MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Dans ce milieu là, on ne se mélange pas, mon bon Monsieur......


Par - Publié le Vendredi 31 Octobre 2014 à 16:29 | Lu 3284 fois

C'est le journal Libération qui nous apprend que Boris Vallaud, l'époux de Najat Vallaud Belkacem, a trouvé un nouveau poste. Ancien directeur de cabinet d’Arnaud Montebourg, cet énarque issu de la promotion Senghor, sera prochainement nommé secrétaire général adjoint de l’Elysée explique le quotidien.

Parallèlement, on apprenait au moment du départ de Thomas Thévenoud, l’ex-secrétaire d’Etat au Commerce extérieur qui a récemment été viré pour ne pas avoir déclaré ses impôts, que son épouse, elle aussi impliquée dans cette affaire, avait perdu son poste de chef de cabinet du président du Sénat.

On voit que, dans ce monde, on ne se mélange pas et qu'on sait à merveille se pistonner les uns les autres pour occuper les meilleurs postes.

De véritables fromages, soit dit en passant. C'est le député PS René Dosière, spécialiste des dépenses de l'État, qui a jugé hier "choquantes" les rémunérations dans les cabinets ministériels du gouvernement Valls, au vu de données figurant dans les annexes du projet de budget 2015.


"Par rapport au gouvernement Ayrault (2013), les rémunérations dans le gouvernement Valls (2014) sont en forte augmentation: +7,1% à 8.201 euros pour la rémunération brute moyenne d'un agent et +4,3% à 2.235 euros" pour les primes, selon René Dosière. "Il apparaît que c'est au secrétariat d'État à l'Enseignement supérieur que l'on est le mieux payé (12.222 euros/mois), soit deux fois plus qu'à la Francophonie, ministère qui paie le moins bien".

"Alors que le gouvernement impose aux Français des efforts de rigueur, les membres des cabinets ministériels ne sauraient en être exonérés", a considéré le député socialiste, renouvelant sa proposition qu'aucune rémunération ne dépasse celle du ministre, ce qui ferait une économie de 3,8 millions d'euros (11% de la masse salariale).

Contrairement à la règle appliquée à l'Élysée et à Matignon, où aucun collaborateur ne gagne plus que le Président (ou le Premier Ministre), dans 19 ministères la rémunération moyenne des membres de cabinet est supérieure à celle du ministre, selon ses calculs.



Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Manca le 31/10/2014 17:48

ces technocrates devrais êtres au RSI comme toutes les professions libérales, ainsi ils réfléchirons avant d'augmenter leurs salaires.

2.Posté par David Asmodee le 31/10/2014 18:54

«Je veux une république exemplaire et une France qui fasse entendre sa voix»

Qui avait dit cette connerie encore ?

3.Posté par citoyen le 31/10/2014 20:06

Je demande humblement aux ministres et secrétaires d'état français de faire un stage de citoyenneté et d'humilité en Allemagne afin d'ajuster leurs émoluments à leur efficacité à sortir la France de la panade.

4.Posté par A mon avis le 31/10/2014 22:31

Quel rapport Monsieu Dupuy, entre la nomination deu mari de Najat Vallaud Belkacem au secrétariat de l'Elysée et les rémunérations des cabinets ministériels ?

Faire l'amalgame est plutôt tendancieux !!

Que les augmentations de rémunérations des conseiller ministériels soient contestables est une chose, et vous avez raison de le souligner ; mais qu'y a-t-il de scandaleux à la nomination d'un énarque comme conseiller ? La compétence d'un énarque le destine bien à des fonctions administratives. Alors où est le problème ?

5.Posté par Geronimo le 31/10/2014 22:41 (depuis mobile)

Dans la même lignée, tu pourrais faire un petit tour de la Région et de ses satellites (Nexa, IRT, Maraïna...) peut-être Pierrot, non?
Ce serait très instructif en terme de copinage et népotisme!

6.Posté par Un énarque vaut pus qu'un demi-nistre : salaire bien.... le 01/11/2014 06:43

Le post 4 a raison de relever un certain amalgame entre deux problèmes:

- les nominations "intra familias"

- les excès de rémunérations.

Et concernant le premier problème, le poste de SGA de l'Elysée étant un poste de confiance et de la compétence d'énarques, il vaut mieux nommer un(e) énarque de la même famille politique qu'un "étranger"... Je comprends, donc.

Par contre, de façon générale, quand il s'agit de "casage" de conjoint(e) de x ou y, je ne comprends plus. Même si sous tous les gouvernements, de droite, de gauche, ça se pratique. Et aussi, dans l'administration.

Les demandeurs d'emplois diplômés ou expérimentés apprécieront .

Par contre, concernant les rémunérations, je trouve étonnant voire anormal que des collaborateurs de ministres puissent être mieux payés que le ou la ministre sensé être au sommet de la hiérarchie et des responsabilités. Ils devraient tous sans exception être MOINS payés. Sauf s'ils travaillent plus.

Certes, ministre ce n'est pas une profession mais un mandat politique provisoire; mais, le temps de ce mandat, le ou la ministre travaille et a de hautes responsabilités, et une rémunération qui en tient compte.

Pourquoi des collaborateurs et fonctionnaires du ministère qui en ont nécessairement moins seraient autant ou mieux payés (sauf s'ils travaillent plus)?

Je ne comprends pas .

Enfin, il semble que les rémunérations varient d'un ministère à l'autre:; je pensais naïvement que la rémunération était fonction du grade.

A la francophonie, ils bullent deux fois moins qu'à l'Enseignement supérieur? Ou bien ils sont deux fois moins diplômés ou compétents?

En tous cas, vu les montants versés, les salarié(e)s moyens ou de base apprécieront.

Allez, tournée générale des cons-tribuales qui offrent IMPOT d'honneur aux ministres!

7.Posté par la lutte finale le 01/11/2014 10:31

Il serait normal de s interroger à la Réunion sur le cas de la dgs de la Possession..

8.Posté par Tanbi le 01/11/2014 11:28

Au delà du fait que le blog de Pierrot est largement dirigé. Eh oui, il parle comme si les précédents gouvernements étaient exemplaires. Don je suis d'accord avec le post 6, ce sont des pratiques d'un autre âge qui éloigne encore plus le citoyen de la chose politique.

Il devient donc urgent soit de réviser la constitution pour enfin mettre un chapitre sur le comportement des élus qui devraient être plus durement condamnés au nom du devoir d'exemplarité comme c'est le cas dans les pays nordiques. Ou bien alors on change de constitution.

Les français n'en peuvent plus de l'immoralité de leurs élus et les rares hommes honnêtes deviennent forcément inaudibles ou se heurtent à l'incrédulité générale sur leur sincérité.

9.Posté par la lutte finale le 01/11/2014 15:11

quid du cas de la FEDOM, du CREFORM et des "entre sois" qui y sont pratiqués par les gens de l'ump ,,... Les noms sont faciles à communiquer au besoin...

10.Posté par noe le 01/11/2014 17:17

Ils méritent leur salaire ...ils bossent 24 h sur 24 et ne tombent pas malades comme beaucoup de fonctionnaires ... ils sont les meilleurs des meilleurs !

Et si on parlait aussi des salaires des footeux !!!!!!!

11.Posté par Candide le 01/11/2014 20:38

Pierrot, il serait temps d'avoir un peu de déontologie. Ces pratiques sont critiquables et je suis d'accord avec vous. Mais il ne faudrait pas avoir les critiques sélectives. Que dire de ce qui se passe ici, sur notre ile ? Au conseil général ? Au conseil régional ? dans les mairies ?
Allez, faites un effort et vous trouverez aussi des exemples parmi vos amis de droite.

12.Posté par KLD le 01/11/2014 22:40

candide , candide !!! : vive l'amdr !!!!

13.Posté par Lilas le 02/11/2014 02:52

6.

- contrairement à ce que laisse entendre l'article, tous les membres d'un cabinet ne sont pas mieux payés que leur ministre. C'est un privilège réservé aux hauts gradés des cabinets (les directeurs de cabinet, notamment, qui sont d'ailleurs souvent des hauts fonctionnaires en parallèle) dans certains ministères bien particuliers et très techniques.
- la comparaison, de ce point de vue, se fait moins avec le ministre qu'avec le directeur d'administration centrale. Par exemple, au ministère des finances, Michel Sapin touche le même salaire que les autres ministres mais dirige une des administrations les mieux payées de la République, celle des inspecteurs des Finances (des gens pour lesquels une promotion c'est devenir PDG du CAC 40). Du coup, son cabinet est souvent dirigé par un inspecteur des Finances (c'est un milieu très fermé et en plus il n'y a pas des milliers de personnes capables de faire ce boulot) et il serait paradoxal pour celui-ci d'être payé nettement moins que le directeur de la Direction générale des Finances publiques, qui émargerait à environ 20.000 euros par mois. Bref, la question à se poser c'est d'abord celle des salaires dans la très haute fonction publique.
- j'ajoute enfin que la comparaison entre le salaire du ministre et celui de son cabinet oublie les à côtés du boulot de ministre: logement, transport, frais de bouche, ... sans compter les activités connexes comme la rédaction de livres par exemple ou les autres mandats parfois exercés. Choses dont les cabinets bénéficient mais dans des proportions moindres.

14.Posté par Ca bosse fort? le 02/11/2014 09:12

13.Posté par Lilas le 02/11/2014 02:52

Merci pour les précisions. On est bien d'accord que les rémunérations de certains hauts cadres de l'Administration + avantages matériels posent question.

Maintenant, j'imagine que c'est aussi à hauteur de leur compétence et expérience.. Et que c'est un travail à plein temps, à pas d'heures. Enfin, j'imagine.

Cela semble concerner une centaine de personnes au plus (c'est déjà pas mal).

Extrait de la Tribune du 18 avril 2014 (http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20140417trib000825823/ces-plus-hauts-salaires-de-la-fonction-publique-appeles-a-faire-un-geste.html:

"Une partie infime de la fonction publique

Moins de 5% des 5,2 millions des fonctionnaires français perçoivent un salaire brut supérieur à 3800 euros. Ce sont ceux qui relèvent non pas du mode généralisé de calcul de la rémunération, fondé sur la grille indiciaire, mais d'un système à part : celui dit "des échelles lettres", qui s'applique essentiellement à des cadres supérieurs, occupant le plus souvent des postes de direction, qui relèvent de la catégorie A+. Leur salaire brut, duquel il faut soustraire les cotisations sociales, peut s'élever jusqu'à 8000 euros mensuels.
"

"Une centaine d'agents gagnent plus que des ministres

Parmi ces fortunés, "ceux qui gagnent plus qu'un ministre", évoqués par Marylise Lebranchu, ne sont qu'une grosse centaine, du moins depuis que François Hollande a décidé de baisser sa rémunération, ainsi que celle de tous les membres du gouvernement, de 30%. Ces "jobs en or" ont été passés en revue en mai 2012 par Challenges.

Le magazine citait notamment les ambassadeurs, dont le salaire brut mensuel peut aller de 3800 à 7000 euros, mais qui voient leur rémunération dopée par l'indemnité de résidence. En fonction du degré de risque, de l'éloignement, des conditions sanitaires etc. du pays où ils sont en mission, ces indemnités (s'ajoutant au salaire) peuvent aller de 6.500 euros (en Tunisie) à 25.000 (en Afghanistan). A Bercy également, les plus hauts fonctionnaires du ministère des Finances gagnent bien leur vie : entre 15.000 et 20.000 euros nets par mois.

Les rémunérations des deux secrétaires généraux de la Présidence et de la Questure du Sénat atteindraient les 20.000 euros nets par mois, alors que leurs homologues à l'Assemblée nationale devraient "se contenter" de 15.000 euros mensuels, selon Challenges. Les salaires des présidents des Autorités administratives indépendantes dépasseraient également les 15.000 euros mensuels, mais seulement en brut, pour atteindre 20.000 euros.
"

Bien sûr, pour un SMICARD ou un bénéficiaire du RSA, ça peut choquer. On devrait pouvoir baisser en tous cas ces montants.

Maintenant, quid, aussi, des rémunérations des entreprises privées voire publiques, avec des rémunérations élevées (sans compter les avantages matériels) et des indemnités de départ (parachutes dorés) parfois de quelques millions d'euros. Cela paraît indécent, tout simplement.

15.Posté par Lilas le 02/11/2014 17:06

14. Justement, c'est tout le problème. Les membres de cabinets se comparent aux membres de l'administration (il est toujours difficile quand vous touchez 1500 euros d'être pris au sérieux par un mec qui en touche 15000 quand vous lui expliquez qu'il a tort) qui eux-mêmes se comparent aux opportunités qu'ils ont dans le privé pour voir s'il n'est pas plus intéressant d'aller pantoufler (un inspecteur des finances de haut rang aux patrons du CAC 40, un membre de la Cour des Comptes aux avocats fiscalistes de rang national, ... ) ce qui fait que vous avez un petit monde dont le référentiel tourne en circuit fermé et est tiré à la hausse par les salaires faramineux du privé. Mais comme ceux-ci dépendent eux-mêmes de la compétition internationale...

16.Posté par KLD le 02/11/2014 19:09

En tout cas , quant on voit certains ds les cabinets locaux ....................wouarf........... mais , bon , c'est local !!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes