Société

Décès d'Albert Ramassamy: La classe politique lui rend hommage

Lundi 5 Novembre 2018 - 12:57

L'ancien sénateur Albert Ramassamy est décédé hier à l'âge de 94 ans. La disparition d'un homme de "convictions" réagit ce lundi la classe politique réunionnaise.
 
"C’est avec une grande tristesse que j’apprends le décès de l’ancien Sénateur et Conseiller régional de La Réunion, Albert Ramassamy.

Ardent défenseur de la départementalisation, Albert Ramassamy a pris part à toutes les luttes en faveur de l’appartenance pleine et entière de La Réunion à la République. Albert Ramassamy a aussi été de tous les combats sociaux et sociétaux, en faveur d’une vie meilleure pour les Réunionnais, et pour le développement de l’île.

La Réunion perd un infatigable soutien de la cause réunionnaise, une personnalité qui avait une vision noble de l’action publique et politique et qui portait toujours une analyse juste et pertinente de la réalité socio-économique de notre territoire.

A sa famille et à ses proches, j’adresse en mon nom personnel et au nom du Conseil Départemental, mes plus sincères condoléances", a indiqué Cyrille Melchior, président du Conseil départemental.

 
"Au delà de la figure de l'homme politique qui était de tous les combats, je retiendrai celui qui a été un phare pour la société réunionnaise. Vrai socialiste, Albert a été un précurseur qui a donné une nouvelle dimension à l'homme réunionnais, en étant notamment l'un des premiers proviseur réunionnais, à exercer sur son île natale.

Modèle d'intégrité et de fidélité, il a su garder ses convictions profondes, malgré les circonvolutions politiciennes que son parti lui aura parfois fait endurer. La Réunion perd aujourd'hui un grand homme", souligne Patrick Lebreton, maire de Saint-Joseph.

 
"C’est avec émotion que j’apprends le décès de Mr Albert RAMASSAMY à l’âge de 94 ans. Ancien sénateur et conseiller régional socialiste, il a toujours défendu ses idées avec convictions. Mesuré dans ses propos, il était qualifié par certains de 'sage' et apportait ses éclairages sur l’avenir de la Réunion avec humilité. A sa famille, proches et amis", Jean-Hugues Ratenon, député de La Réunion adresse ses "plus sincères condoléances".
 
"C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris le décès du Sénateur Albert Ramassamy.
Je rends hommage à un Humaniste exceptionnel que vient de perdre La Réunion.
Modestement, je salue la mémoire d'un Grand Réunionnais, Homme politique engagé, avec qui j'ai partagé des combats pour La Justice Sociale, un homme de coeur, et d'une très grande honnêteté intellectuelle.
 
Je m'incline avec émotion et respect devant le souvenir de celui qui fut l'un des premiers proviseurs Réunionnais.
Avec sa disparition, après Pierre Lagourgue, Sudel Fuma, Paul Vergès,  La Réunion perd  une personnalité politique remarquable et une figure exemplaire", déclare Samuel Mouen. 

"C’est avec tristesse que j’ai appris le décès d’Albert Ramassamy. Je tiens à rendre hommage à cette grande personnalité qui a marqué l’histoire politique de notre île.

Fondateur de l’ARDF ( Association Réunion Département Français) dans les années 60, Albert Ramassamy a apporté une contribution essentielle au combat engagé à l’époque par les Départementalistes pour faire face au danger de l’autonomie.

Ainsi, au delà de sa sensibilité politique, il appartenait clairement au camp des Départementalistes et dans ce cadre, nous avons toujours entretenu des relations cordiales et constructives.

Elu sénateur, il a toujours agi en fidélité à ses convictions , et fait avancer la cause de La Réunion Département français.

Sa lucidité et sa sagesse étaient reconnues de tous et lui conféraient une grande autorité morale. La Réunion part une personnalité de premier plan.

A à sa famille, à ses proches et à ses amis, j’adresse mes très sincères condoléances"
. - André Thien Ah Koon, Maire du Tampon
 
"J’ai appris ce jour, la disparition du sénateur Albert Ramassamy, connu pour son engagement syndical et politique. Il a milité toute sa vie au nom de ses convictions, qui parfois, nous ont opposé mais toujours dans le respect, entre Réunionnais.

J’adresse a sa famille, à ses proches, à ses amis, mes plus sincères condoléances." Maurice Gironcel Secrétaire du Parti Communiste Réunionnais Maire de Sainte-Suzanne

"La CPME Réunion a appris par voie de presse la disparition d’Albert Ramassamy, ancien sénateur de la Réunion.

La CPME Réunion tient à saluer sa mémoire. Albert Ramassamy était une figure incontournable de l’histoire politique réunionnaise qu’il aura marquée par son engagement et sa combativité, militant pour une place équitable de notre territoire au sein de la nation en tant que département français. Son parcours ascendant n’aura jamais altéré son humilité naturelle.

Au nom de la CPME Réunion, nous transmettons nos condoléances les plus attristées à sa famille et à ses proches."
- CPME Réunion

"C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de l’ancien sénateur Albert RAMASSAMY.

Il restera à jamais comme le défenseur infatigable de l’éducation, de la créolité dans le cadre de La Réunion département français.
Syndicaliste ou homme politique, son combat sera toujours le même, la réussite de l’Homme réunionnais et le développement de son pays La Réunion.

Malgré des origines modestes, Albert RAMASSAMY est un exemple de réussite sociale. Il terminera sa carrière dans l’Education nationale comme proviseur. Cette réussite, il la doit à ses qualités personnelles et à son travail.

La Fédération Socialiste de La Réunion présente ses sincères condoléances à sa famille et s’incline devant la mémoire d’un de ses pères fondateurs.
"- Fédération Socialiste de la Réunion

"J'apprends avec une vive émotion le décès d'un ancien parlementaire, M. Albert RAMASSAMY.

La Réunion perd l'une de ses figures politiques emblématiques.

Je tiens à saluer la force de son engagement, ainsi que sa constance dans la recherche de l'épanouissement des Réunionnais dans l'ensemble français.

Issu d'une famille modeste, ancien instituteur, celui qui fut l'un des premiers proviseurs réunionnais de l'île restera également, sans conteste, un modèle de réussite sociale.

A sa famille et à ses proches, j'adresse mes sincères condoléances"
. - Jean-Luc POUDROUX
N.P
Lu 1424 fois



1.Posté par Temudjin le 05/11/2018 17:09

Il se situait au sommet, l'endroit le moins encombré. La lieu des élites..

2.Posté par Nivet A le 06/11/2018 11:11 (depuis mobile)

Que vient fait Samuel Mouen dans cette liste ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 16 Décembre 2018 - 15:50 Les migrants sri-lankais souhaitent demander l’asile