MENU ZINFOS
International

Décès de Michael Brown : Le policier s'exprime pour la première fois


Par SI - Publié le Mercredi 26 Novembre 2014 à 16:58

©ABC News
©ABC News
La colère gronde toujours aux à Ferguson après l'exonération Darren Wilson, le policier ayant abattu Michael Brown. La garde nationale a été déployée dans la peine ville du Missouri, où une quarantaine de personnes ont été interpellées. Darren Wilson, lui, dit avoir "la conscience tranquille".

Dans une interview accordée à ABC News en partie diffusée mardi 25 novembre, Darren Wilson s'est exprimé pour la première fois sur cette affaire.

Darren Wilson affirme avoir été frappé à l'intérieur même de son véhicule de police par l'adolescent de 18 ans, qui faisait la même taille que lui (1,95 m) mais pesait environ 130 kilos, n'hésitant pas à le comparer au lutteur Hulk Hogan. "Je me suis senti comme un enfant de cinq ans s'accrochant à Hulk (...) Il a foncé sur moi, il allait me tuer", a-t-il déclaré aux douze jurés lors de son audition.

Le policier a dit craindre que Michael Brown lui dérobe son arme et a assuré avoir agi en légitime défense car la victime s'est un moment saisi du pistolet et lui aurait déclaré : "Tu n'auras pas les couilles de me tirer dessus".

Darren Wilson a précisé que son pistolet s'est bloqué une fois avant qu'il ne tire les balles fatales :  "J'ai essayé une nouvelle fois, et là encore un autre clic".  Au troisième essai, Darren Wilson parvient à tirer, la balle brisant une vitre.

Selon le policier, Michael Brown a eu un mouvement de recul, puis s'est à nouveau approché. Darren Wilson tire un nouveau coup de feu, faisant fuir l'adolescent.

Ce dernier est pourchassé par Darren Wilson, qui réussit à le stopper quelques mètres plus loin. Darren Wilson affirme que Michael Brown a refusé de se mettre à terre. Ne sachant pas ce qu'il avait dans sa poche, Darren Wilson a alors tiré à plusieurs reprises sur ce dernier.

Lorsque les renforts policiers sont arrivés sur place, Darren Wilson a expliqué qu'il était "obligé de tuer" Michael Brown.

Mais selon un ami de la victime qui se trouvait sur les lieux de ce face à face fatal, Michael Brown avait les mains en l'air lorsqu'il a été abattu.

Il estime avoir "effectué son travail dans les règles" car il n'aurait pas pu agir autrement lors de son altercation avec Michael Brown. "Je ne crois pas que ça va me hanter. Ça va rester comme quelque chose qui m'est arrivé", a-t-il ajouté.

Darren Wilson a assuré qu'il aurait eu la même réaction face à une personne blanche, "sans aucun doute".

 




1.Posté par Gelanna une réunionnaise le 27/11/2014 10:18

Il estime avoir "effectué son travail dans les règles" car il n'aurait pas pu agir autrement lors de son altercation avec Michael Brown. "Je ne crois pas que ça va me hanter. Ça va rester comme quelque chose qui m'est arrivé", a-t-il ajouté.
ce sont ses paroles là qui me choquent et qui fait froid dans le dos.D'autant plus que depuis ce matin la vidéo circule dans les médias.Il n'y a pas que dans les films.Il est fort d'avoir cet état d'esprit.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes