MENU ZINFOS
Education

Débrayage au Lycée François de Mahy: Le Rectorat ne revient pas sur sa décision


- Publié le Mardi 6 Octobre 2015 à 18:36 | Lu 1875 fois

Suite à un débrayage du personnel du lycée professionnel François de Mahy à Saint-Pierre lundi, portant sur la procédure de licenciement en cours d'un enseignant, une délégation a été reçue au Rectorat ce mardi. Une rencontre décevante pour la représentante FO du personnel, Marie-Laure Adam: "Ils ne sont pas revenus sur leur décision", affirme-t-elle.

Un collègue aurait été licencié après 14 ans d'enseignement, "suite à l'arrivée d'une nouvelle inspectrice du Rectorat". Nommée inspectrice pour la discipline "carrosserie" il y a trois ans, elle aurait également fait licencier un autre collègue du lycée professionnel Lepervanche au Port, cette fois après 17 ans de carrière. "Après toutes ces années, l'inspectrice a invalidé ses deux années de stage et donc son concours (le concours passé pour devenir titulaire, possible après plusieurs années d'expérience, ndlr). Il a subi une reconversion en métallurgie dans la SEGPA (section d'enseignement général et professionnel adapté, ndlr) de Terre-Sainte où il n'y a même pas de discipline de métallurgie".

Une aberration selon elle, après 17 ans d'enseignement et un tuteur, nommé par l'inspectrice elle-même, favorable à l'obtention de son concours. "Et un manque de respect en envoyant un simple courrier de licenciement sans explication", ajoute-t-elle.

"On a demandé comment le Rectorat pouvait réaliser qu'un collègue était inapte à enseigner si tard dans sa carrière et ils nous ont répondu qu'il valait mieux tard que jamais", s'indigne la syndicaliste.

Des remplaçants non qualifiés ou précaires

Ces enseignants sont ainsi remplacés, précise Marie-Laure Adam, par des salariés du privé ou des contractuels: "Ils ne sont pas qualifiés pour enseigner ou bien ce sont des contractuels en CDD. Il faut arrêter cette précarisation et avoir un peu de considération pour les gens".

L'incertitude règne pour le moment quant aux prochaines étapes à suivre, même si le tribunal administratif semble être la suite la plus probable.




1.Posté par creol power le 06/10/2015 19:46 (depuis mobile)

Porter plainte contre le rectorat..et le nom de cette zelee inspectrice?

2.Posté par noe le 06/10/2015 20:26

On ne recrute des gens que sur leurs compétences professionnelles et non sur leurs humeurs politiques !
Qu'on soit de "droite" ou de "gauche" ou du "centre" , seules comptent les compétences !

3.Posté par dadou le 06/10/2015 20:43

et dans le meme temps des profs trs competents se mettent en conge maladie pour participer a des tournois ou effectuer des voyages religieux!!

4.Posté par qoop le 07/10/2015 08:47

Quand on licencie quelqu'un au bout de 17 ans de pratique pour incompétence, soit on l'est soit même, soit on cherche à masquer une autre cause.

5.Posté par kld le 07/10/2015 10:48

je propose que la "DRH" du rectorat et cette inspectrice soient "déchemisées ", je plaisante bien sur , vive le "dialogue social".

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes