MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Décès de Chavez : Victorin Lurel tient des propos scandaleux !


Par - Publié le Dimanche 10 Mars 2013 à 06:59

Décès de Chavez : Victorin Lurel tient des propos scandaleux !
Victorin Lurel, le ministre des Outre-mer, représentait officiellement la France lors des obsèques d'Hugo Chavez. Interrogé par des journalistes, il a déclaré : "Moi je dis, et ça pourra m'être reproché, (...) que le monde gagnerait à avoir beaucoup de dictateurs comme Hugo Chavez, puisqu'on prétend que c'est un dictateur. Il a pendant ces 14 ans (NDLR : comme président du Vénézuela) respecté les droits de l'Homme".

Emporté par son élan et manifestement dans un état proche de l'extase, il a décrit l'ancien chef d'état, allongé dans son cercueil : "Je l'ai trouvé rajeuni, il était tout mignon, frais, pas joufflu comme on le voyait après sa maladie". Et aux journalistes qui l'interrogeaient sur le choix de l'embaumement de son corps, afin de l'exposer dans un mausolée, Victorin Lurel a répondu : "Lénine a fait ça, Mao a fait ça"...

Mais le comble a sans doute été atteint quand le ministre français a déclaré que "Chavez, c'est de Gaulle plus Léon Blum" !

Victorin Lurel est Guadeloupéen. Il n'est donc pas si loin du Vénézuela et devrait connaitre un peu mieux l'histoire de ce pays. Essayons de lui raffraichir la mémoire...

Le Vénézuela, le pays où l'assistanat est roi

Rappelons pour commencer qu'Hugo Chavez a été l'auteur de deux coups d'état... Que certes, la pauvreté a fortement baissé dans son pays depuis son arrivée au pouvoir, de 72% même si le chiffre est contesté, mais uniquement parce que le prix du pétrole a été multiplié par 10 entre son arrivée au pouvoir et aujourd'hui? Sait-on d'ailleurs que si nous payons notre essence et notre gasoil plus cher, c'est en grande partie à cause d'Hugo Chavez qui a réussi à convaincre une majorité de pays producteurs de pétrole de fermer les robinets de façon à faire augmenter les prix ? Et que cet argent, au lieu d'être investi dans l'économie du pays, comme ce fut le cas par exemple en Algérie, a surtout été distribué à la population sous forme d'aides diverses ? Résultat : les Vénézuéliens ont cessé de travailler (80% des produits de consommation sont importés) et vivent de l'assistanat. Le Vénézuéla aujourd'hui ne produit presque plus rien, à part le pétrole, et importe tout des pays voisins. Les légumes par exemple, viennent du Costa Rica, et le Vénézuela les paye en pétrole.

Alors, effectivement, la pauvreté a baissé, même si 30% de la population vénézuélienne vit encore aujourd'hui en dessous du seuil de pauvreté. Mais à quel prix tout cela, alors même que le pays est aujourd'hui l'un des plus gros producteurs de pétrole, ce qui lui permet d'engranger près de 100 milliards de dollars tous les ans ? Et que se passera-t-il demain si les cours du pétrole venaient à baisser ? L'ensemble des experts économiques prédisent alors l'effondrement du pays...

Une industrie pétrolière en déclin

Et même l'industrie pétrolière décline : Hugo Chavez a un jour, dans une crise de colère homérique en direct à la télévision, licencié 23.000 employés, dont les ingénieurs, de la principale compagnie pétrolière nationalisée du pays qui avaient osé le défier en se mettant en grève, pour les remplacer  par 120.000 militants de son parti. Résultat : depuis ce jour, le niveau de la production de pétrole diminue chaque année. D'autant que le président Vénézuélien n'a pratiquement pas investi dans ses unités de production, ne serait-ce que pour les maintenir au niveau, préférant utiliser l'argent pour le distribuer à son clan, à sa famille, à ses nombreux amis dictateurs qui ne doivent souvent leur survie qu'aux largesses du Vénézuela, et accessoirement au peuple. Les raffineries sont vieillissantes et mal entretenues. D'ailleurs, l'une d'elles a récemment explosé, provoquant la mort de près d'une quarantaine de personnes.

Le bilan de Chavez ne serait pas complet si on ne se souvenait que, malgré la manne du pétrole, le déficit budgétaire atteint 20% du PIB, que la dette du pays a été multipliée par 10 depuis 2003, que son taux d'inflation est l'un des plus importants du monde avec une hausse des prix qui est passée de 26.1% en 2011 à 31.6% en 2012, que la monnaie nationale est régulièrement dévaluée, ce qui n'empêche pas le dollar de se vendre au marché noir jusqu'à 4 fois plus que son cours officiel fixé par le gouvernement, que la Bolivie est l'un des états les plus corrompus au monde, que les produits de première nécessité manquent régulièrement dans les rayons, que la criminalité bat des records mondiaux avec 53 morts par jour en 2011, etc...

Voilà le vrai visage de celui que Victorin Lurel décrit presque comme un dictateur sympathique!

Un dictateur qui emprisonne les juges qui lui tiennent tête

Rappelons lui encore pour mémoire qu'Hugo Chavez, grâce à un traficotage de la loi électorale juste avant les élections, a pu diriger le pays avec une majorité des 2/3 au Parlement, alors même qu'il était minoritaire en voix. Que l'opposition était interdite d'antenne durant les campagnes électorales, alors même qu'Hugo Chavez monopolisait les télévisions, qui était obligées de diffuser ses interminables discours, tous les dimanches après-midi, au cours desquels il lui arrivait fréquemment d'annoncer en direct les licenciements de quelques hauts responsables qui avaient eu le malheur de ne pas lui obéir assez promptement.

Je trouve aujourd'hui particulièrement indécent de voir la gauche de la Gauche -au sein de laquelle je suis surpris de retrouver un Victorin Lurel-, au premier rang desquels un Jean-Luc Melanchon, plus agressif que jamais, faire l'apologie d'Hugo Chavez, tout comme ils le faisaient il y a peu encore d'un Staline, d'un Lenine, d'un Fidel Castro ou encore de Mao.

Ceux-là même qui vitupéraient hier contre le moindre dérapage verbal d'un Nicolas Sarkozy, ou contre François Hollande aujourd'hui, ne sont pas du tout gênés d'encenser un dictateur qui a mis en prison la juge Maria Lourdes Afluni, coupable d'avoir simplement fait libérer un opposant accusé par le régime de fraude fiscale. C'est à la suite de ce genre de pressions que l'ensemble de la magistrature avait fini par être totalement aux ordres du dictateur et que de nombreux opposants se sont retrouvés en prison, uniquement parce qu'ils avaient le tort de ne pas être d'accord avec Hugo Chavez.



L'ami de tous les dictateurs de la planète

Ceux-là même qui ont critiqué hier Nicolas Sarkozy pour avoir accueilli Mouammar Khadafi à Paris dans le cadre d'une visite officielle d'état à état, se taisaient étrangement quand Hugo Chavez recevait en grandes pompes son "ami" dictateur libyen !

Et comment passer sous silence les alliances d'Hugo Chavez avec tous les autres dictateurs les plus dangereux de la planète, comme l'iranien Ahmadinejad ou le Syrien Bachar al-Assad qu'il décrivait comme "doté d'une grande sensibilité humaine" et qui "n'est en aucune manière un extrémiste" ! Lui qui n'hésite pas à massacrer sous les bombes des milliers de Syriens innocents, uniquement pour se maintenir au pouvoir !

Sans parler du soutien d'Hugo Chavez à la Russie à l'occasion de son invasion de la Géorgie ou encore à la Chine -grand pays connu pour son respect des droits de l'Homme- auprès de laquelle le Vénézuela a aujourd'hui une dette colossale qu'elle paye là aussi en pétrole...

Comment passer sous silence l'importante aide financière apportée aux groupes terroristes tels les Farcs, l'ETA, le Hezbollah?

François Hollande doit maintenant prendre position

Pour toutes ces raisons, les propos de Victorin Lurel sont extrêmement choquants. Comme il ne s'est pas exprimé à titre personnel mais en tant que ministre représentant le gouvernement français, il appartient maintenant aux plus hautes autorités du pays, François Hollande et Jean-Marc Ayrault, de dire quelle est la position de la France et s'ils approuvent les propos du ministre des Outre-mer.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

26.Posté par Le Taliban. le 10/03/2013 19:58

Rien à cirer,Après tout Lurel est bien Antilliais.
Les Antilles n'est pas trop loin de Chavez.
En plus les Antilles
ont l'Assemblée Unique,Alors ou est le problème de Lurel.!!!
Il reçoit un salaire en fin de mois,faut le justifier,en plus le voyage est presque Gratuit.
Le temps de boire un ptit Punch dans son pays, et trois petit tours et s'en vont.

25.Posté par ndldlp le 10/03/2013 19:50

chavez en avait.

il a permis à son pays de profiter de la manne pétrolière.
en quoi le vénézuela serait il moins honorable à profiter de la manne que les pays du golfe persique..

franchement pierrot, oser mettre en avant le coût à la pompe à la Réunion et ce qu'a fait Chavez pour son peuple..c'est minable. et cela reflète une parfaite méconnaissance des tenants et des aboutissants de la problématique "SRPP" à la Réunion..

au fait, peux tu rappeler combien certains propriétaires terriens de la Montagne ont touché suite à l'incurie de certaines collectivités et/ou SEM d'aménagement ...?? tant qu'à mettre en lien l'incurie politique et la gestion des finances publiques...

24.Posté par Zobok le 10/03/2013 19:48

Après tout ce n.est qu'un socialiste ! Même discours que le Élie ! C'est dire le niveau. Démission immédiate !

23.Posté par Choupette le 10/03/2013 19:32

Maintenant, on sait pourquoi il ne faudra pas l'envoyer en Corée du nord, chez l'autre joufflu.

Il risquerait de lui trouver une ressemblance frappante avec Notre Seigneur Jésus-Christ dans la crèche.

Ha ha ha ...

22.Posté par social democrate le 10/03/2013 19:05

Pierrot ton analyse est parcellaire, truffé de conneries, pleine de poncifs même s’il y a quelques éléments fondés.
Franchement reste au niveau local. la géopolitique mondiale pour toi c’est un peu trop haut.
La preuve ? : » »que la Bolivie est l'un des états les plus corrompus au monde, » » »
Sans esprit de méchanceté mais franchement t’es pas à la hauteur.

21.Posté par Caton2 le 10/03/2013 18:44

À l'attention de tous les bisounours vrais ou faux de ce fil, voici les amusements auxquels se livraient le gentil dictateur Hugo Chavez, et ses gentils collègues de l'Iran et du Hezbollah, pour le plus grand bien de la planète.

Une compagnie maritime "pacifique"
Chavez et Ahmadinejad ont mis en place une compagnie maritime commune, le Groupe IRISL. Celle-ci fournit une couverture d’État et l’immunité à des activités secrètes, à la fois étatiques et non étatiques, en permettant l’accès sans entrave aux aéroports et aux ports. Le Groupe IRISL, s’est transformé en une autre société après que le gouvernement des États-Unis l’a placé sur une liste noire pour fourniture de services logistiques au ministère de la Défense de l’Iran et aide logistique aux Forces armées. Chavez a également pris des dispositions facilitantes pour des groupes armés non étatiques tels que Hezbollah et les Forces armées révolutionnaires de Colombie, FARC, pour qu’elles puissent mener à bien et sans entrave des activités illicites sur le territoire vénézuélien.

Des cargaisons "révolutionnaires"
Plusieurs tonnes de cocaïne, ainsi que des armes sophistiquées et des équipements de communication, sont transportés au moyen de ces flux transcontinentaux organisés par l’Iran et le Venezuela. Les recettes de ce trafic permettent une plus grande pénétration iranienne dans la région, financent des organisations terroristes et des groupes de guérilla.

Des bateaux de pêche "mixtes"
Le Venezuela a également modifié la structure de six bateaux de pêche au thon pour charger la cocaïne provenant d’installations iraniennes dans le delta de l’Orénoque dans le secteur Est du pays, avec une cale supérieure des bateaux destinée au transport du thon ce qui émet une odeur qui masque les planques de drogue.

Du ciment cachotier
Des installations situées stratégiquement servent aussi à cacher des armes et autres produits de contrebande, et certaines ont des unités de fabrication illicite.
Une usine de ciment dans l’Etat de Bolivar détenue par le ministère iranien des Mines utilise habilement son usine de fabrication pour l’expédition de cocaïne en Afrique occidentale et en Europe dans des sacs de ciment pour échapper à la détection, car les produits chimiques utilisés pour produire de la cocaïne sont également utilisés dans la production de ciment.
Cette usine à usages multiples est située à une proximité d’une mine d’or iranienne lourdement gardée et contrôlée qui se trouve au-dessus de l’un des plus grands gisements mondiaux d’uranium.
L’usine permet de déplacer le minerai de cette mine vers un port sur le fleuve Orénoque pour le charger sur des navires battant pavillon iranien-. Il est à craindre que ce type d’activité facilite l’extraction des éléments précurseurs pour armes de destruction massive (ADM). En attendant Chavez a annoncé des plans pour construire une centrale nucléaire avec l’aide iranienne.

Des tracteurs trop biens gardés
Une autre installation à usages multiples qui est un produit d’une entreprise irano-vénézuélienne est une usine de tracteurs bien gardée, également à proximité de la mine d’or, qui produit des armes, et quelques tracteurs de mauvaise qualité.
En 2008, les autorités turques ont intercepté 22 conteneurs marqués «pièces de tracteur » livrés par l’Iran au Venezuela, dans lesquels ils ont trouvé des matériaux de fabrication de bombes et d’armes.
D’autres accords bilatéraux prévoient la construction par l’Iran de 10.000 usines au Venezuela comme des installations prétendument de fabrication automobile, de briques, et de bicyclettes.

Une bicyclette "atomique" pour un numéro "comique"...
Lors de l’inauguration d’une usine nouvelle de bicyclettes, assisté par l’ambassadeur iranien au Venezuela, Abdallah Zifan, Chavez a fait un tour à vélo sur un cycle qu’il en plaisantant dénommé «bicyclette atomique», pour se moquer des préoccupations exprimées par les responsables américains et autres analystes.

Quel brave homme!

(diverses sources dont sources israéliennes)






20.Posté par PECPEC le 10/03/2013 18:00

C'est quoi Lurel, sous ministre aux colonies...Petit roquet socialiste de Guadeloupe, amis de Domota....Alors pour la leçon de démocratie...Bonjour ! !
Lurel retour dans ton placard au ministère des Outre-tombes.......

19.Posté par Caton2 le 10/03/2013 17:01

Le Vénézuela, un pays qui combat l'impérialisme yankee?

Principaux clients :
Etats-Unis (70 %), UE (9,47%), Canada (3,15 %), Chine (2,61 %), Colombie (2,53 %)

Principaux fournisseurs :
Etats-Unis (30,5%), UE (14,03%), Colombie (10,94%), Mexique (7,04%), Chine (5,3 %)

18.Posté par Guido Falxius le 10/03/2013 15:37

Alors, là je suis déçu, comment peut-on cracher autant sur un homme certes imparfait, mais qui a dédié sa vie à son peuple, qui a sorti le Venezuela de la misère qui la gangrenait.

Vous ne faites que rabâcher la parole des médias dominant depuis la mort de Chavez.

Je suis parfois d'accord avec certaine de vos analyses ; mais là M. Dupuy votre critique de "la Révolution bolivarienne" est lamentable, vous n'avez certainement pas toutes les ressources et l'esprit critique pour comprendre les tenant et aboutissant de cet événement.

Mais dans ce cas, abstenait vous d'en parler de manière aussi artificiel.
Un lecteur

« A ceux qui me souhaitent la mort, je leur souhaite une très longue vie pour qu'ils continuent à voir la Révolution bolivarienne avancer de bataille en bataille, de victoire en victoire. » -

Hugo Rafael Chavez Frias

17.Posté par falcucci pascal le 10/03/2013 15:12

ET OUI SES UN MINISTRE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!rire

PASCAL FALCUCCI SES LUI LE BOSS

16.Posté par N'oublions pas l'autre félé..... le 10/03/2013 15:02

"Comment passer sous silence l'importante aide financière apportée aux groupes terroristes tels les Farcs...."
........................................

M. SARKOZY Président avait proposé aux Farc (s'ils déposaient les armes) de les accueillir en France (carte de séjour, aides à l'installation). Il y a à peu près 10000 soldats FARC. La France de SARKOZY aurait donc été prête d'accueillir ces 10000 assassins, terroristes ( l'organisation des FARC est placée sur la liste officielle des organisations terroristes au Canada, aux USA et de l'Union européenne), preneurs d'otages, trafiquants de drogue, financés en plus par Chavez. C'est quand même quelque chose qui défit toute intelligence, ce SARKOZY. Dès lors est-il meilleur que CHAVEZ?

15.Posté par Caton2 le 10/03/2013 14:06

13. Ligne 3: sont restées...

Gilbert Duroux: "Par ailleurs, il y a beaucoup de désinformation concernant les médias au Vénézuela. La majorité d'entre eux appartiennent à l'opposition. "
Faux: les médias importants radio, TV, Internet, sont aux mains du pouvoir.
Voici ce qu'en dit l’écrivain vénézuélien Alberto Barrera
"Lorsqu’il est arrivé au pouvoir en 1999, l’Etat vénézuélien n’avait que deux chaînes de télévision gratuites, deux stations de radio publiques et une agence de presse officielle. Treize ans plus tard, Chávez peut compter sur ce qu’il est convenu d’appeler un “Etat communicateur”. Une transformation profonde qui s’est opérée à plusieurs niveaux : le développement des médias publics, qui a permis à Chávez de contrôler la majeure partie du spectre des fréquences radio ; la création d’un nouvel instrument juridique pour réglementer les contenus ; le lancement de la chaîne latino-américaine Telesur ; le non-renouvellement de la concession à la chaîne privée RCTV ; l’achat et le lancement du premier satellite de télécommunication vénézuélien ; l’adoption d’un règlement obligeant l’ensemble des médias à diffuser gratuitement les publicités officielles du régime ; la promotion d’un vaste réseau de sites Internet de soutien au gouvernement ; enfin, la diffusion obligatoire des discours fleuves du président."

14.Posté par AlexD le 10/03/2013 13:57

Franchement ce qu'à pu dire Lurel on s'en fout un peu. Encore une fois un journaliste de chez nous qui nous offre une vision du journalisme bien particulière. Un argumentaire subjectif à souhait, une vision unilatérale de ce qu'à pu être le "règne" de Mr Chavez. Une plaiedoirie à charge, fortement influencée dans l'opinion exprimée, par la vision européano-européenne, voire franco-française de ce que doit être le monde. Brandir l'assistanat comme la cause de tous nos maux est un raccourci indigne d'un bon journaliste. Il y a les causes et les effets. L'assistanat est l'argument préféré de ceux qui ne montre aucune envie de réfléchir au fond du problème.
Sans prétendre que Chavez était un saint, si une si grande partie de sa population le pleure, c'est qu'il lui sont reconnaissant d'une bonne partie de son action.
Parler des manipulation de Chavez sur le cours du pétrole, en le rendant responsable, c'est oublier de dire que nous autres occidentaux, avons utilisé les mêmes méthodes pendant des décennies sans que cela ne choque qui que ce soit! C'est oublier de dire que si lui spéculait sur le pétrole (le Vénézuela étant une des plus grande réserve du monde il aurait eu tort de s'en priver) d'autres aux Etats-Unis, en France, en Angleterre, spéculent sur les céréales et créent des famines partout où cela leur semble nécessaire afin de garder leurs fortunes au plus haut niveau. Apprenons à regarder la poutre qu'il y a dans notre oeil avant de s'interresser à la paille dans celui du voisin!
Le journalisme 974 est décidemment bien mal loti. C'est triste.

13.Posté par Caton2 le 10/03/2013 13:16

4."Chavez a chassé du Venezuela ceux qui profité de la richesse du pays , en premier lieu les américains qui exploitaient sans vergogne le pétrole."
Faux. Les majors compagnies sont restés sur place car elles sont indispensables à PDVSA. Elles ont la technologie. Même l’américain Chevron est associé à l’exploitation du pétrole vénézuélien.

12.Posté par RODRIGUES le 10/03/2013 13:00

Il est difficile d'être noir et Ministre de la France. Mais il est cependant', normal d'être Ministre de la France pour Victorin LUREL. Nous sommes des français n'est ce pas ? alors pourquoi chaque fois qu'un antillo guyanais est nommé ministre de la France il faut le critiquer, l'épier, le surveiller et décortiquer chaque mot, chaque phrase.... Messieurs les français, nous avons étudiés sur les même bancs, dans les mêmes livres, donc nous sommes tout aussi compétents et intelligents que vous. Un mot, une phrase sortis de leur contexte, n'ont plus la même valeur. D'ailleurs, DE GAULLE a dt dans son temps : "l'avenir de la FRANCE est au métissage". Mais cette phrase sortie de son contexte peut vouloir dire tout autre chose.
Laissons les caraïbéens parler de CHAVEZ, laissons le peuple vénézuelien parler de CHAVEZ, laissons les peuples caraïbéens parler de CHAVEZ et de son grand coeur, de ses décisions qui ont fait du bien aux pays pauvres de la caraïbes. Quand on veut parler des autres, il ne faut que son jupon soit sale.
Parlons-en du pétrole ???? Pourquoi l'essence est aussi cher qu'en France alors le carburant brut est acheté au Vénézuela ? Ce n'est pas CHAVEZ qui bénéficie des fortes taxes. Victorin LUREL a parlé d'un homme qu'il connaît, qu'il a cotoyé à maintes reprises, quand il était le représentant de la France dans la Caraïbes.
Je sais que la Loi contre la vie chère vous pose problème, que la loi sur les aliments trop sucrés que l'on nous vent en Outre Mer, cause de l'obésité de nos enfants, qui font tant de dégâts. ET Surtout ne venez pas nous dire qu'ils sont fabriqués avec du sucre de canne. Tout arrive en direct de la France. Donc LUREL gêne les lobbies.
Mais c'est notre frère, notre ami, notre fils. Nous l'aimons. TOTO ON T'AIME.

11.Posté par Gilbert Duroux le 10/03/2013 12:58

Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant dans ce qu'a dit le ministre Certes la situation est loin d'être parfaite au Vénézuela, où il y a une forte criminalité et de la corruption (ce que n'a pas su enrayer le pouvoir en place, il faut le reconnaitre). Mais les pauvres y vivent infiniment mieux. C'est peut-être ça qui dérange, au fond ?
Chavez a été élu, puis réélu. L'opposition vénézuélienne a reconnu que les élections avaient été tout ce qu'il y a de plus régulières. Mieux, même, lorsque Chavez a perdu le référendum visant à modifier la Constitution, il s'est incliné.
On n'a vraiment pas de leçons à donner en matière de démocratie, puisque lorsque les Français votent clairement non au référendum sur le Traité constitutionnel européen, on ne tient aucun compte de leur avis.
Par ailleurs, il y a beaucoup de désinformation concernant les médias au Vénézuela. La majorité d'entre eux appartiennent à l'opposition.
On pourra se documenter sur le site d'Acrimed à propos de toutes les "approximations" (le mot est faible) concernant ce pays. Vous trouverez quantité de liens vers des articles démontant les bidonnages de la presse :
http://www.acrimed.org/spip.php?page=recherche&recherche=V%C3%A9n%C3%A9zuela

10.Posté par franck le 10/03/2013 12:48

posts 8 et 9 ont l'air d'être des experts
qu'ils aillent donc vivre au Vénézuela, qu'ils aiment tant

9.Posté par Yasmine le 10/03/2013 11:56

Monsieur le rédacteur de cet "article", savez-vous mieux que le peuple Vénézuélien ce qui est bon pour eux ? Savez-vous mieux que le peuple Vénézuélien pourquoi ils ont réélu leur Président? Savez-vous mieux que le peuple Vénézuélien pourquoi ils ne cessent de pleurer la mort de leur Président? Avez-vous déjà vu tant de personnes pleurer un disparu ? Surtout un politique? Prétendez-vous avoir un esprit et une analyse de la situation supérieurs à celle de Monsieur le Ministre Victorin Lurel ? Ayez l'humilité d'exposer votre point de vue sans affirmer que celui de l'autre est faux.
Déversez tous vos analyses préfabriquées occidentales, le post 4 et 5 résument parfaitement la pensée majoritaire en Amérique Latine et surtout au Vénézuela.

8.Posté par yabeleso le 10/03/2013 11:11 (depuis mobile)

Monsieur dupuis,
En general j aime en general votre site et commentaires mais la vous vous trompez!
Avez vous deja raler une pioche pour manger!
Quant vous l aurez fait vous pourrais juger de la soit disant nouvelle oisivete des venezueliens!

7.Posté par jaco le 10/03/2013 10:59

à post 2:
j'allais dire que pour un coup je suis d'accord avec noé!!!!!!!
mais le problème avec noé c'est qu'il écrit le contraire dans un autre post sur un autre article:

http://www.zinfos974.com/Lurel-Le-monde-gagnerait-a-avoir-beaucoup-de-dictateurs-comme-Hugo-Chavez_a54245.html
4.Posté par noe le 09/03/2013 19:11 | Alerter
Nous ne connaissons pas M. Chavez sauf ce que les américains nous disent de lui ... et quand on sait comment les USA jugent les gens , alors on peut se poser des questions ...
Chavez a fait plein de choses pour son peuple et cela sans écouter les USA qui se croient souvent les donneurs-de-leçons du monde ... alors qu'ils ont des dettes astronomiques ....

Notre ministre araison de parler ainsi !
J'adhère à ses propos et à son analyse !

6.Posté par mazenbron le 10/03/2013 10:25

SA SUFFISANCE LUREL fayote pour le jour ou il sera président de sa Gwadeloupe.
Lui aussi se fera embaumer,après ses propos qui cocotent .

5.Posté par Jibro le 10/03/2013 08:04

Lurel a raison....pour une fois! Chavez etait un grand homme mais nous sommes des europeens bornes avec nos principes a la noix... Nos dirigeants nous tuent a petit feu et nous pointons les autres du doigt! Ni sarko ni hollande ne reduisent nos malheurs, notre chomage ou nos problemes, et nous OSONS donner des lecons? Qui sommes nous? Que valons nous? Qu avons nous essaye? Qu avons nous reussi? Bof.... Rien!

4.Posté par soubik le 10/03/2013 09:49

Quoiqu'en pensent les moralistes et bien pensants occidentaux (dont fait partie Dupuy, donneur de leçon devant l'éternel), les Vénézuéliens de base n'ont que foutre de ce que pense Pierrot Dupuy. Ce qu'il importe à leurs yeux, c'est que leur condition de vie a changé sous Chavez. Comme dans toute réussite, il y a une part d'ombre. Mais les programmes sociaux ont permis la création d'écoles, d’hôpitaux... La pauvreté a reculé alors qu'elle était le quotidien de la quasi totalité de la population. Cela s'est fait parce que Chavez a chassé du Venezuela ceux qui profité de la richesse du pays , en premier lieu les américains qui exploitaient sans vergogne le pétrole.
Que Pierrot Dupuy se rassure : il y a encore d'autres pays où il pourra s'extasier devant la réussite de cette belle démocratie

3.Posté par Marmail Alain le 10/03/2013 09:22

C'est totalement iadmissible de lire ces mots venant d'un ministre d'un pays comme La France. Pays démocratique
Ce type devrait immédiatement être sanctionné par le gouvernement et le Président de la République, et être destitué de son poste. Mais comme ils n'ont rien dans leur culotte, on ne lui dira rien et il va continuer à être ministre et à toucher le salaire qui va avec.
ON N' A PAS FINI D'EN VOIR AVEC CE GOUVERNEMENT DE MOLACONS

2.Posté par noe le 10/03/2013 09:17

Le Vénézuela est tout près de la Colombie , pays de la cocaïne ...Peut-être que Lurel a sniffé des vapeurs de coke ...
Ses propos sont indignes d'un représentant de la France en exercice ...
Suit-il la ligne de Hollande ?
Peut-être est-il atteint du syndrome de paranoïa ? Quand on sait que la personne atteinte de ce trouble ne perd pas ses facultés de réflexion et de communication, mais ses bases de raisonnement sont erronées. Il est inutile de tenter de faire revenir un paranoïaque sur ses positions car l’une des particularités de cette pathologie est l’adhésion totale du patient.

Pour le traitement , seule la démission est acceptable !

1.Posté par petit electeur le 10/03/2013 09:02

Lurel a parlé au nom de la France, ces propos ne peuvent être ceux de la France...
Une mise au point au plus haut niveau de l'Etat s'impose.

Comment pouvons-nous laisser piétiner de la sorte les valeurs de la France ?
Comment pouvons-nous laisser souiller de la sorte la mémoire du Général de Gaulle ?
Allons-nous rester spectateurs et contribuer à la décadence de notre pays par notre silence ?

Cette voix n'est plus celle de la France, indignons-nous...

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes