MENU ZINFOS
Société

Décès de Françoise Guimbert: Les hommages à la marraine du maloya


Les personnalités réunionnaises réagissent suite à la disparition de Françoise Guimbert.

Par Sophie Fontaine - Publié le Vendredi 25 Mars 2022 à 14:14

Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis :

"Françoise Guimbert la désot la vi mé pa la mémwar patrimonyal bann Réyoné. Kisa la pa antandi parlé "Tantine Zaza"? So Kafrine Sinbénwa k'la vi la pa fé kado mé k'la mizik la porté ziska son dernyé Séga-Maloya zordi vandrodi 25 mars.

Nou Kompliman aou Franswaz é nou romersi aou pou tout out gayar Fanm Dobout, Fanm Maloya, Fanm la Réunion.

Kondoléans tout la Fami."


Patrice Selly, maire de Saint-André :

"Une grande voix du maloya s’est éteinte ce vendredi 25 mars 2022… L’immense Françoise Guimbert nous a quittés à l’âge de 77 ans.

L’interprète de Tantine Zaza était un zarboutan de la culture réunionnaise. Une femme courage au parcours exceptionnel. Une artiste bénédictine talentueuse, pétillante et généreuse. Saint-Benoît perd un de ses enfants mais, aujourd’hui, c’est toute la Réunion qui pleure la disparition d’une icône.

Toutes mes pensées vont à sa famille et à ses proches."


 

Huguette Bello, Présidente de la Région Réunion :

"Figure emblématique de la musique réunionnaise, Françoise  Guimbert nous a quittés. En mon nom personnel et au nom des élus  régionaux, je veux lui rendre un hommage à la hauteur de notre peine et de l’artiste-femme populaire exceptionnelle qu’elle a été. In fanm dobout ! Une sœur de cœur au grand cœur ! La Réunion perd un zarboutan la Mizik réyonèz.

Une grande voix  engagée, féministe et libre. De par son parcours de vie extraordinaire, Françoise Guimbert incarne aussi l’idée qu’avec le courage et la passion pour l’art, tout devient possible, quand on a l’amour, la fierté de ses racines et la détermination de repousser les limites et les cadres qu’établit notre société pour les femmes.

Ses chansons font partie de notre patrimoine, de nos vies. Nous l’aimerons toujours. Nous avons des pensées émues pour sa famille et ses proche et leur adressons nos plus sincères condoléances. Adyé Tantine Zaza ! Ou lé dan nout kèr dann kèr La Rényon pou touzour ! "

David Louisin, chanteur :

Jean-Hugues Ratenon, député de la Réunion : 

"C’est avec une grande tristesse que j’apprends la disparition de Tantine Zaza.

Madame Françoise Guimbert, une des rares artistes à mettre en avant notre maloya traditionnel, nous quitte.
Artiste Réunionnaise, originaire de Saint-Benoît, elle diffusait autour d’elle une atmosphère de joie grâce à son caractère rieur. Elle savait transmettre sa passion aux jeunes et moins jeunes d'entre nous. Véritable pilier de notre culture.

Elle était toujours disposée à écouter, discuter et s'amuser. Je garderai en mémoire tant de précieux moments !
Mes sincères condoléances à toute sa famille, à ses proches, à ses ami (e.s) artistes. 

Adieu Françoise, nos moments de complicité vont me manquer."

Le préfet de La Réunion :

Jacques Billant, préfet de La Réunion, salue la mémoire de Madame Françoise Guimbert, auteure, compositrice, chanteuse et musicienne.
 
Née en 1945 à Saint-Benoit, Madame Françoise Guimbert était une artiste autodidacte qui a marqué la scène réunionnaise pendant plus de 40 ans. Elle était l’une des plus grandes voix féminine du Maloya.
 
Sa générosité, son énergie, son courage et son humanisme ont souvent été mis au profit des enfants et des jeunes musiciens réunionnais, pour lesquels elle s’est engagée notamment  grâce à l’association « Pomme d’Aco ».
 
Son esprit d’ouverture et sa curiosité l’ont amenée à collaborer avec de nombreux artistes réunionnais, mais aussi régionaux et internationaux, permettant ainsi à un public très varié d’accéder à la musique réunionnaise.
 
Artiste humble, engagée et reconnue, Françoise Guimbert était chevalier des arts et des lettres et chevalier de l’ordre national de la Légion d’honneur.
 
Avec sa disparition, La Réunion perd une femme exceptionnelle et une figure majeure du monde culturel et artistique.

Emmanuel Séraphin, maire de Saint-Paul : 

"C’est avec une profonde tristesse que j’apprends la disparition de Françoise GUIMBERT. Le Conseil Municipal de Saint-Paul, Ville d’Art et d’Histoire, et moi-même adressons nos plus sincères condoléances à sa famille, ainsi qu’à ses proches.

Surnommée la marraine du maloya, Tantine zaza gardera une place indélébile dans l’histoire de La Réunion. Françoise GUIMBERT a milité sans relâche pour faire sortir du fénwar le maloya. Sa mort laisse un vide immense dans le monde de la musique locale. 

Véritable zarboutan, elle a aussi été une famn dobout. Elle est née le 7 juin 1945 au sein d’une famille très pauvre. Cet enfant de la Rivière des Roches à Saint-Benoît a dû quitter l’école à l’âge de 12 ans pour travailler. Elle a ensuite construit sa vie et marqué l’Histoire culturelle de La Réunion. 

Je tiens à rendre un dernier hommage à la grande dame qu’a été toute sa vie Françoise GUIMBERT."

 

Jean-Jacques Morel, Chef de file de l’Opposition à la Région Réunion :

"La Réunion perd l'une de ses plus grandes voix,
Françoise GUIMBERT sera et restera la princesse du maloya pour l'éternité.
Je présente mes sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Je me joins à la peine de tous les militants culturels de La Réunion qui disent adieu à une de leurs zarboutans."
 




1.Posté par Patrick le 25/03/2022 11:19

Le voilà le véritable visage de cette nomenklatura exilée sur l'île depuis 1967, celle qui rêve d'Indépendance, celle qui réclame toujours plus de Pouvoir Décisionnaire.
L'utilisation malsaine et remplie de roublardise du créole pour une communication institutionnelle opportuniste.
Ce vibrant hommage en langue créole aurait été justifié et approprié par un artiste, un poète, une association mais aucunement par une voix institutionnelle, en l'occurence la ville de St-Denis et par son plus haut Magistrat : son Maire.
Aux Dyonisiens "sans-dents" : "Sin-Dni", aux autres l'accès à cette culture française si honnie, celle qui fera la différence aux concours d'entrée des "Grandes Zé" et par conséquence aux carrières les plus prestigieuses et aux postes les plus prometteurs.

2.Posté par caroline tv le 25/03/2022 20:22

A post 1 Vous avez exprimer exactement ce que je voulais dire mais en mieux . Lamentable et populiste de s'exprimer en creole pour la maire socialio macroniste voire autre si nécessaire à son avenir.
Le maloya ok moi je préfère le taarab chant et danse de Zanzibar Why not ?

3.Posté par Sisi le 25/03/2022 21:35

Eu bcp de mal à lire et comprendre le post 1.... Écrire en créole un prénom faut le faire !

4.Posté par Tikaf le 25/03/2022 21:53

En quoi cela gêne qu'elle écrit dans sa langue ? On est encore à la réunion il me semble !!!
Bann maloki i sort la...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes