Social

Débrayage à l'IRT en soutien au directeur marketing

Mardi 2 Janvier 2018 - 16:06

Débrayage à l'IRT en soutien au directeur marketing
Un débrayage d'une heure a eu lieu ce mardi dans les couloirs de l'IRT, en soutien au directeur du marketing et de la communication, Emmanuel Robert, dont l'entretien préalable au licenciement s'est déroulé ce matin. Une trentaine de personnes étaient réunies, soit 80% des salariés présents ce jour là. L'occasion de protester, de manière plus générale, contre "l'organisation du bloc présidence". 

"L'entretien préalable a duré moins d'un quart d'heure. Les griefs exposés sont exclusivement d'ordre professionnel. Il lui a été reproché de prendre des décisions sans l'aval de la direction", indique Joël Dalleau, secrétaire général du Syndicat Commerce et Services CFDT Réunion

Si Emmanuel Robert était visé en novembre dernier par une enquête faisant suite à des allégations de harcèlement moral, comme l'ont révélé nos confrères d'Imaz Press, ces éléments n'ont pas fait partie des griefs évoqués ce mardi, selon le syndicaliste. 

De très bons résultats

"Les salariés ne comprennent pas cette mesure. Les chiffres sont très bons, il a redynamisé et ressoudé l'équipe. On peut supposer que derrière cette procédure se cache autre chose". 

Alors qu'Emmanuel Robert est mis à pied depuis le 19 décembre 2017, le président de la structure, Stéphane Fouassin, devrait l'informer de sa décision dans un délai de quinze jours.

De son côté, le directeur de l'IRT, qui s'est refusé à commenter le contenu de l'entretien, a confirmé que la procédure de licenciement en cours n'avait "rien à voir avec les résultats". "On va dépasser le record de 2011, c'est une quasi-certitude", a annoncé Willy Ethève.

M.A
Lu 4747 fois



1.Posté par GIRONDIN le 02/01/2018 16:11

...... On va dépasser le record de 2011, c'est une quasi-certitude", a annoncé Willy Ethève....

Et la part de la continuité territoriale (sens métropole Réunion) dans ce record ?


2.Posté par Hum le 02/01/2018 16:30 (depuis mobile)

Emmanuel est un bosseur et ses bons résultats semblent gêner . Mais ça gêne qui et pourquoi ? Courage à lui , qu’il ne se laisse pas faire

3.Posté par bob le 02/01/2018 16:33

ils ont tous du pognon meme licencié il va toucher à max ....

4.Posté par Moimoi le 02/01/2018 16:35 (depuis mobile)

La dessous n''a encore le gros coeur de Didier Robert car son dalon la perd le siège de Président au Département a coz de l autre équipe de droite. Là i faut li élimine tout sur son passage et la pas fini. Tout sa lé contre li i valse.

5.Posté par Judith le 02/01/2018 16:46 (depuis mobile)

Y a quand même un laque de transparence pour le coup , il serait bien que le directeur nous éclaire un peu plus sur la situation. Les cachoteries ne vont pas durer . Tiens bon Emmanuel !

6.Posté par Tinine le 02/01/2018 17:36

Les comparatifs se font avec l'année 2011, seulement ça !!!
Et pourquoi pas 2016 ou 2015 ?
C sur que 2017 c pas possible et encore, dans le privé ils y arriveent.
Comparer à 2011. Ce sera du koi ? 200% ? 2000% ?

7.Posté par Christi le 02/01/2018 17:39 (depuis mobile)

Post 1 a raison , il vous a fallut donner la continuité territoriale fans l''''autre sans afin de faire croire a la population que vous avez fais des miracles.
Pour résumé tout sa , mensonge et balivernes escrocs .

8.Posté par mado le 02/01/2018 17:53

Il veulent placer un zoreil à ce post, comme toute la direction, c'est tout.

9.Posté par Franck le 02/01/2018 18:19 (depuis mobile)

En gros le comité de présidence veut sa tête quoi ! Au bénéfice de qui hein? Ils veulent placer un de leur pion qui obéit au doigt et à l’œil et qui ne sait rien faire , nièce ou cousine ou famille ? C’est ça ? Au détriment du bon travail .

10.Posté par JORI le 02/01/2018 19:12

"On va dépasser le record de 2011, c'est une quasi-certitude", ah on va atteindre les 600 000 touristes promis par super cumulard didix robertix???.

11.Posté par Piston le 03/01/2018 00:38

@Post 9
Le Dir Marketing actuel est déjà le cousin de l'ancien 1er Vice President de La Region, alors les pistons c'est déjà le cas ....!!!!

12.Posté par karys le 03/01/2018 04:28

quand l elu est mauvais est t il sanctionné lui pdt son mandat? non les donneurs de leçons verreux qui dirigent foutez la paix

13.Posté par pigeon voyageur le 03/01/2018 08:53

à @10.Posté par JORI le 02/01/2018 19:12

Et dire que pendant ce temps là en 2017, nos "cousins" mauriciens ont dépassé 1400 000 touristes avec une structure 2 fois plus légère .......

Cherchez l'erreur !!!

14.Posté par papamomon le 03/01/2018 08:55

Le meilleur des... dentelles surtout en mal de reconnaissance. Un gars qui dit "j'ai fait ceci j'ai fait cela, c'est grâce à moi que" alors qu'il y a 100 personnes autour de lui sic . Même le patron du CAC n'oserait pas faire des interviews comme lui. Sans compter les petits arrangements entre amis, il y a qu'à fouiller pour comprendre. Et même si l'IRT n'existait pas, les chiffres monteraient vu la conjoncture mondiale et la continuité territoriale. La question est : est ce que cette personne serait embauchée si ce n'était pas la Région derrière lui? aucune chance, zéro calebasse !!! alors dehors sans regret !!!

15.Posté par Pete o'ayable le 03/01/2018 09:10 (depuis mobile)

Rien sur la conseillere technique...zinfos ou la geometrie variable de l'information péi..

16.Posté par Kalou le 03/01/2018 10:17

Première question: Est-il entré par piston? Si oui vu le contexte politique actuel la réponse est peut être là?
L’intéressé souhaite t'il se prononcer pour expliquer la situation?

17.Posté par ca va peter!. le 03/01/2018 12:27

vu le contexte ces zelus gro ker vont ils se bouffer entre eux!!.

18.Posté par MATT le 03/01/2018 13:29

Bonjour à tous,

Depuis l'élection de la Présidence de Monsieur Fouassin, des personnes ont un licenciement chaque année.

Il y a surement un problème du Directeur Général et du Président qui doivent se mettre d'accord pour faire des licenciements chaque année, ont devrais viré ce qui dirigent.

Merci

Matt

19.Posté par PATRICK CEVENNES le 03/01/2018 14:03

fukcd473
10.Posté par JORI le 02/01/2018 19:12
Mais nous devions déjà atteindre les 650000 touristes selon et après l'élection en 2012 du banquier d'affaires, investisseur avisé, fraudeur supposé à Pôle emploi, le sus-nomme DiDiX 1er du nom. Il a même promis le cap du million de touristes.
Alors venir fanfaronner pour avoir atteint 512000, je ne sais pas si nous devons en rire ou en pleurer.
Mettons sur le compte de cette fluctuation l'arrivée de French Blue et de la prime au voyage Métropole/Run !?

20.Posté par Morisot Noèla le 04/01/2018 18:45

On entretient ici une politique de désertification de l'île,et de suppression des traditions locales , alors on ne peut pas jouer sur tous les tableaux.... c'est une "réserve géante" où l'homme n'a plus sa place... " il faut donc éviter de parler "tourisme "SVP, çà devient burlesque "... ou alors, changeons cette politique vis à vis du balnéaire, voir de la gestion requins

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter