MENU ZINFOS
Mayotte

De retour à Mayotte, un schizophrène renvoyé en métropole suite à une agression sexuelle


Un homme souffrant de schizophrénie a agressé sexuellement une femme à Mayotte en 2020. L’individu, qui avait arrêté son traitement, a été jugé irresponsable de ses actes. Il reste néanmoins incarcéré en attendant un autre procès. Les magistrats souhaitent à terme l’envoyer dans une structure spécialisée en métropole.

Par GD - Publié le Mardi 25 Janvier 2022 à 16:46

C’est une affaire un peu spéciale qu’a eu à traiter le tribunal judiciaire de Mamoudzou hier. Un jeune homme a été jugé irresponsable des faits qui lui sont reprochés en raison de sa schizophrénie.

En mai 2020, l’individu a agressé une femme à Petite Terre en la caressant de force et en lui disant des obscénités. Il ira même jusqu'à faire des propositions sexuelles aux gendarmes venus sur les lieux.

Affirmant suivre un "traitement fort", il avait cessé de le prendre peu avant les faits. Ce jour-là, il suivait également un jeûne très strict en raison du Ramadan, ce qui avait aggravé son état.

À la barre du tribunal, il affirme ne se souvenir de rien, mais qu’il n’est "pas fou". L’expert psychiatrique a néanmoins diagnostiqué une schizophrénie avec "une tonalité persécutoire" et une rechute en raison des conditions qu’il s’est imposées en plus d’un gros manque de sommeil. L’expert a conclu à une "altération du discernement" et préconisé un traitement long.

Son avocat, Me Andjilani, fait valoir qu’il est l'une des nombreuses personnes atteintes de troubles psychiatriques mal prises en charge dans le département. Un avis suivi par le substitut du procureur qui estime que sa place est dans une structure de soins et non en prison. Il ajoute que le retour du prévenu de métropole a aggravé ses problèmes et qu’il serait préférable de l’y renvoyer dans un établissement adapté.

Les juges suivront les réquisitions en le déclarant pénalement irresponsable. Étant impliqué dans une enquête de nature sexuelle datant de janvier 2021, il est maintenu en détention où il va reprendre le traitement qu’il a arrêté.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes