MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Débat de la primaire: Bruno Le Maire a montré que le renouveau n’était pas qu’un slogan


Par Philippe Ghanty Référent BLM Réunion - Publié le Samedi 5 Novembre 2016 à 10:33 | Lu 931 fois

Débat de la primaire: Bruno Le Maire a montré que le renouveau n’était pas qu’un slogan
Hier soir, lors du deuxième débat de la primaire de la droite et du centre, Bruno Le Maire a montré que le renouveau n’était pas qu’un slogan mais une véritable vision pour la France. Entre une droite de la demi-mesure qui mènera à l’immobilisme et une droite de la caricature qui conduira à la déception, il a montré sa différence en proposant :
 
•Le renouvellement de la classe politique française par un référendum dès le 18 juin 2017: non-cumul des mandats, limitation des mandats dans le temps, démission des hauts-fonctionnaires qui veulent s’engager en politique, publication du casier judiciaire des candidats à une élection.

•La refonte du système éducatif: suppression du collège unique et de la réforme socialiste du collège, possibilité d’orientation professionnelle dès la 6e, augmentation du nombre d’heures de français au primaire, création d’écoles des métiers sous compétence régionale, reconnaissance de chaque talent pour qu’enfin l’intelligence de la main soit autant reconnue que l’intelligence de l’esprit.

•La révision de nos rapports diplomatiques avec le Qatar et l’Arabie Saoudite pour assurer l’indépendance de la France et lutter efficacement contre l’Etat islamique.

•L’instauration d’une justice d’exception face à une menace d’exception, avec l’incarcération préventive de Français en lien avec le terrorisme et l’expulsion immédiate des étrangers représentant une menace sur le sol français.

Le visage de Bruno Le Maire hier soir a été celui de la campagne qu’il mène sur le terrain depuis maintenant 4 ans : franc, souriant, sans langue de bois. Face à l’arrogance de ceux qui n’ont pas tenu leurs promesses par le passé, il a insisté avec humilité sur l’exigence de résultats pour l’avenir. Il est le seul candidat à avoir développé un contrat présidentiel aussi précis et chiffré, pour qu’enfin la droite tienne les engagements qu’elle a trahis depuis trente ans.

Cette primaire, ouverte à tous les Français, ne doit pas se résumer à un combat entre ceux qui ont déjà échoué. Nous sommes convaincus que les Français ont envie de nouvelles idées, de nouvelles pratiques et de nouveaux visages. Plus que jamais, nous sommes déterminés à voter et faire voter pour Bruno Le Maire, un Président de la République honnête qui redonne à l a droite et à la France leur fierté.




1.Posté par polo974 le 05/11/2016 11:30

""" possibilité d’orientation professionnelle dès la 6e """
et pourquoi pas envoi dans les mines de charbon qu'on va bien finir par rouvrir ? ? ?

""" L’instauration d’une justice d’exception ... """
les mots dans le bon ordre: "L’instauration d’exceptions à la justice ..."""

""" incarcération préventive de Français """
l'arbitraire, la dictature, rien de moins... on peut aussi rouvrir les bagnes et y envoyer les ennemis politiques ou syndicalistes ! ! !

Il y en a qui ont la fierté qu'ils peuvent...

et le pire c'est que ce n'est pas le pire...

2.Posté par Jany Damien Cardia le 05/11/2016 12:36 (depuis mobile)

Votez Bruno LE MAIRE PRESIDENT le 20 novembre 2016 est un vote raisonnable pour de nombreuses raisons, vous trouverez celles qui vous correspondent le mieux dans son contrat #ToutDireAvantPourToutFaireAprès

3.Posté par Zozossi le 05/11/2016 14:08

Comment peut-il se trouver encore des gens pour s'intéresser à cette bataille de chiffonniers entre ratés, et prendre une seconde au sérieux leurs bouches qui font des bulles?

Le Maire n'est qu'une impuissante carpette de l'eurocratie comme les autres, calamiteux ministre de l'agriculture de Sarkozy et, à ce titre, fossoyeur de l'agriculture française, favorable à la loi anti-familiale de Taubira, employeur de son épouse comme "assistante parlementaire" non déclarée comme telle...

Une simple vidéo (lien ci-dessous) suffit à dégonfler cette pauvre baudruche.
On y voit Le Maire, ancien ministre de l'agriculture, qui :

-ignore la date de la récolte des poires,
-prend une vache blonde d'Aquitaine pour une limousine,
-prend un enjambeur pour un tracteur,
-est incapable d'identifier un dindon en entendant son cri,
-ne sait pas combien fait un hectare, et se révèle incapable de faire la multiplication 100 X 100 !

Stop ou encore?!

http://www.dailymotion.com/video/xh67qr_b-le-maire-combien-de-m-fait-un-hectare_webcam.

4.Posté par 1 de st denis le 06/11/2016 05:37

mobilisons nous tous autour de Bruno Lemaire pour son programme et son intégrité dans le monde politique

5.Posté par Lans le 06/11/2016 08:48

Boug y fé un réchauffé et y appel aou sa renouveau! Fait retape le renouvo mi di!

6.Posté par Lans le 06/11/2016 08:50

Petit, mesquin, minable, arriviste! Celui qui était ministrable se révèle être plus proche du misérable! Quand cessera t-il de se mentir à lui-même?!

7.Posté par Gérard Jeanneau le 06/11/2016 19:35

Mon pauvre Zozossi (3),

Dites Bruno Le Maire, combien de mètres ça fait un hectare ? Voilà la question posée à Bruno Le Maire ? Question étrange, qui me laisse moi-même abasourdi. Il aurait fallu formuler autrement et parler de mètres carrés. L'agrégé de lettres classique sait très bien qu'un hectare fait cent ares, le grec aidant. Et demander combien de centimètres carrés font un hectare, le brillant Zozossi serait lui aussi bien embarrassé.

A ce personnage, faisons remarquer qu'on ne demande pas à un ministre de l'agriculture d'avoir les talents du bon agriculteur; on lui demande seulement de bien gérer. C'est bien autre chose.

Notre valeureux Zozossi serait bien inspiré d'avoir le palmarès dee Bruno Le Maire : agrégé de lettres classiques, normalien et énarque. C'est bien connu : un cancre aime bien ridiculiser un intellectuel brillant; c'est une façon de monter sur ses ergots !

8.Posté par Gérard Jeanneau le 06/11/2016 20:28

Bruno Le Maire a de bonnes idées. Il faut passer à la sixième république et faire voter la nouvelle constitution par le peuple, par référendum.

Les parlementaires se sont bien épaulés pour se voter des lois à leur avantage. Ils sont devenus des larrons de la république; et ceux qui ne le sont pas s'accommodent d'être assis au milieu des larrons. Philippe Pascot a vidé son sac dans son ouvrage : "Pilleurs d'Etat". A lire attentivement, c'est le bréviaire de notre monde laïc.

Et il faut aller plus loin dans la révision de cette constitution. Par exemple :
- réduire de moitié le nombre des parlementaires.
- élire dans chaque région 2 à 4 sénateurs parmi les personnalités de la société civile sans passer par de grands électeurs. Pas un seul fonctionnaire au Sénat, car ils sont déjà surreprésentés au palais Bourbon. La preuve : à La Réunion, un seul député non fonctionnaire, Thierry Robert.
- un élu ne doit être rétribué que pour un seul mandat; libre à lui d'en briguer un second ou de courir après diverses délégations. Que l'élu sache que sa fonction n'est pas un métier, mais une vocation, un appel du peuple pour être à son service.
- réformer le code électoral : comptabiliser les votes blancs et les ajouter aux votes traditionnels. Et pour les scrutins de listes, il doit revenir au préfet de faire l'appoint des élus, provenant de ces votes blancs, parmi ses fonctionnaires récemment retraités et qui ont bien servi l'Etat. Ceux qui ne votent pour aucune liste de candidats n'ont nullement confiance en eux. Cette mesure sera de nature, j'en suis sûr, à réduire le nombre d'abstentionnistes qui considèrent que les élus sont tous du même acabit !

Et dans la hotte du père Noël, il y a encore d'autres suggestions !

9.Posté par Zozossi le 07/11/2016 00:01

@7.Posté par Gérard Jeanneau

Mon richissime Gérard Jeanneau,

Je suis bien marri que ma pique contre votre tête de gondole présidentiable de marque "Le Maire" vous fasse sortir de vos gonds, mais aussi inquiet pour votre jugement qu'une collection de peaux d'ânes vous semble pouvoir tenir lieu d'intelligence.

Si l'interrogateur, dans la vidéo, a omis "carrés" après "mètres", il appartenait à votre génial sauveur de la France (autre que rurale) de rectifier cette excusable omission, ce qu'il n'a pas plus su faire que le reste.

Malheureusement pour Le Maire comme pour son Jeanneau latin, la diversion ergoteuse du second n'exonère en rien la pitoyable erreur de fond du premier : un ex-ministre candidat à la présidence de la république s'avoue publiquement incapable de multiplier cent par cent sans que cela vous chagrine.

Je note avec un intérêt admiratif votre idée selon laquelle on ne saurait "demander à un ministre de l'agriculture d'avoir les talents du bon agriculteur".

Nul doute que dans le gouvernement de vos rêves, le ministre des armées ne situât le caporal au-dessus du général, et que son collègue des Affaires étrangères ne pensât que la Chine et la Salvador eussent une frontière commune, puisque "gérer" tout cela de haut vous semble suffire amplement.

Votre produit publicitaire médiatique n'est pas agrégé ès-lettres classiques (avec un "s") mais modernes, et cela s'entend fâcheusement dans la vidéo:
"Ouôô ! alors ça, j'ai jamais été doué en maths… Ca aide pas beaucoup euh… Ah! non; ça ch'chais pas du tout, ça! etc. etc.".

Ce larbin eurocratique, belliciste effréné anti-Syrien, a d'ailleurs (il arrive que la majorité voie juste) fait le plus mauvais score enregistré depuis cinq ans à une émission politique sur France 2 le 20 octobre, en n'attirant que 8,4% des téléspectateurs.
Vous avez dû vous sentir bien seul ce soir-là…

Il est vrai que cet oiseau rare pense que "son intelligence est un obstacle" pour faire de la politique.
Preuve qu'on peut faire le dindon sans savoir en reconnaître le cri, et que ce genre de trissotin surdiplômé vérifie l'adage selon lequel "un sot savant est sot plus qu'un sot ignorant".

10.Posté par Gérard Jeanneau le 07/11/2016 01:46

Zozossi continue à zozoter ! Voilà qui soulage son état d'esprit. Je suis heureux d'y avoir contribué !

Notre agrégé aurait dû relever l'erreur de l'interrogateur. Mais on est tellement étonné d'une telle question qu'on n'a pas été en mesure de réagir; j'eusse peut-être été décontenancé de la même façon si j'eusse été à sa place.

Et mon trissotin Zozossi reste muet sur le fait qu'il y a lieu de changer de constitution, nos parlementaires mafieux l'ayant torturé à leur sauce et sucé la substantifique moelle pour en tirer le meilleur parti pour eux. Merrci de ce silence éloquent. Comme quoi, on peut trouver un terrain d'entente. Philippe Pascaut va apprécier d'avoir recruté son apôtre, malheureusement trois fois sot, comme son Trissotin !

11.Posté par Zozossi le 07/11/2016 14:01

@10.Posté par Gérard Jeanneau

"ZZ …ZZ…": bof…
Dépourvue de cohérence et d'à propos, une paronomase n'est qu'une verroterie pour barbare.

Quant à reprendre mot pour mot les termes du contradicteur pour les lui retourner, cela ne dénote que puérilité et défaut d'imagination.

Vous avez beau tourner autour du pot en criant cacaboudin, vous ne masquez pas votre incapacité à argumenter : Le Maire ne sait pas multiplier cent par cent, et le fait d'entendre "mètre" au lieu de "mètre carré" n'a jamais désarçonné une personne douée d'un minimum de sens commun.

Un ministre de l'agriculture qui ne connaît rien aux fruits, aux animaux et aux calculs de surfaces est un incompétent. Point.

Sans parler de son massacre de la langue française que ce muscadin doit trouver très "peuple".

Je n'ai même pas discuté de la réclame électorale débitée par votre crooner médiatisé parce que ce genre de discussion sur des riens est dérisoire : cela reviendrait à discuter des plans de rafraîchissement proposés par des totos bourrés pour le salon du Titanic pendant que celui-ci est en train de couler.

Si, à votre âge, vous n'avez toujours pas compris que toute cette caste UMPS, qui a tout raté et menti sur tout, est à jeter collectivement et tout de suite parce qu'elle est collectivement tenue par un pouvoir de l'ombre qui veut notre perte, c'est pitoyable, et sans doute irrémédiable.

12.Posté par Gérard Jeanneau le 08/11/2016 09:01

Laissons Zozossi zozoter et barboter dans ses incohérences !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes