MENU ZINFOS
Communiqué

David Lorion: "Il faut revoir les paramètres de définition des alertes" cycloniques


Après le passage de Berguitta, David Lorion fait le point sur la situation. Le député estime qu'il faudrait "prendre en compte l'état de la zone la plus dégradée pour la décision du statut d'alerte en zone rouge". Voici le communiqué :

Par N.P - Publié le Dimanche 21 Janvier 2018 à 09:06 | Lu 1426 fois

L'importance des précipitations et des débits de crue auraient nécessité l'état de danger imminent et donc le passage en "alerte rouge". Il convient donc de revoir les paramètres de définition des alertes avec sans doute une prise en compte beaucoup plus importante des précipitations de forte intensité et des débits de crue.

Les conditions de saturation des bassins-versants ont joué aussi un rôle important dans la violence des crues et n’ont pas bien été prises en compte au niveau des décisions d'alerte. Nous devons considérer l'état général de l'île de la Réunion et prendre en compte l'état de la zone la plus dégradée pour la décision du statut d'alerte en zone rouge. Je ferai des propositions en tant que membre en ce sens dans la mission sur les risques naturels de l'Assemblée nationale.
 
L'urgence est à la réparation des dégâts. Une première réunion a eu lieu ce matin même à 9h au PC du service technique de Saint-Pierre entre l'ensemble des maires du sud et le Conseil départemental pour prioriser les interventions sur les chemins départementaux (route de l'ilet à Cordes a Cilaos, radier du Ouaki, radier de Cayenne, les radiers de la rivière d'abord, mes chemins Stéphane,le CD3,  la route de la Ligne Paradis et de Bois d'olives,...).
 
Un courrier commun de reconnaissance "Cat Nat" de l'ensemble des mairies du sud va être adressé au Préfet et au ministère de l'Outre-mer ainsi qu'au Premier ministre pour une demande conjointe de l'état de catastrophe naturelle. Cette reconnaissance qui doit être étayée par des relevés pluviométriques des débits de cru et un ensemble de constats notamment sur les inondations et des coulées de boue, est nécessaire dans le cadre des indemnisations par les assurances notamment pour les particuliers et les agriculteurs.
 
Naturellement, je soutiendrai auprès du gouvernement cette demande ainsi que la mise en place d'un fonds d'urgence exceptionnel pour l'amélioration des réseaux d'eau pluviale.
 
Le Conseil départemental nous a déjà fait part de sa volonté d'aider l'ensemble des communes et la profession agricole pour passer ce cap difficile de début d'année. Le maire de Saint-Louis Patrick Malet qui est responsable des routes et le maire de la Petite ile Serge Hoareau responsable des affaires Agricoles se sont rencontrés ce matin pour définir les interventions à mener.
 
La mairie de Saint-Pierre a installé depuis 13h un guichet unique d'accueil pour les particuliers concernant l'aide pour les déclarations d'assurances en salle de conseil en mairie principale sous la responsabilité de M. Faconnier et du service juridique de la mairie.
 
Je remercie très chaleureusement tous les personnels techniques du département et de la région, des mairies, dont Saint-Pierre, de l'Etat, de la police, de la gendarmerie, des pompiers et du personnel d’EDF qui se trouvaient sur les sites d'intervention pendant toute la durée du cyclone.

David Lorion

 
 




1.Posté par GIRONDIN le 21/01/2018 09:23

Récemment encore, à la mairie de St Pierre :
1er adjoint délégué aux affaires financières, foncières et à l'aménagement.

Les alertes n'empêcheront jamais
- le radier de bassin d'abord sans buse de déborder !
- la route de montvert d'être coupé après ebouli et radier submergé !
- que montvert et boissy soient privés d'eau depuis jeudi !
- que le chemin boulaki se transforme en torrent !
.... Etc


En tant que EX aménageur de St Pierre, pas un peu RESPONSABLE ?

NON ?

2.Posté par Marie le 21/01/2018 09:45

l'ennui sur cette ile c'est qu'il y a trop de députés qui en plus se croient obligés de dire n'importe quoi pour convaincre qui???? qu'eux mêmes, de l'intérêt qu'ils peuvent avoir pour la population.....en clair des inutiles!

3.Posté par mortier le 21/01/2018 09:48 (depuis mobile)

Si c''était un cyclone comme vous dites, l''alerte rouge aurait été automatique.

4.Posté par fundisantim le 21/01/2018 09:59

Petite voix sage dans un concert de passions exacerbees

5.Posté par Mwa la pa di le 21/01/2018 10:15

David, et ce la tempête était passé de nuit ? combien de mort ?

6.Posté par JORI le 21/01/2018 10:18 (depuis mobile)

Comment prendre en compte la zone la plus dégradée avant le passage du cyclone sinon à être un extralucide. Je rappelle qu''initialement cette tempête devait passer par le nord-ouest. Enfin d''après les prévisions météo.

7.Posté par JORI le 21/01/2018 10:20 (depuis mobile)

Enfin, les remerciements du dernier paragraphe auraient été inutiles puisque en alerte rouge, aucun de ces personnels n'aurait pu sortir pour porter assistance.

8.Posté par Jean le 21/01/2018 10:45

Ne pas oublier de tenir compte de cette urbanisation galopante, qui à force de tout goudronner, bétonner gène la pénétration de l'eau dans les sols, ainsi que l'écoulement des excès dans les ravines.

Combien de lotissements ou groupes d'immeubles ont été érigés sur des zones où des ravines sèches ne l'étaient plus en cas de pluies exceptionnelles comme ça a été le cas ce jeudi.

9.Posté par DOGOUNET le 21/01/2018 12:06

Météo-France applique en ce sens les normes françaises essentiellement basées sur la vitesse du vent. L'eau et ses méfaits ne sont pas ou peu pris en compte. Bon courage à celui qui a vécu un certain...FIRINGA ("plus jamais ça" mais kosalafé depuis ?)

10.Posté par Plan ORSEC à compléter? Travaux pour endiguer les eaux de pluieus à poursuivre le 21/01/2018 13:20

Je ne partage pas l'avis de ce député sur les modifications d'alerte cyclonique. Par contre, s'il faut créer une "alerte rouge" pluies sectorielle, pourquoi pas?. Car les simples "avis de fortes pluies" sont insuffisants.

Pour les dégâts occasionnés, il est temps que ce député réagisse. Car sur de nombreuses photos de routes endommagées, je n'ai pas vu de caniveaux pour canaliser les eaux de pluie: et après , on s'étonne ensuite que les routes sont éventrées?

Alors que l'urbanisation s'intensifie, et donc le bétonnage des terres et la canalisation "forcée" des eaux pluviales par les rues augmente."

Quant à l'endiguement des ravines, il est certainement nécessaire de terminer les choses: endiguer celles qui ne le sont pas, prolonger en amont les endiguements pour certaines autres si nécessaires..

Ca s'appelle ANTICIPER Il serait temps de bouger, les élus locaux et de vous rappeler que TOUS LES ANS, on a de très fortes pluies et des cyclones. Vous êtes au courant?

11.Posté par politic parnoumim... le 21/01/2018 13:23

st pir betonnage a outrance.. coté littoral c la cata.. maintenant faut assumer!!.

12.Posté par Ti tangue stressé le 21/01/2018 13:28

Un parking sur pilotis à l'embouchure de la Riviere d'abord ....et un passage pour voiture légère ....
Et á quand Missèl mettra ses techniciens pour une recherche de solutions pour jeter deux nouveaux ponts sur cette Riviere d'abord
DE cesser de délivrer des permis de construire près des cours d'eau
De revoir le réseau d'assainissement de cette ville qui va á vaux l'eau
Ensuite n'importe quelle cyclone pourra venir sans inquiète la,population au lieu pleurer sur le Préfet

13.Posté par zorey le patron le 21/01/2018 13:33

Il est marrant ce député.
Waou, vraiment bravo pour votre analyse. Et pourquoi pas y avoir pensé avant??? lol


14.Posté par Grangaga le 21/01/2018 17:09

Bann' routt' lé kassé là...... lo....NF, y prékoniz' konbyin l'épécèrr' mokè.....pardon, pardon béton..........
Mwin la vi .......l'oditt' in pé pli lwin.......
Kossa, sa y vé dirr' ankorr' dan zot' langaz' de.......mazis'tra, oditt', z'apèl' d'off', off' d'anplwa, kontrol', ès'pèrtiz', mètt' o norm'....tou sa là.
La pa nou y pay' a zot', in sé sa....l'ar'zan y sortt' pa dan noutt' poss'.........

15.Posté par PECOS le 21/01/2018 19:21

Ce député est inutile car il est auréolé d'une incompétence notoire !

16.Posté par A mon avis le 21/01/2018 19:22

@ 10.Posté par Plan ORSEC :
En métropole, il existe des "alerts fortes pluies" et des "alertes crues", pourquoi ne pas à la Réunion ?

17.Posté par kersauson de (p.) le 22/01/2018 16:03

RIGOLO CHARLOT POV CLOWN
leve twa et va nettoyer les routes et chemins au lieu de chialer
en core un INCOMPETENT un nain con pétant

18.Posté par pere Plexe le 22/01/2018 16:05

post 16
si ca existe en metropole ca existe donc a la Renyon et Dom
pfffffffffffffffffffffffffffffffff
a mon avis tu sais pas gd chose
peut peu peuhhhh

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes