MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

De l’humanité, nous sommes Un


Par N.P - Publié le Lundi 4 Juin 2018 à 10:44 | Lu 426 fois

De l’humanité, nous sommes Un
Le Ramadan qui est en train de s’achever sur sa dernière décade, la plus intense spirituellement et la plus riche aussi pour le croyant est le mois béni par excellence.
C’est d’abord, le mois de la Révélation, celle du Coran, mais aussi et surtout celle des Psaumes de David, de la Thora de Moïse et de l’Evangile de l’Esprit de Dieu Jésus (paix et salut de Dieu soient sur eux).

Ramadan, c’est ensuite, le mois de la réflexion, on dit que celles et ceux qui réfléchissent avec leurs cœurs et leurs esprits enfantent de la sagesse coranique qui se doit d’habiter la vie de tout musulman d’une manière particulière et de tout être humain d’une manière générale.

Ramadan, c’est aussi le mois de la refondation spirituelle au travers de la multiplication généreuse des actes vertueux à l’égard de  Dieu certes, mais aussi et surtout envers ses semblables (être compatissant envers tous, faire preuve de bienveillance, faire montre de prodigalité, partager le meilleur de ce que l’on possède, se rapprocher de ceux qu’on aime et être exemplaire du mieux qu’on peut là où nous nous trouvons). En quelque sorte, c’est demeurer parmi les hommes tout en étant subjugué par la pensée divine, être dans l’effort commun pour un monde moins égoïste et s’élever par les voies de la transcendance dans la congrégation comme dans le cheminement solitaire au contact des effluves spirituelles.

Ramadan, c’est également le mois de la rédemption où le pardon divin est sans limite aucune pour celles et ceux qui prennent conscience de la brièveté de la vie et de l’immensité de nos péchés, pour celles et ceux qui savent bien la promesse que Dieu s’est faite à Lui-même « sur le fait que Sa Miséricorde l’a emporté sur Sa Colère ».

Ramadan, c’est le mois du resplendissement enfin, celui du ravissement certainement,  de ce nouveau souffle divin qui ne laisse pas le temps aux croyants que nous sommes de s’adonner à de vaines occupations, à de querelles futiles et à de choses sans importance mais à œuvrer en bien en fonction du temps précieux dont on dispose. Œuvrer à l’édification des êtres appelés, sans cesse, à mieux se connaître et à mieux approfondir leur connaissance de la Parole Révélée, afin de mieux connaître Notre Seigneur.

Un Seigneur qui s’adresse à toute l’Humanité, le même qui ne cesse de nous appeler en tant qu’êtres doués d’intelligence à agir en bien et à s’interdire tout mal et toute violence, à ne pas être dans un rapport d’iniquité avec les autres, à entretenir un rapport respectueux et serein avec les dirigeants que nous méritons et à ne pas les maudire, à promouvoir et participer à toutes les entreprises de paix et de justice dans le monde et surtout en France, pays des Lumières et berceau du Christ. Gageons que ses leçons puissent être entendues et que chaque citoyen ne puisse craindre quoique ce soit de quelqu’un qui se dit musulman et qui est censé être porteur de paix et respectueux de la vie par essence.
 
Youssouf OMARJEE




1.Posté par A mon avis le 04/06/2018 18:00

"Ramadan, c’est ensuite, le mois de la réflexion, on dit que celles et ceux qui réfléchissent avec leurs cœurs et leurs esprits enfantent de la sagesse coranique"

C'est sans doute la sagesse coranique qui est à l’œuvre dans tous les pays du Moyen-orient, au Pakistan, et autres pays aux mains des Talibans ou de Daech !

"Ramadan, c’est aussi le mois de la refondation spirituelle au travers de la multiplication généreuse des actes vertueux à l’égard de Dieu certes, mais aussi et surtout envers ses semblables"

C'est sans doute la générosité envers ses semblables qui pousse aux manifestations homophobes que l'on vient d'observer à Maurice, ou bien encore aux agressions (de plus en plus fréquentes dans certains quartiers de Métropole et d'ailleurs) envers les femmes qui ne respectent pas les préceptes de la religion !

qt["Un Seigneur qui s’adresse à toute l’Humanité, le même qui ne cesse de nous appeler en tant qu’êtres doués d’intelligence [ ] à promouvoir et participer à toutes les entreprises de paix et de justice dans le monde et surtout en France, pays des Lumières et berceau du Christ." ]qt

Votre "Seigneur" ne s'adresse qu'aux croyants, pas à l'Humanité !
Il vous appelle à " promouvoir et participer à toutes les entreprises de paix et de justice" : il faut croire que ses appels ne sont guère entendus quand on voit toutes les guerres et conflits de toutes sortes imputables à la religion, de par le monde, notamment le monde musulman !

Le ramadan n'est qu'une contrainte infligée aux fidèles pour conforter leur soumission à la religion !

Remarque : la France des Lumières n'est pas, comme vous l'affirmez, le berceau du Christ. La France des Lumières est le berceau de la laïcité qui revendique le droit de croire ou de ne pas croire. Elle a eu beaucoup de mal à séparer la religion de la politique par la loi de 1905. Loi de 1905 attaquée de toutes parts par les religieux et croyants de toutes obédiences !

Heureusement en France, nous avons la liberté d'expression (ce qui n'existe pas dans les républiques islamiques). Ce qui vous permet d'exprimer librement votre croyance, et qui me permet librement de critiquer vos idées.

2.Posté par klod le 05/06/2018 18:50

one love , one aim , one destiny, one humanity ............

c'est pas encore la cas ........... one by one , restons vigilant , plus que jamais tant que chaque etre qui nait sur cette terre ne sera traité pareil .

de l'utopie nait l'espérance .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes