MENU ZINFOS
Social

Darcos fait marche arrière et retire son projet de réforme


Par - Publié le Lundi 15 Décembre 2008 à 14:08 | Lu 1910 fois

Darcos fait marche arrière et retire son projet de réforme
Un communiqué du ministère de l'Education nationale a annoncé il y a quelques instants le report de la mise en œuvre de la réforme des lycées, alors que les manifestations lycéennes sporadiques se multiplient dans de nombreuses villes de France.

Selon le communiqué du ministère, Xavier Darcos a décidé de "laisser plus de temps pour la mise en œuvre de la réforme de la classe de seconde", le temps de laisser se réinstaurer un "consensus" autour de la réforme.

La réforme de la classe de seconde, qui devait s'appliquer dès septembre 2009, était la première étape de la réforme des lycées

Plus tôt dans la matinée, le Figaro avait déjà annoncé ce retrait, sur injonction de Nicolas Sarkozy selon le journal. Peu de temps après, le site en ligne du Point affirmait au contraire que c'était Xavier Darcos lui même qui avait "proposé au président de se donner davantage de temps et de pas courir le risque de voir cette réforme devenir l'étincelle qui mette le feu aux poudres", rapporte l'hebdomadaire.

"Parti vendredi pour une visite en Israël et la Palestine qui a duré trois jours, il s'est longuement entretenu au téléphone tout au long de ses visite avec Claude Guéant, le secrétaire général de l'Elysée", précise-t-il.

Les discussions devraient reprendre avec les syndicats sur la réforme qui concernerait désormais l'ensemble des classes de lycées, et non plus seulement la classe de seconde.

Selon Le Figaro, l'Elysée juge nécessaire "d'approfondir le travail d'explication sur le lycée" afin notamment de calmer la colère des élèves du secondaire.

L'ancien ministre socialiste de l'Education Jack Lang avait également dénoncé ce matin sur Canal+ les méthodes de "Terminator" et d'"incendiaire" de Xavier Darcos. "Si le gouvernement laisse le ministre continuer cette opération de 'Terminator' à l'égard de l'école, détruire mois après mois des postes, des programmes, alors oui ça pètera", avait il estimé. "Je ne souhaite pas jouer au boutefeu, c'est lui l'incendiaire actuellement qui est en train de mettre le feu aux poudres par ses comportements et par ses paroles", avait ajouté le député socialiste, par ailleurs ancien ministre de l'Education.

François Chérèque, secrétaire général de la CFDT, avait aussi jugé urgent d'ouvrir le dialogue avec les lycéens. "Tant qu'on ne les rassurera pas sur l'avenir, on a malheureusement des risques de violence", avait-il estimé sur LCI. "Il faut absolument dialoguer avec eux". "On a un gouvernement qui a une espèce de boulimie de la réforme. Le problème, c'est qu'ils n'expliquent pas les réformes, personne ne les comprend". (...)


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes