Faits-divers

Décès d'Eliana: "Je n'ai jamais fait de mal à mes enfants, pourquoi j'irais en détention"

Vendredi 13 Avril 2018 - 11:20

La mère d'Eliana et le ti-père ont été mis en examen pour violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner sur mineur de 15 ans par ascendant. Les éléments à charge :


A gauche, l'oncle de Dimitri, le père biologique de la petite Eliana, et l'avocat Me Vardin
A gauche, l'oncle de Dimitri, le père biologique de la petite Eliana, et l'avocat Me Vardin
Hier après-midi, la mère et le ti-père d'Eliana ont été déférés devant le juge pour la seconde fois. Comme l'expliquait le procureur, ils avaient été relâchés la première fois qu'à la grâce de l'absence du rapport de l'expertise médico-légale. L'autopsie révèle une hémorragie méningée associée à des fracture du foie et des reins ainsi que de nombreux hématomes sur le thorax confirmant la thèse de l'homicide. 

Le rapport est clair et sans concession, le décès est d'origine criminelle. Le maintien en détention est demandé pour le couple. Une décision que le ministère public motive par trois éléments probants : Le trouble important à l'ordre public à l'approche de la marche blanche samedi après-midi, le risque de communication entre les prévenus et le risque de récidive. 

Lors de l'audition chez le juge des libertés et de la détention, le ti-père explique qu'il demande juste à être jugé sur les faits et non sur son passé. En effet, il a déjà été condamné à deux reprises pour des faits similaires sur son enfant de 19 mois à 12 mois de prison avec sursis et 8 mois de sursis pour violence sur la fille de sa compagne de l'époque. Il dira juste "mi trouve que la justice est pas juste" et demande à ce que l'autopsie soit refaite. 

La stupéfaction de la famille

Le procureur insiste sur l'importance du placement en détention provisoire et révèle que les prévenus savaient dès la garde à vue que la mort d'Eliana n'était pas naturelle. Il retrace le déroulé de la journée du décès, expliquant que l'assistante sociale est passée à 12h10 et les a quittés à 12H45, laissant une enfant en bonne santé, la mort est donc survenue entre 12h50 et 14h30. Il rappelle que le prévenu est suivi pour son addiction aux drogues et qu'il avait déclaré lors de son audition avoir fumé deux joints. Il conclut sur la défense commune des prévenus qui s'accusent mutuellement de s'être retrouvés seul avec Eliana dans sa chambre mais ne savent pas ce qu'il s'y est passé. 

Le procureur tient exactement le même discours lors de l'audition de la mère de la fillette. L'audience étant publique, la famille du père biologique d'Eliana était présente en nombre lors de l'audition et la stupeur est grande lorsqu'elle annonce à la JLD qu'elle est enceinte de son compagnon. Elle ne s'exprime pas sauf pour dire "je ne sais pas ce qui est arrivé, je n'ai jamais fait de mal à mes enfants, pourquoi j'irais en détention".

La juge des libertés et de la détention prononcera finalement la mise en détention provisoire pour le couple. Il est important de noter qu'il s'agit d'une mesure préventive permettant à la justice d'instruire le dossier afin de déterminer qui est l'auteur de cet ignoble meurtre.

Pascal Robert
Lu 3313 fois



1.Posté par Fredo974 le 13/04/2018 12:32

Je vais vomir ...

2.Posté par spartacus974 le 13/04/2018 15:05

Tout ceci est bien glauque....Le père naturel de l'enfant serait l'oncle du Ti père ????Cela ne va pas être simple de laver son linge en famille.Une enfant est probablement morte sous les coups d'' un proche et ceci est intolérable.Il est difficile d'imaginer que rien n'est alerté l'entourage sur ce qui se passait .

3.Posté par nanette le 13/04/2018 17:32

Stérilisation de toute urgence!

4.Posté par L''''INSOUMIS le 13/04/2018 18:33

1.Posté par Fredo974 le 13/04/2018 12:32
Je vais vomir ...



Wouaih moi aussi ..!

Entre cette histoire et l'autre

https://www.zinfos974.com/Deux-jeunes-femmes-KO-par-l-effet-de-la-chimique_a126434.html


Vive le "Sordide Péi".... Et peut être bientôt "nout tradission" ? Parce qu'à force de lire très/trop souvent de tels faits divers, ca va devenir une "Koutim"...

5.Posté par non assistance à enfant en danger le 13/04/2018 18:48

L'assistante sociale n'a pas vu qu'il était sous l'emprise de drogue? En si peu de temps, ils ont tué cette enfant. Je suis travailleur social et il y a des signes dans le comportement qui montre que rien ne va, encore faut-il que l'on soit là pour les familles par vocation et non pour un statut professionnel!

6.Posté par Mwa la pa di le 13/04/2018 20:27 (depuis mobile)

bravo les services sociaux !

7.Posté par Révolution le 13/04/2018 20:51 (depuis mobile)

Bientôt ces couples en prison pourront créer un club de bourreaux d''enfants...et se raconter leur forfait. La peine de mort a été aboli depuis 1981, dommage. Cette petite a du subir les pires coups, comment peut-on agir de la sorte...

8.Posté par ORNERO le 13/04/2018 21:37

" Mi trouve que la Justice est pas Juste "
Ben il manque pas d'air celui là, condamné à deux reprises pour des faits similaires sur son enfant de 19 mois
à 12 mois de prison et il récidive sur la fille de sa compagne où il est condamné à 8 mois de prison, de plus
c'est un drogué et cerise sur le gâteau sa compgne à un petit dans le placard....
Mais si avec ça vous n'avez pas compris c'est que vous comprendrez jamais rien il faut les foutre en taule
et qu'ils y restent, ils ont bastonnée cette petite et puis c'est tout, c'est souvent le cas de la part du beau père
avec la complicité de la femme.Et en plus elle est enceinte de cette saloperie, mais il faut lui enlever
l'enfant à naître car sinon il connaîtra le même sort. Ramassis de la société pire que des déchets.

9.Posté par titi974 le 14/04/2018 17:21

30 ans de prison pour les deux et c’est un minimum pour ces meurtriers qui ne méritent même pas de vivre.

10.Posté par Jules le 14/04/2018 19:53 (depuis mobile)

Des déchets, voilà ce qu''ils sont des déchets à incinérer au plus vite ! Des animaux ne font pas cela..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 11:07 2 ans de prison pour un casseur du Promocash