MENU ZINFOS
Faits-divers

De retour à La Réunion depuis 15 jours, il replonge


Nous sommes le 4 novembre 2017 au Port, il est 20h30 quand Philippe G. assène 3 coups de couteau à Ulrich M. pour être passé avec son scooter au milieu de la terrasse du bar de sa mère. La victime parvient à s'enfuir pour aller chez SOS Médecins en scooter avec un dalon. Il est opéré en urgence d'une éviscération, son pronostic vital est engagé. Fort heureusement, il s'en sort avec une ITT de 28 jours.

Par - Publié le Vendredi 22 Mai 2020 à 18:51 | Lu 5070 fois

"Je m'excuse auprès d'Ulrich M.", commence le prévenu qui se présente libre sous contrôle judiciaire devant le tribunal. Il a effectué 5 mois et demi de détention provisoire.

Tout part d'une dispute car la victime serait passée au milieu des chaises du bar où le prévenu travaille pour sa mère. Comme l'explique le président, les deux versions divergent. En effet, l'un comme l'autre se rejettent la faute. Sauf qu'au final, c'est Ulrich M. qui prend trois coups de couteau.

Un coup dans l'abdomen d'une profondeur de 10 cm, un dans les cotes, et un dernier dans le dos. "Je n'ai pas eu le temps de lui porter un coup. S'il avait pu, il m'aurait tué" attestera Ulrich M. lors de son audition. 

"J'aurais pas dû, mais j'ai eu peur" tente d'expliquer le prévenu, ajoutant : "Pour avoir le calme, je lui ai mis un coup de couteau". Cette affirmation lance un grand vide dans la salle d'audience. En effet, avec 12 mentions à son casier, dont une peine de prison ferme alors qu'il était encore mineur, il y en a 5 pour violences. La dernière en date, une peine de 4 ans et demi en 2013, correspond à des violences avec arme sur son propre fils. Il sort en septembre 2016 de prison en métropole et commet donc les mêmes faits sur Ulrich M. en novembre 2017. Cela faisait 15 jours qu'il était de retour à La Réunion. 

L'expert psychiatrique relève une personnalité criminelle et psychopathique

L'expert psychiatrique relève une personnalité criminelle et psychopathique chez le prévenu, passée de "élevée" à "moyenne". Pour autant, il est accessible à une sanction pénale. Il note également une facilité de passage à l'acte. Pour la partie civile : "C'est une belle histoire que vous nous racontez mais ce n'est pas la vérité. Pourquoi vous vous êtes acharné sur mon client ? Quand on voit son passif, il n'a pas beaucoup peur, il dégaine facilement ! Ulrich M. a eu beaucoup de chance de rester en vie"

La procureure de la République enchaine ses réquisitions : "Ce sont des faits d'une gravité exceptionnelle ! Au départ, nous étions partis sur une tentative de meurtre ! Sa version est extrêmement inquiétante, donner des coups de couteau pour être au calme. Qu'est-ce qui vous arrête ? Vous vous êtes acharné ! Ces faits laissent sans voix. Compte tenu de sa personnalité extrêmement inquiétante, vous devez protéger la société et l'écarter pour un long moment ! Je demande une peine de 7 ans de prison avec un mandat de dépôt." 

"J'ai beaucoup de pression sur les épaules quand j'entends la peine demandée"

Quelque peu sonné par le quantum de la peine, la défense prend la parole : "J'ai beaucoup de pression sur les épaules quand j'entends la peine demandée. Je le connais depuis longtemps et je suis légitime pour parler de lui. Il faut prendre en compte le rôle de la victime pour comprendre le geste de mon client ! Même si ça ne légitime pas ses actes, ça doit être pris en compte. Il est venu pour le provoquer ce jour-là. Condamnez le pour ce qu'il a fait et uniquement pour ce qu'il a fait. Il assume et il se bat pour s'en sortir."

Le tribunal a finalement entendu la défense et condamne le prévenu à une peine de 5 ans de prison avec mandat de dépôt ainsi qu'un suivi socio-judiciaire d'une durée de 2 ans avec une peine de 2 ans en cas de manquement. Le tribunal indique avoir sanctionné son comportement dangereux. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Choupette le 22/05/2020 19:38

Y'en a qui cherchent aussi.

Aucune compassion pour ce genre de gratelle "victime" qui passe leur temps à faire ch. r le monde.

2.Posté par Jambalac le 23/05/2020 00:18

Tout part d'une dispute car la victime serait passée avec son scooter au milieu des chaises du bar.
....................................


Et pour ses courses au supermarché, et à l'église pour la confession, il fait pareil ? Pour aller aux WC ?

3.Posté par nawak le 23/05/2020 05:44

Y ravage. ..Après y plere !
N orait kine ton monmon minm !

4.Posté par cmoin le 23/05/2020 10:02

Tentative de meurtre,ca devrait être 30ans ferme,mais pas avec ces juges laxistes visiblement.

5.Posté par La reunion le 23/05/2020 15:35

Départ Marion Dufrêne visite îles Crozet,possession, Kerguelen au choix pour une durée indéterminée plus souci zot y aime complique la vie....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes