MENU ZINFOS
Société

De profundis… Raymond Sangaria n’est plus


Par - Publié le Jeudi 7 Mai 2020 à 10:23 | Lu 5748 fois

De profundis… Raymond Sangaria n’est plus
Un nom que les jeunes générations ne connaissent pas forcément mais qui dira beaucoup aux plus de 50 ans…

Raymond Sangaria, guitariste, chanteur, compositeur et chef d’orchestre malgache, met les pieds pour la première fois chez nous en 1963. Il participe à ce moment aux Tournées-Guébert, qui « tournent » dans l’océan Indien, en compagnie de Henri Ratsimbazafy et des Béryls, qui deviendront les Surfs.

Contrairement à ses amis, il décide de s’installer ici (à peu près en même temps que son ami Rolland Raèlison) et fonde son propre orchestre avec lequel il animera les grands bals à travers l’île. Raymond enregistre quelques-uns des airs les plus connus du répertoire créole : « Manapany, Caf pas vilain manière, Créole aux yeux si doux, Si vous avez des cornes, La pluie tombé… »

Mais il est difficile de vivre de sa musique ici. Pour s’en sortir, Raymond se fait embaucher comme chauffeur sur les cars Patel puis Moullan (auxquels il a d’ailleurs consacré un séga !) et sera quelques années durant affecté à la ligne Saint-Pierre/Cilaos.

A la fin des années 60, il rentre à Madagascar où il sera l’accompagnateur favori des chanteurs de son pays, Colbert Brabant entre autres. Dans le même temps, il anime régulièrement des bals sur les Hauts-Plateaux. Nous avons eu le plaisir de l’accueillir au cercle-restaurant de Babetville-Sakay plus d’une fois. 

Raymond n’a jamais perdu son sourire et sa gentillesse, même au plus fort de ses ennuis. Jouer avec lui était un réel plaisir car bien qu’étant mille fois meilleur que nous, il n’hésitait jamais à nous inviter à le rejoindre sur scène.

Nous allons regretter ce merveilleux compagnon, talentueux musicien, homme à la simplicité légendaire.


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Bernard ARAYE le 07/05/2020 10:31

Grand personnage de notre culture, sincère condoléance

2.Posté par Ti Tangue zilé zone le 07/05/2020 11:05

En effet M. Jules, M. Raymond Sangaria (il avait quelle age ?) c'est la gentillesse en personne , cette gentillesse que même avec la correction du COVID-19 ne reviendra pas ...par constatation ....Il nous conduisait au lycée (chauffeur lo bis ....) je parle comme La Première qui n'a pipé mot sur cette disparition .. c est pourtant vrai que les - 50 ans ne connait que le RAP ou DanceAll de mauvais goût ..ou des artistes violents comme référence ...
Il y avait aussi M. Harly grand pianiste de bar à Saint Denis ...dernièrement le Grand Noël lui marmaille bien de la cour de St Pierre s'en allé dans la toute discrétion ... sans papier de médias pour rappeler à nos jeunes la bonne direction à prendre ...RIP Grand Monsieur

3.Posté par LAMPION le 07/05/2020 12:41

Caf pas vilain manière , va resté longtemps den ma tête
Condoléance à sa famille..

4.Posté par titi974 le 07/05/2020 12:35

Bonjour et merci pour vos messages de sympathie.
Raymond est mon beau-père et il nous a quitté malheureusement hier le 06 mai .
Nous apprécions énormément vos messages de soutien .
C'était vraiment quelqu'un de bien et un artiste qui a longtemps fait parti du paysage musical réunionnais.
Il nous manquera toujours.
Merci à tous .

5.Posté par Rohinga le 07/05/2020 15:34

Bravo à Raymond,pour ton séga Caf pas vilain manière.
Tres contesté pour sa connotation raciste. Mais rien à cirer.
Cela dépend des personnes. C'est comme cela.

6.Posté par isaline le 07/05/2020 15:24

sincères condoléances à toutes la famille.

7.Posté par Jambalac le 07/05/2020 19:47

L'haltérophile Sangaria à St Pierre c'était de sa famille ?

8.Posté par Gabriel le 07/05/2020 20:22

Je l'avais aussi connu depuis Tana, il m'avait offert un 45 tours où était gravé caf pas vilain manière une autre version plus moderne et ce disque je l'avais offert à Monsieur et Madame Nadjarian restaurateurs à Saint Pierre dans les annees 70-80
Sinceres condoléances à toute sa famille

9.Posté par Alain JAN le 07/05/2020 22:57

2 cas importés surement confinés à l'hôtel - total de cas importés passant de 298 à 300 - voir tableau.

10.Posté par Alain JAN le 07/05/2020 22:57

2 cas importés surement confinés à l'hôtel - total de cas importés passant de 298 à 300 - voir tableau.

11.Posté par Herbert le 08/05/2020 08:48

Bonjour,j’ai eu la chance de jouer avec lui, il jouait de la guitare hawaïenne,de le côtoyer par l’intermédiaire de mon papa Narmine, c’était quelqu’un de très simple, grande pensée pour lui,paix à son âme

12.Posté par Herbert le 08/05/2020 08:48

Bonjour,j’ai eu la chance de jouer avec lui, il jouait de la guitare hawaïenne,de le côtoyer par l’intermédiaire de mon papa Narmine, c’était quelqu’un de très simple, grande pensée pour lui,paix à son âme

13.Posté par Dignité le 08/05/2020 13:33

Il est vraiment triste de voir des artistes comme lui, qui ont marqué l'histoire musical de notre île, s'en aller pour toujours en laissant derrière eux des souvenirs à jamais enfouis dans nos mémoires.
Son séga "caf pas vilain manière" a marqué les esprits avec son air entraînant et plaisant.
A l'époque de sa sortie ce séga était sur toutes les lèvres malgré ses paroles clivantes. Et pourtant les "caf" de l'île ne s'en sont pas offusqués; bien au contraire ils y voyaient un moyen de lutter contre certaines idées reçues.
De nos jours, une telle initiative n'aurait aucune garantie de réussite tant notre société a évolué vers une espèce de pruderie n'autorisant que la bien- pensance et le politiquement correct.
J'en veux pour preuve le sort réservé à une chanson écrite par un certain FONTAINE intitulée "Oté malabar" qui a disparu des ondes au motif qu'elle stigmatisait la communauté malabar alors qu'elle n'avait rien de méchant.
Nous devons tous lutter contre une telle évolution qui tue la pensée créatrice et qui bâillonne les idées.
Alors que nous devrions être plus progressistes que ceux qui nous ont précédés, il est permis de constater que des idées rétrogrades sont devenues de nos jours des idées dominantes avec la complicité de certains médias locaux qui se complaisent dans une sorte d'ultra-conservatisme triste à mourir comme ...
Je dis aux jeunes artistes: Osez! Défiez! Imposez vos idées pour faire avancer notre société qui est en train de se scléroser. Ne laissez pas la bien-pensance brider votre esprit.

14.Posté par L Mooland le 08/05/2020 22:46

J’ai eu la chance de retrouver ce grand monsieur il y a une douzaine d’années alors qu’il etait en vacance a la reunion sa terre adoptive. Genereux de coeur et par son sourire, il a marqué une certaine époque de la chanson a la Reunion. Il y a à peine 3 semaines je parvenais enfin a mettre la main sur son 45 tours des années 75 ou il chantait « le car moulan », l’entreprise qui a eu la chance de l’embaucher à l’epoque. Son depart reveillera bien des coeurs nostalgiques sur l’ile.
A son epouse et a sa famille, je leur presente mes sinceres condoleances et mes voeux de courage. L MOOLAND

15.Posté par Grondin Thierry le 10/05/2020 14:32

Merci infiniment à vous tous qui nous soutenez tous les jours de votre sympathie et qui comme nous pleurons la disparition de Raymond qui était non seulement un grand artiste mais je salue aussi l'Homme qui était d'une simplicité exemplaire et d'une gentillesse extraordinaire.
Il y a encore des personnes qui pensent que c'est " Caf Na vilain manière " .
Je tiens à préciser que c'est "Caf PAS vilain manière ".
Encore merci à tous pour votre soutien. Celà nous touche profondément.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes