MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

D'un lieu de rencontres et d'échanges en un lieu de l'entre-soi


Par Reynolds MICHEL - Publié le Lundi 11 Avril 2016 à 06:32 | Lu 286 fois

D'un lieu de rencontres et d'échanges en un lieu de l'entre-soi
L’appel d’offres pour la transformation de la Médiathèque Cimendef en Conservatoire de musique et de danse à rayonnement régional est donc lancé (Le Quotidien du 30 mars 2016). Le président de la Région, Didier Robert, a donc décidé d’aller jusqu’au bout.
J’ai du mal à comprendre cette logique politicienne absurde. Transformer une médiathèque, aujourd’hui clé-en-main, destinée à tous les publics et à tous les supports d’information en un Conservatoire de musique limité à 500 élèves relève, en effet, d’un acte d’égarement difficile à comprendre. Pour bien appréhender la situation, il s’agit de transformer un édifice conçu avec une ambition architecturale forte de visibilité, d’originalité et d’ouverture pour être une médiathèque de la nouvelle génération, haut lieu consensuel de rassemblement social et de convivialité au cœur de la ville, en un lieu insonorisé et fermé ; bref, de transformer un lieu d’intégration ‒ qui fait le tout public son idéal ‒ en un lieu de l’en-soi.

Ce bâtiment, redisons-le, a été conçu pour être une médiathèque, organisant l’accueil, le confort et la rencontre conviviale des usagers. Son architecture intérieure de visibilité-lisibilité de l’espace vise ses objectifs. C’est tout ce geste architectural qui va être défiguré par les transformations nécessaires à un autre fonctionnement. Quel gâchis monsieur le Président ! Et un gâchis dont le coût est cher payé par les contribuables !

Quatre millions d’euros sont prévus pour transformer le bâtiment en conservatoire. On peut parler à bon escient de gaspillage de l’argent public. Car rien au juste, comme nous allons le voir, ne justifie le détournement de cette construction prestigieuse de sa finalité première : une médiathèque de nouvelle génération, dont l’architecture conditionne le fonctionnement.

Pour justifier la privation de cet outil et plus tard sa vente, le nouveau Maire, Monsieur Joseph Sinimalé, estimait, dès son arrivée à la Mairie de Saint-Paul en 2014, que le coût de fonctionnement de 25 euros par an et par habitant était "trop cher pour les capacités budgétaires de la commune". Il décidait donc, le 25 février 2015, de vendre le bâtiment à la Région Réunion. L’opération financière, pour la somme de 18 millions d’euros, est conclue le 31 mars 2015. Lors de cette transaction entre amis politiques, il avouait sa préférence pour les médiathèques de proximité dans les hauts du territoire et la rénovation des bibliothèques existantes.
Or, voilà que, à peine quelques mois après, le 2 septembre 2015, le Conseil municipal de Saint-Paul propose aux Saint-Paulois la construction d’une deuxième médiathèque en front de mer, donc à quelques centaines de mètres de celle vendue à la Région et d’un coût équivalent. Logique bien difficile à saisir, à moins qu’il s’agisse tout simplement d’une manœuvre politicienne de l’équipe municipale actuelle avec la complicité du Président de Région: faire échec à un projet phare de l’ancienne majorité municipale menée par Mme Huguette Bello. Projet sans doute trop à la gloire de Madame Bello pour être avalisé. Tout me porte à le penser. Tout va dans ce sens.

Gaspillage de l’argent, manœuvre et copinage politiques, voilà en effet ce que nous révèle l’affaire Médiathèque/Cimendef. Que faire ? Résister, dénoncer, alerter, interpeller les autorités et les citoyens pour injecter plus d’éthique dans l’action politique de nos élus. Je ne peux ici que saluer le travail mené par le Collectif Cimendef pour la défense de la culture et de la moralité publique.

Reynolds MICHEL

 




1.Posté par GIRONDIN le 11/04/2016 11:40

J’ai du mal à comprendre cette logique politicienne absurde.
Gaspillage de l’argent!


😉

2.Posté par kld le 11/04/2016 18:19

effarant , effectivement.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes