Santé

David Lorion s'adresse à la directrice de l'ARS OI pour dénoncer les conditions du CHU

Dimanche 27 Janvier 2019 - 13:17

David Lorion s'adresse à la directrice de l'ARS OI pour dénoncer les conditions du CHU
Madame la Directrice de l’Agence Régionale de Santé Océan Indien,

Je souhaite, en ma qualité de Député, vous saisir officiellement de décisions imminentes du directeur du CHU qui ne me semblent pas acceptables pour le CHU de La Réunion, notamment du Sud.

Suite au rapport d’audit datant du 15 décembre 2018 sur l’organisation de la chirurgie infantile (les spécialités de digestif, urologie et orthopédie) porté à connaissance des médecins du CHU Sud, l’ensemble des anesthésistes, des pédiatres, des réanimateurs pédiatres, des neurochirurgiens le jugent, en l’état, comme une aberration médico-économique pénalisant durablement les familles et les patients, notamment les enfants, du Sud de l’île.
 
En effet, ce rapport préconise dans ses conclusions de transférer l’activité de la chirurgie viscérale et orthopédique des moins de 1 an ainsi que la chirurgie vertébrale de tous les enfants sur Saint Denis. Alors même que le site Sud est pour la chirurgie orthopédique le centre de référence agréé par NETSARC pour la prise en charge chirurgicale des sarcomes et tumeurs rares à La Réunion (enfants et adultes), la direction du CHU s’apprête à délocaliser ce service au Nord.
 
En ce qui concerne spécifiquement la chirurgie vertébrale des moins de 18 ans, la décision est d’autant moins compréhensible que de l’avis même de l’ensemble du corps médical, notamment des anesthésistes qui vous l’ont écrit, le plateau technique au CHU Sud est le meilleur, du fait de la présence des neurochirurgiens uniquement à Saint-Pierre et de l’implantation du futur scanner opératoire en 2019 (presque 1ME) sur ce même site qui permettra d’ opérer les patients avec une plus grande sécurité. Transférer tout le service de la chirurgie du rachis au CHU Nord qui ne possède pas de scanner opératoire est un contresens médical.

L’activité existante plaide au contraire pour que le site du CHU Sud devienne même le centre de référence car actuellement la très grande majorité des interventions sur le rachis, enfants et adultes, ont déjà été opérés à Saint-Pierre.

Les décisions du Directeur du CHU ne s’appuient ni sur un raisonnement permettant d’augmenter la qualité de prise en charge des enfants, ni sur des arguments qui pourraient générer des économies. Ces décisions, si elles sont appliquées, vont surtout décourager tout le personnel soignant et les équipes médicales qui ont tant œuvré pour la chirurgie infantile.

Elles risquent de fragiliser tout le service avec des désaffections et le départ des chirurgiens vers d’autres centres. A terme, c’est toute la réanimation pédiatrique qui serait menacée puisque le nombre de patients diminuerait automatiquement avec cette mesure.

Si les préconisations de l’audit sont appliquées sans discernement par le Directeur, cela aurait pour conséquence une graduation des sites en trois niveaux alors que cette méthode est encore en cours de discussion et n'est pas appliquée au niveau national.

Cette graduation ne prévoyant qu'un seul centre de niveau 3 par région, le site Nord serait alors de niveau 3 et celui du Sud de niveau 2 avec l'interdiction de pratiquer des interventions sur des enfants de moins de 1 an et la chirurgie du rachis (moelle épinière et colonne vertébrale).

Cette décision est d’autant plus illogique que le CHU sud est la plus importante maternité de l'Île et possède une autorisation de neurochirurgie avec une vraie expertise sur le rachis et une compétence en anesthésie pédiatrique reconnue et une réanimation pédiatrique ayant de bons résultats.

La décision qui sera vraisemblablement prise par le directoire le 29 janvier, ne va s'appuyer sur aucun texte officiel et le Directeur va donc essayer de passer en force contre l'ensemble des acteurs du sud.

Madame la Directrice de l'ARS OI, par un contact téléphonique, je vous ai sollicitée et vous deviez me transmettre des éléments de réponse obtenus auprès du Directeur du CHU.

En l’absence de toutes informations, je vous saisis officiellement sur le transfert de l’activité de la chirurgie digestive, urologique et orthopédique des enfants de moins de 1 an ainsi que la chirurgie vertébrale de tous les enfants vers le CHU Nord.

Je fais copie de ce courrier à Madame la Ministre des Solidarités et de la Santé, au Directeur du CHU, aux chefs de pôles des différentes spécialités et à la presse.

Cette décision prise sans concertation va générer un déséquilibre territorial incompatible avec les débats publics actuels et ce, au détriment des familles.

Je vous prie d’agréer, Madame La Directrice de l’ARS OI, mes salutations distinguées.
Zinfos 974
Lu 3428 fois



1.Posté par Ken le 28/01/2019 10:20

Trop drôle, après des années d’une gestion lamentable, de chefs de services corrompus par les fournisseurs etc... il faut aller pleurer : « c’est pas de ma faute! » pour garder les votes des fonctionnaires hospitaliers...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie