Politique

David Lorion s’inquiète de la "mort des Contrats-Ville" en 2019

Samedi 7 Octobre 2017 - 09:54

Le député de la 4e circonscription, David Lorion, s’inquiète de la fin programmée des contrats-aidés, qui entrainera de facto, "de façon progressive, la mort des contrats de ville à partir de 2019 et de notre tissu associatif réunionnais". Il demande au gouvernement de revoir son positionnement ou de proposer d’autres solutions afin dit-il, "continuer à garder la dynamique associative et à maintenir les actions développées au sein des contrats de ville".
 
Au cours de la rencontre du 06 octobre 2017 avec la délégation de l'Association des maires de La Réunion, Mme Annick GIRARDIN la Ministre des Outre -Mer a annoncé la baisse de 20 % des contrats aidés en 2017 par rapport à 2016 et de 20 % pour 2018. La Ministre a fait part également à la délégation de la disparition des contrats aidés pour 2019 et leur suppression totale dans le monde économique. La fin des contrats aidés entraînera de façon progressive la mort des contrats de villes à partir de 2019 et de notre tissu associatif réunionnais.

La Réunion porte 13 contrats de ville soit près d’une commune sur deux, ce qui représentent 163 527 habitants vivant en quartier prioritaire.

Succédant aux contrats urbains de cohésion sociale, les contrats de ville s'inscrivent dans une démarche intégrée devant tenir compte des enjeux de développement économique et urbain mais également de cohésion sociale. Ces contrats signés en 2015 constituent la pierre angulaire de la mobilisation de l’ensemble des partenaires en direction des quartiers prioritaires, auxquels des crédits leurs sont alloués.

Une grande majorité des actions menées dans le cadre des contrats de ville sont portées par nos associations de proximité. Ce sont de véritables vecteurs de solidarité et garantissent, par leur action au plus près des populations, la vitalité du lien social au cœur du quartier. La remise en cause des contrats aidés auprès de ces associations est une contradiction totale avec la loi n° 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine.

Une commune telle que Saint-Pierre faisant partie de ma circonscription développe des activités au sein de ces quartiers prioritaires grâce à son tissu associatif et leurs salariés. Des actions ayant pour but principalement de rattraper les inégalités sociales existantes par le biais d’actions :

        -  soutenir la parentalité, qui donne les moyens aux parents de remplir leurs missions éducatives en les aidant à reconnaître leurs rôles et fonctions ;
        -  mettre en place l'espace de vie sociale pour sortir les gens de l’isolement en renforçant les liens sociaux et familiaux, et les solidarités de voisinage ;
        -  créer des ateliers d’animation sociale sur les pratiques artistiques, culturelles et sportives, également sur les nouvelles technologies ;
        -  et enfin mettre en œuvre des chantiers d’insertion sur la base de contrat aidé permettant l’accès à l’emploi à des personnes en fragilité sociale, nécessitant un accompagnement à l’insertion.

Le gouvernement doit revoir son positionnement ou proposer rapidement d’autres solutions pérennes pour continuer à garder la dynamique associative garant de la solidarité dans nos quartiers et continuer dès lors à maintenir les actions développées au sein des contrats de villes.
Zinfos974
Lu 1005 fois



1.Posté par GIRONDIN le 07/10/2017 10:05

2 semaines d'activité à l'assemblée, il faut exister autrement!

Réservez les associations au club de boule et de pétanque !

Pour le reste soit il y a un vrai travail et vous créez/embauchez/payez en conséquence soit il n'y en a pas!

Pour la prochaine campagne électoral soyez créatif. ...pour les colleurs d'affiche



2.Posté par Trankilou le 07/10/2017 11:53

Le lien social et la dynamique de nos associations sont en danger

3.Posté par pala le 07/10/2017 12:28

Que pense Miranville à propos des contrats aidés ?
Qu' elle donne ici son point de vue ( si elle en un!!!!)

4.Posté par cmoin le 07/10/2017 12:40

Bein oui,plus de contrat politique a vous embête ca!

5.Posté par SPARTACUS974 le 07/10/2017 13:36

Le programme de Fillon ne prévoyait pas la disparition des contrats aidés.....Encore un politichien à la mémoire courte qui veut nous faire croire qu'il est moins pire que les autres.Malheureusement, pour Lorion,nous avons de la mémoire ....Honte à lui

6.Posté par Jess T le 07/10/2017 14:13

Vous avez raison d’alarmer David Lorion!! Un député est là pour améliorer et adapter les lois aux territoires concernés!! David Lorion en tant qu’élu, vous avez fourni sur Saint-Pierre un travail remarquable en terme d’aménagements et de projets socio-économiques! Adhérente dans une association je peux comprendre l’intérêt socio-économique qu’elle peut avoir!!! Continuez à mettre le doigt sur des dossiers qui doivent nous faire avancer et non pas reculer!!

7.Posté par Grangaga le 07/10/2017 14:13

La ....drwatt' y trakass' a zot' po la morr' dé.......povv' !!!!!!!!!!
Ramass' z'animo marmay'......la tèrr' y sarr' tranblé...........

8.Posté par JORI le 07/10/2017 16:32

Étonnamment ce même lorion n'avait pas ces mêmes inquiétudes et posé ces mêmes questions lorsqu'il a soutenu fillon qui voulait supprimer ces mêmes contrats aidés. Pourquoi maintenant???.

9.Posté par klod le 07/10/2017 16:58

c'est bien un zébu qui s'inquiéte ............. c'est un début ............ je ne suis pas inquiet ek 30% de chomage et tout ce bandes zébus ............ , bon, "il "s'inquiéte , c'est bien , on est sauvé!

10.Posté par anonyme le 07/10/2017 17:23

Je suis pour la "mort des contrats de ville".Gaspillage de l'argent public dans les associations de quartier. Grillade de poulet et de porc, boissons, voilà ce qu'on fait avec notre agents dans certaines commune.. N'est ce pas Mr LORION !!! IL se passe bien d'autre chose encore..

11.Posté par MONTALBANO le 07/10/2017 18:26

Sur zinfo on peut lire:
Les villes de La Réunion trustent d'ailleurs la tête d'un classement peu glorieux. Le taux de pauvreté s’élève à hauteur de 44% à Saint-Pierre qui se retrouve deuxième de ce classement national. La capitale du Sud est talonnée par le Tampon et ses 43% de pauvreté. Saint-Paul (4e avec 39%), Saint-Denis (6e - 34%) "rivalisent" avec des villes comme Aubervilliers, Saint-Denis (département 93), Beziers ou Sarcelles. En tête de classement, Roubaix, dans le département Nord, affiche un taux record pour ce Top 100 avec 45% de pauvreté....

Les résultats socio-économique sont indéniables !


http://m.zinfos974.com/Les-villes-de-la-Reunion-parmi-les-plus-pauvres-de-France_a67446.html

12.Posté par Manimal le 07/10/2017 22:08

Vive la fin du gaspillage du côté du contrat de ville qui servait de distributeurs de contrats aidés (réserve électorale), de distributeurs de subvention (selon le coup de main donne),...
Des projets? Lesquels ? Distribuer de l'argent aux jeunes dans certains quartiers pour ne pas qu'ils foutent le bordel lors des kabars... financer des associations pour organiser des repas et cela aveç de fausses factures (la prestation réalisé est différente de celle du devis).... acheter des appareils photos hors de prix pour qu'ils soient utilisés uniquement à titre personnel par les agents.... favoriser certaines écoles par copinage (achats de jeux,....,) être juge et partie sur certaines manifestaion(...)
Je vais m'arrêter à La mais je suis prêt à tout dénoncer ....
Tout cela cautionné par l'élu, le DGS, le chef de pôle et le responsable du contrat de ville

13.Posté par klod le 07/10/2017 22:48


Les résultats socio-économique sont indéniables !

pour sur , 70 ans de "départementalisation " et toujours 30% de chomage .................. nou lé fooormidable comme dit tatie nassimah avec ou sans sa case ; le boliwood du moment ! lol de relol.

14.Posté par bouboul974 le 08/10/2017 08:33

Il se fout de qui là? Le programme de Fillon et de toute la droite prévoyais AUSSI LA SUPPRESSION de ces contrats

15.Posté par jeanpaul maillot le 08/10/2017 17:12

on paie deja des gens a rien foutre alors mi comprend pa rien on est plus a cela pret rend a nou les contrats election y manque deja a nou....

16.Posté par legendre de noé le 08/10/2017 21:51

D'où tient-il cette information ? Madame Girardin a demandé aux élus de se préparer pour 2019 pour ne plus à revivre ce qu'ils vivent actuellement, elle n'a jamais dit que les contrats aidés seront supprimés en 2019. Encore un élu qui devrait apprendre à écouter et arrêter de faire de la politique politicienne, dans le cas de Lorion il brasse de l'air... une démonstration grandeur nature de son incompétence... Teu ! dire que Noé la vote pou ça !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter