MENU ZINFOS
Faits-divers

Décès de Jean-Paul Ciret: Le motard qui lui a ôté la vie a été condamné sans mandat de dépôt


Un dramatique accident a eu lieu la nuit du réveillon de Noël 2021 dans la commune de Saint-André au niveau du lieu-dit Petit Bazar. La victime n'est autre que Jean-Paul Ciret, bien connu pour son engagement au sein du Parti communiste réunionnais. Le pilote de deux-roues qui lui a ôté la vie était jugé ce mardi devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis pour homicide involontaire.

Par - Publié le Mardi 14 Juin 2022 à 15:13

Un accident très grave s’est produit dans la commune de Saint-André à Petit Bazar le 21 décembre 2021. Jean-Paul Ciret, figure emblématique du PCR, est percuté par un véhicule aux alentours de 19h30, devant chez lui. Malgré l’intervention des secours, il n’a pas survécu à ses blessures. Le pilote, gravement blessé compte tenu de la violence du choc, devait répondre ce mardi devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis de faits d'homicide involontaire et de conduite sans assurance. 

Il est environ 19h40, la veille de Noël, lorsque Jean-Paul Ciret est percuté par un homme à moto. Il traverse la route lorsqu'il comprend qu'il se passe quelque chose d'anormal. Immédiatement, il tente de s'échapper mais c'est trop tard, il est percuté de plein fouet par le 125 cm3. Malgré l'intervention immédiate de sa propre fille et des secours, rien n'y fait, il perd la vie le jour du réveillon de Noël. Le pilote du deux-roues est gravement blessé et ne sera placé en garde à vue que le 30 décembre. Il indiquera aux enquêteurs qu'il ne se souvient de rien. Il répète ses propos face au tribunal ce mardi. Il a été retenu un taux de 1,41 g/l d'alcool dans son sang au moment des faits. 

"Quand va-t-il comprendre qu'il ne peut pas faire ce qu'il veut ?"

À la barre, il s'excuse et présente ses condoléances à la famille : "je n'aurais pas dû boire et prendre la moto ce jour -là. Je ne me souviens pas de l'accident", indique-t-il à la présidente. Il est à noter que le prévenu a fait montre d'un comportement respectueux envers la famille de la victime - ce n'est pas toujours le cas - qui était venue en nombre dans l'attente des explications qu'elle n'aura finalement pas eues. "Souffrance, colère et révolte, voila ce que nous ressentons aujourd'hui. Il a le mépris des lois et des autres, il a ôté la vie à notre père, il a brisé notre vie", confie dignement la fille de la victime à la barre, indiquant en plus que c'est l'anniversaire de la victime aujourd'hui. "C'était le soir de Noël, il était heureux et la vie lui a été enlevée. Il laisse quatre filles et une épouse lourdement handicapée. Ça ne doit pas être facile d'avoir un mort sur la conscience", ajoute l'avocat des parties civiles. 

Le procureur estime que "le soir du réveillon ajoute au caractère dramatique de cette affaire. Il décède près de chez lui, devant sa famille. Homicide involontaire, ne veut pas dire faute à pas de chance ! Il a un taux important d'alcool dans le sang et il roule sans permis, il ne pouvait pas conduire cette moto. Il a fait ce qu'il a voulu, ll n'a rien respecté du tout. Quand va-t-il comprendre qu'il ne peut pas faire ce qu'il veut ? Je vais vous demander une peine extrêmement sévère", tance le parquet qui requiert 5 ans de prison dont 3 ans de sursis probatoire ainsi qu'un mandat de dépôt. 

Pas de prison tout de suite

"On peut imaginer la souffrance de cette famille endeuillée mais pour autant, il a droit à une défense", répond la robe noire en charge des interêts du prévenu. "Il a été blessé avec 45 jours d'ITT et il a du mal car il a ôté la vie de quelqu'un mais surtout, il ne se souvient pas. Vous le répétez souvent les mêmes choses dans ce prétoire mais les gens oublient et ils recommencent. Il sait qu'il a ôté la vie de quelqu'un et il va devoir vivre avec ça", conclut la défense. 

Après en avoir délibéré, Jean J. est reconnu coupable et a été condamné à 4 ans de prison dont 30 mois avec sursis. Le mandat de dépôt n'a pas été retenu, ce qui veut dire qu'il se verra notifier son incarcération plus tard. Il sort donc libre du tribunal. La partie ferme n’est pas aménageable. Il ira donc en prison ultérieurement pour 18 mois. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Va comprendre le 14/06/2022 14:33

Pour avoir volé une porte avec un dessin dessus au bataclan, les voleurs risquent entre 18 mois et 4 ans ferme.
Pour avoir tué une personne et avoir prit en plus la fuite comme un lâche, cette assassin n'a que 18 mois de prison, dont il ne fera que le quart.
il faut croire que l'art a beaucoup plus d'importance aux yeux de la justice française, que la vie d'une personne.
Lamentable cette justice.

2.Posté par MôvéLang le 14/06/2022 16:44

D'accord, il pourra aller fêter ça au bar en scooter

3.Posté par Ti Kok le 14/06/2022 16:53

Le mandat de dépôt n'a pas été retenu, ce qui veut dire qu'il se verra notifier son incarcération plus tard. Il sort donc libre du tribunal. Voila la cause des récidives et la phrase journalistique "bien connu des services de police" 😡😡😡😡😡😡😡🤮

4.Posté par Titi974 le 14/06/2022 17:34

Avec notre zistis Makro, il vaut mieux faire attention à ne pas écraser un chien errant au risque de finir en taule.

5.Posté par Efficace le 14/06/2022 19:25

Il n y a de la chance que pour la racaille, il sort libre du tribunal mais Jean Paul est décédé et sa famille est terrassée par la douleur : Que la conscience de cet individu, le perturbe jusqu'à sa mort .........
Paix à Jean Paul et courage à sa famille..

6.Posté par EnMêmeTemps le 14/06/2022 21:11

Justice complice des délinquants, des criminels, des multirécidivistes, des "fous" qui sont "fous" quand ça les arrange, des poivrots qui tabassent et qui percutent les faibles qui reviennet de l'école, du boulot...
qui laisse les honnêtes gens en pâture à ces loups ivrognes délinquants violents sans freins
Parodie de justice, Justice complice !
Dure avec les faibles mais faibles avec les "têtes dures"
Ce verdict est un crachat au visage de la famille de la victime, aucune compassion justice satanique
18 mois ferme, il ressort libre... au vu des circonstances c'est une parodie... cette peine on dirait un stage ce citoyenneté presque...
... mais combien de verdict de cet acabit, chaque jours!
C'est cette justice pourrie qui assassine lentement la France. Justice rouge mai 68 juges de paille

7.Posté par Théo Ridukomplo le 15/06/2022 09:08

Appliquer la culture de l'excuse est le plus bel hommage qu'on puisse rendre à un homme de gauche. Généralement les communistes n'aiment pas la répression. Les 18 mois ferme sont excessifs.

8.Posté par Tardepeu le 15/06/2022 20:57

Pour l'exemple et pour gommer un peu la souffrance de sa famille, ce motard aurait dû être condamné à 5 ans de prison ferme et tout de suite en prison.
Mais mince.... Il a tué.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes