction à la source est bien plus efficace que l'économie circulaire: Ce terme est suffisamment vaste pour englober les CSR et autres incinératueurs. Les solutions sont connues depuis longtemps à Capannori et sont applicables ici: Nou lé pa plus, nou lé pas moins !

8.Posté par GIRONDIN le 24/03/2018 13:50

Quoi les reuniomous de St jo et de St Philippe sont encore à la casud ?

Ils ne devaient pas claquer la porte ?

Le SUPERBE se St Philippe 1er vice de la région Va-t-il changer la donne:

"" "
Autre caractéristique réunionnaise constatée par la Cour des comptes concernant l’octroi de mer : la répartition "très inégale (…) par habitant entre les communes de La Réunion, qui présente des écarts de 1 à 3". Ainsi, la commune de l’île la plus richement dotée est celle de Saint-Philippe avec 742 € par habitant contre 273 € par habitant pour la plus faiblement dotée, Le Tampon.

"En ce qui concerne La Réunion, il conviendrait de réaliser des simulations permettant d’aligner les critères de répartition du produit de l’octroi de mer entre les communes sur ceux appliqués dans les autres départements"
Zinfo


Alors le SUPERBE ? Solidarité entre casudiennes et casudiens ?

9.Posté par JORI le 24/03/2018 14:08

"Une réduction des tournées oui, mais une augmentation du nombre de bacs". A quoi cela va t il servir d'avoir 15 bacs (pas de l'écud nat) chez soi??. Est ce à dire que les déchetteries sont incapables d'absorber nos déchets et qu'il vaudrait mieux les stocker chez nous??.

10.Posté par Ticoq le 24/03/2018 18:04 (depuis mobile)

C est ki le directeur qui sa va occupe le poste sur la réduction des dèchets. Encore un qui va profiter du salaire, et ne rien faire. Encore un poste bidon, M.D.R

11.Posté par JORI le 24/03/2018 21:51 (depuis mobile)

10. Ticoq. On ne dit pas "poste bidon" mais "emploi vacant". Ce qui ne les empêche pas d''être rémunéré. Nous avons un exemple concret à la ccir où l''on payait des emplois vacants. Comme c''est vacant on doit pouvoir payer qui on veut.

12.Posté par rapport qualité/prix le 26/03/2018 08:34

ancien contribuable de la civis, je suis ravi d'avoir demenagé sur la casud

13.Posté par lollll le 26/03/2018 09:21

Devinette: combien de condamnés sur cette photo?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >