MENU ZINFOS
Faits-divers

Dans l'attente de son jugement définitif, Philippe Ghanty touche toujours un demi-salaire


Le professeur d'anglais a écopé de 6 mois avec sursis pour l'agression sexuelle d'une de ses élèves mineure, mais surtout d'une interdiction d'exercer une activité en contact avec des mineurs pendant 5 ans, assortie d'une inscription au Fichier Judiciaire Automatisé des Auteurs d'Infractions Sexuelles ou Violentes. La question se posait du traitement de ce genre de cas par le rectorat. Nous les avons interrogés.

Par - Publié le Mardi 19 Février 2019 à 12:54 | Lu 4583 fois

Philippe Ghanty a été condamné le 12 février à 6 mois de prison avec sursis, pour "atteinte sexuelle sur mineur", car il a entretenu une liaison avec une de ses élèves de 14 ans. L'homme a, durant son procès, nié avoir eu des relations sexuelles avec l'enfant avant qu'elle n'ait 15 ans. 

Le tribunal correctionnel l'a condamné, en plus du sursis, à ne pas exercer de métier en contact avec des mineurs durant 5 années. Le délinquant sexuel est, selon le rectorat, suspendu depuis que les faits ont été mis en lumière. Philippe Ghanty, jusqu'à sa condamnation en première instance, touchait intégralement son salaire de professeur. Depuis, affirme le rectorat, il ne touche plus qu'un demi-traitement.

Le rectorat attend que la procédure soit terminée pour statuer sur son sort, Philippe Ghanty ayant fait appel de sa condamnation. Lorsque le jugement sera définitif, indique le rectorat, Philippe Ghanty devra passer en commission disciplinaire. Celle-ci rendra un avis, proposant une sanction pouvant aller du simple avertissement à la révocation.

Si la révocation est demandée par la commission, ce sera le ministre de l'Education Nationale qui décidera du sort du professeur.


Bérénice Alaterre
Passionnée de littérature et de cinéma d'auteur, intolérante à l'injustice, dévoreuse de journaux... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par lex legis le 19/02/2019 10:02

Il faut de tels faits pour toucher à un professeur. Ce qui veut dire que pour d’autres faits, le long fleuve tranquille continue

2.Posté par Le soutien de la macronie et finkelkraut le 19/02/2019 14:07

Alain Finkielkraut défend le cinéaste Roman Polanski, accusé de relations sexuelles illégales avec une fille de 13 ans. Selon Alain Finkielkraut, à treize ans, celle-ci n'était plus « une petite fille, une enfant », et considère que la France est « en proie à une véritable fureur de la persécution »

3.Posté par graton le 19/02/2019 15:06

ah ces fonctionnaires de l'éducation?????
ah oui un karane Ganthy comme Patel ou DIndar ou Bennala

4.Posté par Scandaleux !!! le 19/02/2019 16:18 (depuis mobile)

Toujours ce laxisme pour les enseignants, pas étonnant avec ces juges du "mur des con.." ...
C''est rassurant pour des parents, de savoir qu''un pédophile abusant de votre enfant ne risque rien d''autre que 6 mois avec sursis avec..
Scandaleux !!!

5.Posté par Je deux maux le 19/02/2019 17:32

ah..zinfos censure encore dès que l'on évoque la situation d'une fonctionne territoriale émargeant au budget régional ??

6.Posté par miro le 19/02/2019 17:50

cé pas vrai ! 6 mois avec sursis ? elle est belle notre justice! ....

7.Posté par Pascale le 19/02/2019 18:18

Pour des faits avérés je trouve le rectorat très sympa de lui payer intégralement son salaire alors qu'ils pouvaient le passer à mi traitement après 6 mois de suspension!!! :) D'autres ont été licenciés d'office sans même qu'il y ait procès pénal!!! :)
Et ne parlons pas de la justice!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 5 ans d'interdiction seulement... c'est pas cher payé!!! D'autres ont eu interdiction définitif d'exercer à VIE!!!!
Après il n'a pas été jugé par Corinne Peneau c'est peut être pour ça! :)

8.Posté par Ce mec a vraiment le bras long le 19/02/2019 23:22 (depuis mobile)

Le mec ne bosse pas. Il est devant un tribunal. Et il touche encore son salaire...
Et la petite yabe qui fait un gîte à Mafate sans autorisation voit toute l’administration d’Etat lui tomber dessus...
Faut s’appeler Ghanty ? Et pas Payet?

9.Posté par Kaf Malbar le 20/02/2019 08:17

On fait ici le procès du fonctionnaire ou d'un homme qui s'est laissé séduire par la jeunesse ? Mr Ghanty a fait un choix et c'est à la justice d'en délibérer ! Ici à la Réunion on se prend trop pour des juges alors qu'on a milles fois plus de choses à se reprocher ...

10.Posté par gaston le 20/02/2019 15:01

A n°2 ce type est un provocateur lui même il le dit ,mine de rien il fait marcher les glandeurs gaveurs avec lui , au lieu de diriger le pays .

11.Posté par gaston le 20/02/2019 15:03

Tant qu'a ce prédateur sa place est en prison .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes