MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

D'où vient l'extrémisme de certains musulmans ?


Par - Publié le Samedi 10 Janvier 2015 à 09:38 | Lu 5395 fois

D'où vient l'extrémisme de certains musulmans ?
Je l'ai dit et répété : je me battrai contre tous ceux qui cherchent à faire l'amalgame entre islam et islamistes. Les musulmans que je connais sont des gens de paix et qui pratiquent leur religion dans le respect des autres.

Cela n'empêche pas de se documenter afin d'essayer de comprendre pourquoi la plupart des extrémistes dans le monde (à l'exception notable des extrémistes juifs qui n'ont parfois rien à envier à leurs adversaires...) se réclament de la religion musulmane.

Dans mes recherches, je suis tombé sur un texte d'un philosophe musulman qui est fort intéressant et qui interpelle ses coreligionnaires. C'est bien d'ailleurs que ce soit un musulman qui le dise et qui mette le monde musulman devant ses propres contradictions.

Le texte est très long mais faites comme moi, donnez vous la peine d'aller jusqu'au bout. Il est très instructif.

Je le publie ci-dessous :

Cher monde musulman, je suis un de tes fils éloignés qui te regarde du dehors et de loin - de ce pays de France où tant de tes enfants vivent aujourd'hui. Je te regarde avec mes yeux sévères de philosophe nourri depuis son enfance par le taçawwuf (soufisme) et par la pensée occidentale. Je te regarde donc à partir de ma position de barzakh, d'isthme entre les deux mers de l'Orient et de l'Occident!

Et qu'est-ce que je vois ? Qu'est-ce que je vois mieux que d'autres sans doute parce que justement je te regarde de loin, avec le recul de la distance ? Je te vois toi, dans un état de misère et de souffrance qui me rend infiniment triste, mais qui rend encore plus sévère mon jugement de philosophe ! Car je te vois en train d'enfanter un monstre qui prétend se nommer État islamique et auquel certains préfèrent donner un nom de démon : DAESH. Mais le pire est que je te vois te perdre - perdre ton temps et ton honneur - dans le refus de reconnaître que ce monstre est né de toi, de tes errances, de tes contradictions, de ton écartèlement interminable entre passé et présent, de ton incapacité trop durable à trouver ta place dans la civilisation humaine.

Que dis-tu en effet face à ce monstre ? Quel est ton unique discours ? Tu cries « Ce n'est pas moi ! », « Ce n'est pas l'islam ! ». Tu refuses que les crimes de ce monstre soient commis en ton nom (hashtag ‪#‎NotInMyName‬). Tu t'indignes devant une telle monstruosité, tu t'insurges aussi que le monstre usurpe ton identité, et bien sûr tu as raison de le faire. Il est indispensable qu'à la face du monde tu proclames ainsi, haut et fort, que l'islam dénonce la barbarie. Mais c'est tout à fait insuffisant ! Car tu te réfugies dans le réflexe de l'autodéfense sans assumer aussi, et surtout, la responsabilité de l'autocritique. Tu te contentes de t'indigner, alors que ce moment historique aurait été une si formidable occasion de te remettre en question ! Et comme d'habitude, tu accuses au lieu de prendre ta propre responsabilité : « Arrêtez, vous les occidentaux, et vous tous les ennemis de l'islam de nous associer à ce monstre ! Le terrorisme, ce n'est pas l'islam, le vrai islam, le bon islam qui ne veut pas dire la guerre, mais la paix! »

J'entends ce cri de révolte qui monte en toi, ô mon cher monde musulman, et je le comprends. Oui tu as raison, comme chacune des autres grandes inspirations sacrées du monde l'islam a créé tout au long de son histoire de la Beauté, de la Justice, du Sens, du Bien, et il a puissamment éclairé l'être humain sur le chemin du mystère de l'existence... Je me bats ici en Occident, dans chacun de mes livres, pour que cette sagesse de l'islam et de toutes les religions ne soit pas oubliée ni méprisée ! Mais de ma position lointaine, je vois aussi autre chose - que tu ne sais pas voir ou que tu ne veux pas voir... Et cela m'inspire une question, LA grande question : pourquoi ce monstre t'a-t-il volé ton visage ? Pourquoi ce monstre ignoble a-t-il choisi ton visage et pas un autre ? Pourquoi a-t-il pris le masque de l'islam et pas un autre masque ? C'est qu'en réalité derrière cette image du monstre se cache un immense problème, que tu ne sembles pas prêt à regarder en face. Il le faut bien pourtant, il faut que tu en aies le courage.

Ce problème est celui des racines du mal. D'où viennent les crimes de ce soi-disant « État islamique » ? Je vais te le dire, mon ami. Et cela ne va pas te faire plaisir, mais c'est mon devoir de philosophe. Les racines de ce mal qui te vole aujourd'hui ton visage sont en toi-même, le monstre est sorti de ton propre ventre, le cancer est dans ton propre corps. Et de ton ventre malade, il sortira dans le futur autant de nouveaux monstres - pires encore que celui-ci - aussi longtemps que tu refuseras de regarder cette vérité en face, aussi longtemps que tu tarderas à l'admettre et à attaquer enfin cette racine du mal !

Même les intellectuels occidentaux, quand je leur dis cela, ont de la difficulté à le voir : pour la plupart, ils ont tellement oublié ce qu'est la puissance de la religion - en bien et en mal, sur la vie et sur la mort - qu'ils me disent « Non le problème du monde musulman n'est pas l'islam, pas la religion, mais la politique, l'histoire, l'économie, etc. ». Ils vivent dans des sociétés si sécularisées qu'ils ne se souviennent plus du tout que la religion peut être le cœur du réacteur d'une civilisation humaine ! Et que l'avenir de l'humanité passera demain non pas seulement par la résolution de la crise financière et économique, mais de façon bien plus essentielle par la résolution de la crise spirituelle sans précédent que traverse notre humanité toute entière ! Saurons-nous tous nous rassembler, à l'échelle de la planète, pour affronter ce défi fondamental ? La nature spirituelle de l'homme a horreur du vide, et si elle ne trouve rien de nouveau pour le remplir elle le fera demain avec des religions toujours plus inadaptées au présent - et qui comme l'islam actuellement se mettront alors à produire des monstres.

Je vois en toi, ô monde musulman, des forces immenses prêtes à se lever pour contribuer à cet effort mondial de trouver une vie spirituelle pour le XXIe siècle ! Il y a en toi en effet, malgré la gravité de ta maladie, malgré l'étendue des ombres d'obscurantisme qui veulent te recouvrir tout entier, une multitude extraordinaire de femmes et d'hommes qui sont prêts à réformer l'islam, à réinventer son génie au-delà de ses formes historiques et à participer ainsi au renouvellement complet du rapport que l'humanité entretenait jusque-là avec ses dieux ! C'est à tous ceux-là, musulmans et non musulmans qui rêvent ensemble de révolution spirituelle, que je me suis adressé dans mes livres ! Pour leur donner, avec mes mots de philosophe, confiance en ce qu'entrevoit leur espérance!

Il y a dans la Oumma (communauté des musulmans) de ces femmes et ces hommes de progrès qui portent en eux la vision du futur spirituel de l'être humain. Mais ils ne sont pas encore assez nombreux ni leur parole assez puissante. Tous ceux-là, dont je salue la lucidité et le courage, ont parfaitement vu que c'est l'état général de maladie profonde du monde musulman qui explique la naissance des monstres terroristes aux noms d'Al Qaida, Al Nostra, AQMI ou de l'«État islamique». Ils ont bien compris que ce ne sont là que les symptômes les plus graves et les plus visibles sur un immense corps malade, dont les maladies chroniques sont les suivantes: impuissance à instituer des démocraties durables dans lesquelles est reconnue comme droit moral et politique la liberté de conscience vis-à-vis des dogmes de la religion; prison morale et sociale d'une religion dogmatique, figée, et parfois totalitaire ; difficultés chroniques à améliorer la condition des femmes dans le sens de l'égalité, de la responsabilité et de la liberté; impuissance à séparer suffisamment le pouvoir politique de son contrôle par l'autorité de la religion; incapacité à instituer un respect, une tolérance et une véritable reconnaissance du pluralisme religieux et des minorités religieuses.

Tout cela serait-il donc la faute de l'Occident ? Combien de temps précieux, d'années cruciales, vas-tu perdre encore, ô cher monde musulman, avec cette accusation stupide à laquelle toi-même tu ne crois plus, et derrière laquelle tu te caches pour continuer à te mentir à toi-même ? Si je te critique aussi durement, ce n'est pas parce que je suis un philosophe « occidental », mais parce que je suis un de tes fils conscients de tout ce que tu as perdu de ta grandeur passée depuis si longtemps qu'elle est devenue un mythe !

Depuis le XVIIIe siècle en particulier, il est temps de te l'avouer enfin, tu as été incapable de répondre au défi de l'Occident. Soit tu t'es réfugié de façon infantile et mortifère dans le passé, avec la régression intolérante et obscurantiste du wahhabisme qui continue de faire des ravages presque partout à l'intérieur de tes frontières - un wahhabisme que tu répands à partir de tes lieux saints de l'Arabie Saoudite comme un cancer qui partirait de ton cœur lui-même ! Soit tu as suivi le pire de cet Occident, en produisant comme lui des nationalismes et un modernisme qui est une caricature de modernité - je veux parler de cette frénésie de consommation, ou bien encore de ce développement technologique sans cohérence avec leur archaïsme religieux qui fait de tes « élites » richissimes du Golfe seulement des victimes consentantes de la maladie désormais mondiale qu'est le culte du dieu argent.

Qu'as-tu d'admirable aujourd'hui, mon ami ? Qu'est-ce qui en toi reste digne de susciter le respect et l'admiration des autres peuples et civilisations de la Terre ? Où sont tes sages, et as-tu encore une sagesse à proposer au monde ? Où sont tes grands hommes, qui sont tes Mandela, qui sont tes Gandhi, qui sont tes Aung San Suu Kyi ? Où sont tes grands penseurs, tes intellectuels dont les livres devraient être lus dans le monde entier comme au temps où les mathématiciens et les philosophes arabes ou persans faisaient référence de l'Inde à l'Espagne ? En réalité tu es devenu si faible, si impuissant derrière la certitude que tu affiches toujours au sujet de toi-même... Tu ne sais plus du tout qui tu es ni où tu veux aller et cela te rend aussi malheureux qu'agressif... Tu t'obstines à ne pas écouter ceux qui t'appellent à changer en te libérant enfin de la domination que tu as offerte à la religion sur la vie toute entière. Tu as choisi de considérer que Mohammed était prophète et roi. Tu as choisi de définir l'islam comme religion politique, sociale, morale, devant régner comme un tyran aussi bien sur l'État que sur la vie civile, aussi bien dans la rue et dans la maison qu'à l'intérieur même de chaque conscience. Tu as choisi de croire et d'imposer que l'islam veut dire soumission alors que le Coran lui-même proclame qu'«Il n'y a pas de contrainte en religion» (La ikraha fi Dîn). Tu as fait de son Appel à la liberté l'empire de la contrainte ! Comment une civilisation peut-elle trahir à ce point son propre texte sacré ? Je dis qu'il est l'heure, dans la civilisation de l'islam, d'instituer cette liberté spirituelle - la plus sublime et difficile de toutes - à la place de toutes les lois inventées par des générations de théologiens !

De nombreuses voix que tu ne veux pas entendre s'élèvent aujourd'hui dans la Oumma pour s'insurger contre ce scandale, pour dénoncer ce tabou d'une religion autoritaire et indiscutable dont se servent ses chefs pour perpétuer indéfiniment leur domination... Au point que trop de croyants ont tellement intériorisé une culture de la soumission à la tradition et aux « maîtres de religion » (imams, muftis, shouyoukhs, etc.) qu'ils ne comprennent même pas qu'on leur parle de liberté spirituelle, et n'admettent pas qu'on ose leur parler de choix personnel vis-à-vis des « piliers » de l'islam. Tout cela constitue pour eux une « ligne rouge », quelque chose de trop sacré pour qu'ils osent donner à leur propre conscience le droit de le remettre en question ! Et il y a tant de ces familles, tant de ces sociétés musulmanes où cette confusion entre spiritualité et servitude est incrustée dans les esprits dès leur plus jeune âge, et où l'éducation spirituelle est d'une telle pauvreté que tout ce qui concerne de près ou de loin la religion reste ainsi quelque chose qui ne se discute pas!

Or cela, de toute évidence, n'est pas imposé par le terrorisme de quelques fous, par quelques troupes de fanatiques embarqués par l'État islamique. Non, ce problème-là est infiniment plus profond et infiniment plus vaste ! Mais qui le verra et le dira ? Qui veut l'entendre ? Silence là-dessus dans le monde musulman, et dans les médias occidentaux on n'entend plus que tous ces spécialistes du terrorisme qui aggravent jour après jour la myopie générale ! Il ne faut donc pas que tu t'illusionnes, ô mon ami, en croyant et en faisant croire que quand on en aura fini avec le terrorisme islamiste l'islam aura réglé ses problèmes ! Car tout ce que je viens d'évoquer - une religion tyrannique, dogmatique, littéraliste, formaliste, machiste, conservatrice, régressive - est trop souvent, pas toujours, mais trop souvent, l'islam ordinaire, l'islam quotidien, qui souffre et fait souffrir trop de consciences, l'islam de la tradition et du passé, l'islam déformé par tous ceux qui l'utilisent politiquement, l'islam qui finit encore et toujours par étouffer les Printemps arabes et la voix de toutes ses jeunesses qui demandent autre chose. Quand donc vas-tu faire enfin ta vraie révolution ? Cette révolution qui dans les sociétés et les consciences fera rimer définitivement religion et liberté, cette révolution sans retour qui prendra acte que la religion est devenue un fait social parmi d'autres partout dans le monde, et que ses droits exorbitants n'ont plus aucune légitimité !

Bien sûr, dans ton immense territoire, il y a des îlots de liberté spirituelle : des familles qui transmettent un islam de tolérance, de choix personnel, d'approfondissement spirituel ; des milieux sociaux où la cage de la prison religieuse s'est ouverte ou entrouverte ; des lieux où l'islam donne encore le meilleur de lui-même, c'est-à-dire une culture du partage, de l'honneur, de la recherche du savoir, et une spiritualité en quête de ce lieu sacré où l'être humain et la réalité ultime qu'on appelle Allâh se rencontrent. Il y a en Terre d'islam et partout dans les communautés musulmanes du monde des consciences fortes et libres, mais elles restent condamnées à vivre leur liberté sans assurance, sans reconnaissance d'un véritable droit, à leurs risques et périls face au contrôle communautaire ou bien même parfois face à la police religieuse. Jamais pour l'instant le droit de dire « Je choisis mon islam », « J'ai mon propre rapport à l'islam » n'a été reconnu par « l'islam officiel » des dignitaires. Ceux-là au contraire s'acharnent à imposer que « La doctrine de l'islam est unique » et que « L'obéissance aux piliers de l'islam est la seule voie droite » (sirâtou-l-moustaqîm).

Ce refus du droit à la liberté vis-à-vis de la religion est l'une de ces racines du mal dont tu souffres, ô mon cher monde musulman, l'un de ces ventres obscurs où grandissent les monstres que tu fais bondir depuis quelques années au visage effrayé du monde entier. Car cette religion de fer impose à tes sociétés tout entières une violence insoutenable. Elle enferme toujours trop de tes filles et tous tes fils dans la cage d'un Bien et d'un Mal, d'un licite (halâl) et d'un illicite (harâm) que personne ne choisit, mais que tout le monde subit. Elle emprisonne les volontés, elle conditionne les esprits, elle empêche ou entrave tout choix de vie personnel. Dans trop de tes contrées, tu associes encore la religion et la violence - contre les femmes, contre les « mauvais croyants », contre les minorités chrétiennes ou autres, contre les penseurs et les esprits libres, contre les rebelles - de telle sorte que cette religion et cette violence finissent par se confondre, chez les plus déséquilibrés et les plus fragiles de tes fils, dans la monstruosité du jihad !

Alors, ne t'étonne donc pas, ne fais plus semblant de t'étonner, je t'en prie, que des démons tels que le soi-disant État islamique t'aient pris ton visage ! Car les monstres et les démons ne volent que les visages qui sont déjà déformés par trop de grimaces ! Et si tu veux savoir comment ne plus enfanter de tels monstres, je vais te le dire. C'est simple et très difficile à la fois. Il faut que tu commences par réformer toute l'éducation que tu donnes à tes enfants, que tu réformes chacune de tes écoles, chacun de tes lieux de savoir et de pouvoir. Que tu les réformes pour les diriger selon des principes universels (même si tu n'es pas le seul à les transgresser ou à persister dans leur ignorance) : la liberté de conscience, la démocratie, la tolérance et le droit de cité pour toute la diversité des visions du monde et des croyances, l'égalité des sexes et l'émancipation des femmes de toute tutelle masculine, la réflexion et la culture critique du religieux dans les universités, la littérature, les médias. Tu ne peux plus reculer, tu ne peux plus faire moins que tout cela ! Tu ne peux plus faire moins que ta révolution spirituelle la plus complète ! C'est le seul moyen pour toi de ne plus enfanter de tels monstres, et si tu ne le fais pas tu seras bientôt dévasté par leur puissance de destruction. Quand tu auras mené à bien cette tâche colossale - au lieu de te réfugier encore et toujours dans la mauvaise foi et l'aveuglement volontaire, alors plus aucun monstre abject ne pourra plus venir te voler ton visage.

Cher monde musulman... Je ne suis qu'un philosophe, et comme d'habitude certains diront que le philosophe est un hérétique. Je ne cherche pourtant qu'à faire resplendir à nouveau la lumière - c'est le nom que tu m'as donné qui me le commande, Abdennour, « Serviteur de la Lumière ».

Je n'aurais pas été si sévère dans cette lettre si je ne croyais pas en toi. Comme on dit en français: «Qui aime bien châtie bien». Et au contraire tous ceux qui aujourd'hui ne sont pas assez sévères avec toi - qui te trouvent toujours des excuses, qui veulent faire de toi une victime, ou qui ne voient pas ta responsabilité dans ce qui t'arrive - tous ceux-là en réalité ne te rendent pas service ! Je crois en toi, je crois en ta contribution à faire demain de notre planète un univers à la fois plus humain et plus spirituel ! Salâm, que la paix soit sur toi.

Abdennour Bidar
Philosophe spécialiste des évolutions contemporaines de l'islam et des théories de la sécularisation et post-sécularisation


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par MM le 10/01/2015 10:11

Je voulais publier ce texte pour ouvrir les yeux de certains (et en particulier Naty974), mais Pierrot a été plus rapide que moi. Il faut le lire jusqu'au bout, tout y est dit.......

2.Posté par darky le 10/01/2015 10:18

l'extrémisme vient de la misère intellectuelle, nourrit par la misère sociale, nourrit par la rancoeur, nourrit par le sentiment d'exclusion, nourrit par le sentiment d'incompréhension d'un monde qui va vite, et qui exclut souvent, nourrit par le sentiment du conservatisme et de l'immobilisme contre l'évolution et le métissage des cultures, nourrit par le sentiment d'un âge d'or révolu.

cela n'excuse en rien.
le dialogue seul permet d'abattre les freins et réflexes présents dans l'esprit de ces faibles.

3.Posté par Boa Bill le 10/01/2015 10:28

Je l'avais déjà lu et c'est très bien écrit. Je suis allé au rassemblement à Champ-Fleuri... peut-être que si ce texte avait bénéficié de plus de publicité, ils auraient été plus nombreux à cette manifestation, ceux qui sont interpellés par un des leurs !

4.Posté par leçons d''''un massacre le 10/01/2015 10:41

Un autre texte qui me semble intéressant de M. Jacques Sapir
En voici le début :

"Le massacre commis par les assassins au siège de Charlie Hebdo a choqué, bouleversé, indigné. Mais il nous interpelle aussi. Il est de la tache de la police de complètement éclaircir les complicités dont les auteurs de ce crime atroce ont pu bénéficier. Ce sera l’objet de l’enquête et, il faut l’espérer, du procès à venir pour ces assassins. Mais, d’ores et déjà, deux problèmes émergent : celui de la Nation, et donc de la souveraineté, et celui de la laïcité.

L’échec de l’intégration est d’abord le refus de la Nation

Ce que révèle les dérives sectaires, certes très minoritaires, mais qui existent néanmoins dans une partie de la jeunesse française, c’est le sentiment d’anomie quant à l’identité. Une partie des jeunes, issus de l’immigration, ne peuvent pas s’intégrer car ils ne savent pas à quoi s’intégrer. Une expression importante, et oh combien juste, de Mai 1968 était que l’on ne tombe pas amoureux d’un taux de croissance. De même, on ne s’intègre pas à un PIB. Ces jeunes qui parfois manifestent de manière bruyante leur attachement au pays d’origine de leurs parents savent qu’en réalité ils sont rejetés par les sociétés d’Afrique du Nord. Ils ne se sentent pas Français, car on n’ose plus parler de la France. Pourtant, que les choses aillent mal, et l’on y revient immédiatement. Dans son allocution du 7 janvier, le Président de la République n’a fait nulle part mention de l’Europe. C’est un oubli des plus révélateurs.

Mais, ces jeunes savent bien qu’ils sont nés quelque part et que leur histoire personnelle est irréversible. Ce sentiment peut conduire à des réactions très diverses. Certains peuvent trouver en eux-mêmes les ressources pour chercher malgré tout à s’intégrer. On s’incline ici devant Ahmed Merabet, 42 ans, enfant de l’immigration, policier de la brigade VTT du commissariat du XIème, lâchement assassiné de sang froid par les tueurs qui ont frappé Charlie Hebdo ; de même on s’incline devant Franck Brinsolaro, policier du service de la protection, qui avait en charge la protection de Charb. Il en va aussi, mais on en a moins parlé et il faut le regretter, de nombreux soldats français morts dans les opérations extérieures. Par exemple au Mali, comme le sergent-chef Thomas Dupuy, ou encore en Afghanistan ; ces hommes témoignaient de cet attachement à la France terre d’adoption devenue patrie et pour laquelle ils sont morts. Oui, l’intégration fonctionne, mais elle ne touche désormais qu’une partie de ceux qu’elles devraient toucher. Il est à craindre, si l’on n’y prend garde que ce processus ne s’amplifie."

le reste à lire ici :

5.Posté par Naty974 le 10/01/2015 11:15

Oui et pourquoi moi spécialement ? Que comprends tu dans mes commentaires? En tout les cas merci de penser à moi;)

6.Posté par jean-jacques le 10/01/2015 11:19

Excellent ! Ma phrase préférée du texte de Mr Bidar :
"Ce refus du droit à la liberté vis-à-vis de la religion est l'une de ces racines du mal dont tu souffres, ô mon cher monde musulman "
La société Française a tellement évolué en quelques décennies au niveau des moeurs
que l'Islam même pratiqué par des modérés se trouve en total décalage y compris avec
de nombreux textes de loi garantissant une série de libertés individuelles.
Cette évolution a été possible grâce à une lutte permanente contre les conservatismes
religieux , les curés ou les rabbins et Charlie-Hebdo était en pointe de ce combat.
Aujourd'hui c'est l'Islam qui pose problème car le critiquer peut mener à être tué.
Les Musulmans de France seraient bien inspirés de trouver une voie pour faire évoluer leur culte. Ce serait un message magnifique envoyé au monde , un Islam de France ECLAIRE.

7.Posté par noe le 10/01/2015 11:26

Les intégristes prônent :
1) l'application intégrale de la chariah à tous les aspects de la vie quotidienne et politique ;
2) la rupture avec l'Occident ;
3) l'instauration d'un Etat islamique "authentique".
Pour cela ils utilisent le Coran car celui-ci regorge de « sourates » appelant à la guerre contre les Juifs et les Chrétiens insoumis.
(Dans le Coran, le combat armé est appelé le «Sentier d’Allah» et les Moujahidines tombés sont comparés à des «martyrs de la Foi») :
«Combattez ceux qui ne croient pas en Dieu »
«Lorsque les mois sacrés seront expirés, tuez les infidèles partout où vous les trouverez »
«O Croyants ! Combattez les infidèles qui sont près de vous. Qu’ils trouvent en vous de la rudesse »
«Combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de luttes doctrinales et qu’il n’y ait pas d’autre religion que celle de Dieu. S’ils cessent Dieu le verra » …..
C’est en effet parce que le Jihad est chargé d’une considérable légitimité islamique que tous les Islamistes contemporains comme Oussama Bin Laden en ont fait leur leitmotiv central.
Ne pas oublier que l’Islam doit toujours dominer et que l’allié infidèle doit se soumettre à ce principe, le Coran précisant : «Vous formez la meilleure communauté suscitée parmi les hommes; vous ordonnez ce qui est convenable, vous interdisez ce qui est blâmable».
Et pour cela, les actions violentes (attentats suicides, bombes, assassinats …) sont les moyens qu’utilisent ces combattants de la Foi.
(Voir les récents événements)

Attention, il convient à tout prix d’éviter l’amalgame « islam = terrorisme islamiste », voire que l’Islam n’a rien à voir là-dedans ….

8.Posté par moi le 10/01/2015 11:38

Il vaut peut être mieux de ne pas essayer d'analyser un sujet que l'on ne maîtrise pas.

9.Posté par vu de mon fauteuil le 10/01/2015 12:21

je ne suis ni raciste ni fn mais comme les français anti etat islamique et malheureusement si on continue a accepter tous ceux qui viennent d'ailleurs et qu'on nourri avec les aides sociales ;qu'on loge, qu'on instruit . 1% de ces gens suffit a mettre la france a sang car la france ne pourra pas les integrer tous avec un travail

10.Posté par Phil le 10/01/2015 12:28

Guerre Sainte, Djihad, cent coups de fouet, martyrs, fatwa, mécréants..
C'est tiré d'ou?

http://www.islam-et-verite.com/pages/dossier-islam/le-coran-et-les-mecreants.html

11.Posté par Marx le 10/01/2015 12:50

Ce texte est aussi terrible, c'est un aveux d'impuissance, la reconnaisance par un intellectuel que l'islam est rester une religion barbare car elle n'a jamais su évoluer.
C'est aussi un peu leger/ Arabie Saoudite, coeur du wahabisme et surtout financeux du proxelitisme radicale!
Quand allons reconnaitre que cette monarchie moyen-ageuse est un veritable danger pour l'humanité? Que la famille regnante maintient volontairement son peuple dans l'ignorance et entretient la haine de l'occident uniquement pour assurer sa survie politique? Pour faire progresser des idees retrogrades?
Si vous voulez voir le monde changer, commencer par vous changer vous-memes, osez remetrre en questions vos certitudes, qu'ils n'en reste que des convictions. Si les mulsulmans ne se prennent pas individuellement en main, s' ils ne sont pas capable de sortir de cette sorte de "suffisance" qui n'appartient qu'aux idiots persuadés de detenir seuls la Vérité, alors ils seront eux-mêmes les boureaux de leur religion et de leur culture: le Monde avance et ne pourrat supporter encore tres longtemps qu'une partie de l'humanité souhaite retrouner a la prehistoire lorsque le reste rêvent d'epanouissement, de paix, de développement et de conquête de l'espace...

12.Posté par Titi or not Titi le 10/01/2015 12:57


De la Facilité de Trouver des Armes de Guerres Dans Nos Rues !!
Et puis c'est Tout !!!

Le Reste vient Après !!! Malheureusement !



13.Posté par captain igloo le 10/01/2015 13:09

tous les extrémistes sont musulmans ou juifs ?
pas cathos
pas protestants américains
pas sikhs
pas boudhistes
???????????????????????

14.Posté par dionysien le 10/01/2015 13:24

Texte admirable .Les versets du coran appelant à la guerre sont sortis de leurs contextes .L'humanité entière doit se retrouver dans des valeurs communes ( liberté , égalité ,fraternité... ) .Le coran et autres livres sacrées sont des guides que le libre arbitre permet de suivre ou pas ,en partie ou quasi complétement .

15.Posté par L'Ardéchoise le 10/01/2015 14:03

Texte superbe, venant d'une personne très intéressante, que j'ai pu découvrir il y a peu.
Merci, Pierrot, d'avoir relayé ces phrases.
...

16.Posté par et si ... ? le 10/01/2015 14:20

« L’extrémisme de certains musulmans » ne viendrait-il pas en réaction de certaines outrances ?

Je mets en lien un texte d'Olivier Cyran, ancien de Charlie hebdo, illustré notamment par un dessin de Charb (paix à son âme) que je décris ainsi :

Sous le titre « le tournage du film scandaleux sur Mahomet » 2 personnages, celui de gauche avec un turban, et une tête de porc dans la main dit « t’es sur que Mahomet avait des relations sexuelles avec une tête de porc ? » et l’autre à droite qui le filme répond « j’ai pas les moyens de payer une pute de 9 ans mec ! ».
Et des dessins comme ça il y en a eu d’autres aussi « violents ».

Alors si ça fait rire des conn...s sous couvert de liberté d’expression, moi je ne suis pas musulman et ça ne me fait pas rire du tout. Chez les musulmans la grande majorité va être outrée et sentir qu’on salit leur religion, et quelques-uns vont péter un plomb et prêter une oreille attentive à des imams qui n’attendent que ça.
Donc pour moi le fait que ces dessins puissent déclencher des réactions extrêmes est plausible.

Je n’excuse en aucun cas leurs agissements et ce n’est pas pour ça que je vais cautionner pour autant n’importe quelle insanité sous couvert de liberté d’expression.

Remarquons qu’il y en a autant pour les catholiques mais ceux-ci au lieu d’être dévots seraient plutôt des veaux à l’image de certains cardinaux.

J'en reviens au dessin : vous cautionnez ça M. Dupuis ?

Le drame à mon sens, c'est que tous les "je suis Charlie" c'est comme envoyer un clair message au monde musulman : “Attaquer ainsi votre prophète n’est pas le fait de quelques dessinateurs provocateurs, mais est assumé par toute la population française”.

Danger !

(Réponse de Pierrot Dupuy : Puisque vous m'interpellez, je vous réponds. Non je ne cautionne absolument pas. C'est pour ça que j'ai pris soin dans un de mes articles d'écrire que j'avais souvent trouvé que Charlie Hebdo allait trop loin et qu'il n'est nul besoin dans la vie de rabaisser les gens ou de salir ce à quoi ils tiennent le plus. Mais pour autant, je refuse de faire comme certains qui mettent ça au même niveau que l'assassinat prémédité de 17 innocents. D'où mon soutien à "Je suis Charlie")

17.Posté par medresa st louis et autres joyeusetés (censure ???) le 10/01/2015 14:46

Là c'est tabou, hein : à la Medresa de ST Louis, faudrait aller jeter un œil. Il paraîtrait (euphémisme) que l'enseignement prodigué ne soit pas toujours très républicain, mais chuuut, l'Islam de la Réunion est un modèle pour la France.

Non aux amalgames ok... mais non à l'hypocrisie : il existe même un tourisme islamique à la Réunion, voir les touristes barbus et avec voile intégral (en tout cas très voilée, style salafiste) pour madame venant de métropole (magrébins et néo-convertis), de plus en plus nombreux. Mais chuuuut.

Intéressez-vous aux traitement réservés aux jeunes filles musulmanes à st louis, c'est spécial, dirons-nous. Les droits de l'homme pour elles ? Non le droit à la différence.

Mais chuuut.

St Louis a un Islam saoudien, mais c'est très bien. Le Muezzin y résonne plus fort que partout ailleurs, il est amplifié alors que c'est interdit mais soyons tolérant.

Il n’existe pas d'intégristes à la Réunion, non.

L'islam de la Réunion n'est pas d'influence Indo-pakistanaise, non.

Bref : les zarabs ne sont pas des intégristes dans leur majorité mais l'Islam de la Réunion est un Islam plus rigoriste et radical qu'ailleurs en rance.

Mais chuuuuut, pas d'islamophobie, hein ?

18.Posté par La vox populi.com le 10/01/2015 15:20

@16 "Je n’excuse en aucun cas leurs agissements et ce n’est pas pour ça que je vais cautionner pour autant n’importe quelle insanité sous couvert de liberté d’expression"
...............
Vous avez bien raison.

Pour moi ces provocations, ces dessins, tiennent de l'incitation à ce que l'on sait...et constituent des troubles à l'ordre public. L'Etat est fautif DE ne ne pas avoir fixé des limites.

Liberté d'expression? Liberté, égalité et ambiguïté.

D'un côté, Dieudonné (je n'aime pas l'individu et ses idées provocatrices notamment quand il se moque des juifs),condamné pour sa quenelle -dont la qualification pénale, pour les juristes, reste à démontrer-

De l'autre côté, des dessins ignobles approuvés (Marie gisant les cuisses ouvertes avec Jésus au milieu des jambes etc...), c'est dire l'état d'esprit de la France et de ceux qui suivent comme des moutons, et qui en affichant "Je suis Charlie", perdant leur identité propre, ne sont plus que l'ombre d'eux-mêmes, alors qu'ils ne devraient se contenter d'être eux-mêmes ce qui est déjà largement suffisant.

Effectivement, on ne peut être Charlie sans assumer leur passif, c'est à dire comme le dit Pierrot "leur besoin de rabaisser les gens ou de salir ce à quoi ils tiennent le plus".

Il ne peut en être autrement.Les soutenir revient à les cautionner.

Comme je n'ai aucun désir de rabaisser mon ami musulman qui ne mange pas de porc, mon ami malbar qui ne mange pas de boeuf ou mon ami chrétien qui ne mange pas de viande le vendredi saint, ou mon ami boudhiste végétarien, j'ai choisi de ne pas heurter leurs convictions, et c'est pour ces raisons que je ne suis pas Charlie.

Imaginons que chacun de nous à la Reunion, nous nous balancions, à longueur de journaux et déclarations, des insanités pareilles à la figure: la Reunion serait à feu et à sang. Le vivre ensemble deviendrait la guerre ensemble.

19.Posté par La vox populi.com le 10/01/2015 16:56

Pour compléter mon post @18

Tous les sites web mettent en place un modérateur, sans cela cela tournerait vite au pugilat verbal et même à autres choses tant l'être humain est belliqueux.

Dès lors, ces prétendus journalistes devraient également être soumis à un contrôle de modération. Trop facile de se réfugier derrière la liberté d'expression. Imaginons que quelqu'un sorte dans la rue et insulte tout un chacun; il serait vite traduit devant un tribunal pour trouble à l'ordre public et en cas de réitération, interné....

20.Posté par et si ... ? le 10/01/2015 17:12

16 Merci à vous Monsieur Dupuy d'avoir répondu (avec mes excuses pour votre nom mal écrit précédemment), en fait on fait à peu près le même constat mais nos conclusions sont différentes
18 : on se comprend, je suis sur la même ligne.

21.Posté par Caton2 le 10/01/2015 17:28

Attention aux fausse-routes!
Les français ne sont pas descendus dans la rue pour défendre les publications de Charlie hebdo, dont la plupart ignoraient l’existence jusque là tant sa diffusion était confidentielle.
Ils ont manifesté spontanément parce qu’ils ont été heurtés de voir que les islamistes se faisaient justice eux-même, comme si la république française n’existait plus, et que la violence islamiste allait devenir une nouvelle terreur au profit de l’aliénation et de l’inégalité...
La France « profonde » est attachée à sa culture républicaine de liberté et d’égalité. la fraternité vient après. On pensait qu’elle l’avait oublié dans un individualisme favorable aux cultures d’asservissement, comme l'islam.
Elle vient de dire non à l’islamisation , assez fort pour qu’on l’entende partout dans le monde.
L’Europe l’a entendu immédiatement car cette réaction est capitale pour la sauvegarde de l’Europe.
Pourquoi croyez vous que des chefs d’État européens dont Merkel et Cameron vont défiler dimanche à Paris? Pour soutenir Hollande?

22.Posté par La vox populi.com le 10/01/2015 19:21

La France « profonde » est attachée à sa culture républicaine de liberté et d’égalité
.....................
Vous avez dit liberté? On ne peut rien dire sur le sionisme, de suite on est taxé d'antisémitisme. Par contre on peut railler les chrétiens en toute liberté, insulter le pape, sans que les détenteurs des prétendues valeurs chrétiennes de la France profonde ne bougent.

Vous avez dit égalité? Il n'y a pas d'égalité en France. Foutaise. La France est tellement un pays égalitaire, que l'on a été obligé d'inventer le cv anonyme (vous annoncez par écrit que vous vous appelez Napoléon de Bourbon Parme, mais au moment de l'entretien d'embauche, il y a la question qui fâche "comment se fait-il que vous avez un physique d'africain -noir, beur ou autre-?", et au finish vous vous retrouvez vigile chez Félix Pothin. C'est du pipeau ces mots. Le domien n'est considéré que comme un French oversea.

Si la France n'est pas attachée à l'islamisation, pourquoi nos politiciens flattent la croupe des princes quataris, reconnus comme financiers de l'extrémisme, au point même de leur concocter une convention leur permettant de ne pas payer d'impôts sur les revenus de leurs investissements en France? C'est vrai aussi qu'ils ont bien aidé financièrement l'autre, celui-là même qui est entré en guerre contre Kadhafi, et qui inconscient a libéré les forces terroristes qu'affrontent actuellement nos militaires au Mali. De même, on baise également la main - et+- des saoudiens.....

Les politiciens qui viennent défiler pensent à leur élection. Pas plus, ni moins.....
Merkel et Cameron? Bel exemple d'européens. Tout pour leur gueule (l'une exploite les jeunes pour mieux exporter -notamment la main d'oeuvre de polonais pour mieux vendre son cochon-, et l'autre Cameron il n'a eu de cesse de cracher sur la CE.

23.Posté par kartel le 10/01/2015 19:52

déja ce ne sont plus des musulmans à partir du moment ou il se radicalise donc on peut les apeler terroriste ......je pense .......d'ou cela vient-il ? de personnages qui sont en prison qui endoctrine les plus faibles ....finançement ? drogue certainement ......

24.Posté par La vox populi.com le 10/01/2015 20:59

Tout pour leur gueule (l'une exploite les jeunes pour mieux exporter -notamment la main d'oeuvre de polonais pour mieux vendre son cochon-,
..................
C'est ce que dénonce les éleveurs de porcs bretons.......

25.Posté par alekons le 10/01/2015 21:11

Rappelons que l'islam est la seule religion qui confond (volontairement) code civil et code pénal ! La femme et le chien sont du même niveau de mépris. Quant à "l'infidèle", à savoir nous, lui mentir ou le tuer n'est pas un pêché ! Alors, faire comprendre l'humour à ces obscurantistes, c'est faire danser Mr Aubry en mini-jupe !

26.Posté par La vox populi.com le 10/01/2015 21:52

@25

Rappelons que l'islam est la seule religion qui confond (volontairement) code civil et code pénal ! La femme et le chien sont du même niveau de mépris"
.............................................
Planétoscope. L'actualité en temps réel:

"Chaque minute environ, on recense une victime de violence conjugale en France, soit 540 000 par an, le plus souvent des femmes. Une femme décède sous les coups de son conjoint tous les 3 jours en France (174 décès de violence conjugale en 2012 et 146 en 2013). "

C'est encore la faute des musulmans?

27.Posté par moi le 10/01/2015 22:56

Il vaut peut être mieux ne pas essayer d'analyser un sujet que l'on ne maîtrise pas.

28.Posté par " VIEUX CREOLE " le 11/01/2015 08:34

BEN LADEN A ETE ÉLIMINÉ MAIS ALCAÏDA continue l'oeuvre destructrice et criminelle de son créateur ! EN EFFET LA CHAINE " ALZEERA " INSTALLEE AU QATAR DÉVERSE TOUS LES JOURS ,dans le monde entier des appels au "djihad" et ,des flots de haine contre "l'Occident chrétien" et "les Juifs du monde entier"(qualifiés de" MÉCRÉANTS"! ) !!!
Or les pays occidentaux (Amérique ,Europe donc la France , continuent d'entretenir d'excellentes relations avec le Qatar et s'agenouillent devant les pétro-dollars de ce pays ! Le club sportif le plus riche de notre pays ,le P.S.G est subventionné par le Qatar et tout le monde est satisfait ! D'autres pays du Golfe ,amis de cet Occident ( l'Arabie Saoudite notamment ) ont des relations des plus ambigües avec des organisations islamistes très extrémistes et l'Occident continue d'entretenir les meilleures relations avec les Émirs ou le Roi de l'Arabie Saoudite sans broncher !!! Comment voulez-vous que" l'extrémiste islamique" prenne fin ??Pourtant, plusieurs journaux ont déjà dénoncé cette position occidentale !!!

29.Posté par jean-jacques le 11/01/2015 09:18

28

Vous avez raison et profiter de la manne financière de ce pays comme certains clubs de
foot est une honte absolue pour notre pays.

30.Posté par DADI le 11/01/2015 10:39

Ma compréhension de ce magnifique texte c'est que oui, oui, oui l'islam est incompatible avec la démocratie. Ce à quoi aspire Abdennour Bidar, à savoir un islam non dogmatique et démocratique, est complètement utopique et je suis persuadé qu'il le sait lui même. Il ne le dit pas ouvertement, il demande aux musulmans de changer mais c'est tellement éloigné de ce qui est écrit dans le coran que c'est mission impossible. Il met le doigt là où ça fait mal, sur toutes les horreurs des préceptes islamiques qu'aucun musulman ne peut ignorer.
Oui, il y a des musulmans modérés. Non, l'islam n'est pas une religion de paix et d'amour.
Ceux qui disent " ce n'est pas ça l'islam" ou " il ne faut pas faire d'amalgame" nient l'évidence, occultent le vrai problème.
Le monde sera détruit non pas par ceux qui font le mal mais par ceux qui regardent sans rien dire disait Einstein.

31.Posté par Masson le 11/01/2015 11:47

Tous ces baratins me font sourir !
Un musulman nait musulman grandi musulman et meurt musulman !!! Aucune autre alternative pour lui.

De même que leur expansion s'est toujours faite à la pointe du sabre !!
Et leur doctrine s'est construite sur un plagiat de la bible par le prophète adapté à son mode de vie pour justifier ses excès.

Ne pas oublier le premier génocide du 20 siècle perpétré par la Turquie contre les Arméniens en 1915, 1,5 millions de Chrétiens exterminés et deporté ! tout cela parce que l'Arménie était chretienne! (premier état Chrétien au monde en l'an 300)et régulièrement décimé au nom de l'islam.

Et regardez ces abrupis de jeunes de banlieue qui partent égorger du Chrétien en Syrie et en Irak !
Et pourtant il y a l'école de la république premier budget de la nation qui permet à ceux qui en veulent vraiment decréussir, plus toutes les aides ...
Nos politiques sont des trouillards des faibles ils vendent pères mères et leur pays pour des voix afin d'assurer leur réélection.

Arrêtons de culpabiliser l'Europe est chrétienne depuis des siècles.pourqoi renier notre passé au titre de la laïcité et faire le jeu de l'islam ?

C'est l'islam qui pose problème en voulant imposer son mode de vie aux européens qui sont quand même encore chez eux.

Alors soit on respecte le pays d'accueil soit on rentre au bled !!

32.Posté par " VIEUX CREOLE " le 11/01/2015 12:18

UN GRAND BRAVO PIERROT DUPUY D'AVOIR PUBLIÉ CE TEXTE SUPERBE DU PHILOSOPHE ABDENNOUR BIDAR : !!! CE TEXTE ( que je ne connaissais pas ) DEVRAIT ÊTRE DIFFUSÉ LARGEMENT . On se rend compte à quel point l'ignorance et l'obscurantisme des uns et des autres peuvent conduire à la méfiance ,à l'amalgame ,à des idées fausses qu'on continue de propager !!!
Les GRANDES MOSQUÉES DE France et leurs Recteurs viennent de prendre une position commune,claire nette que tout citoyen français devrait approuver : QU’ILS CONTINUENT CETTE ACTION !!! PERSONNELLEMENT , JE TROUVAIS QUE MONSIEUR DALIL BOUBAKEUR , Recteur de la Mosquée de Paris était , PENDANT LONGTEMPS , bien seul à dénoncer les dérives de "certaines mouvances islamistes" ! " La a Commission œcuménique"( qui regroupe les Responsables des grandes religions aussi bien en Métropole qu'à la Réunion ) a un très grand rôle à jouer pour faciliter " le "vivre ensemble "des citoyens de notre pays ,dans le cadre de notre République laïque : chaque religion devrait balayer ,de temps en temps devant sa porte !!!

33.Posté par Zarin le 11/01/2015 13:47

La nourriture de l`esprit ne se trouve pas dans une boite de conserve. Elle vient de ce que l`on consomme mentalement. Notre éducation, nos connaissances et nos expériences sont les matières élémentaires, qui nourrissent notre cérébral. Il y a aussi bien entendu la conscience collective - c`est à dire l`ensemble des croyances sociales, telles que les idées religieuses, politiques et philosophiques. Sans parler des médias et de la publicité qui nous influence obstinément, chaque jour.

34.Posté par Alex le 11/01/2015 16:20

Pierrot ou est mon post
Réponse de Zinfos: rien n'a été censuré, reessaye

35.Posté par Alex le 12/01/2015 08:00

De leur propagande et de la complaisance des médias. Journalistes vous devez exercer votre métier avec rigueur. Ex: cela n'a choqué personne qu'on puisse dire que Coulibaly est marié religieusement alors que c'est interdit par la loi si il n' y a pas de mariage civil . On doit défendre nos valeurs républicaines et ne pas faire leur propre propagande. C'est aux journalistes d'abord d'être plus vigilant et de déjouer ces pièges. C'est votre devoir.

36.Posté par Pastéque le 12/01/2015 10:50

.Le coran et autres livres sacrées sont des guides que le libre arbitre permet de suivre ou pas ,en partie ou quasi complétement .u[


Sauf que les musulmans ne sont pas des cathos bronzés et frisés ou du genre à tendre l'autre joue quand on les baffe, et que Islam veut dire en arabe Soumission (et non libre arbitre !) , et que c'est la seule religion à condamner les apostats (ceux qui quittent la religion) à la peine de mort et à pratiquer de nos jours l'esclavage sur les mécréants et les infidèles.

Merci d’arrêter le déni de réalité et de comparer ce qui n'est pas comparable en transposant une vision bisounours judéo chrétienne de la religion à l' Islam, la bande à Charlie a aussi fait cette erreur et l'a payé cash ou cas ou vous n'auriez pas encore compris ce qui s'est passé.

37.Posté par Pastéque le 12/01/2015 10:58

"Chaque minute environ, on recense une victime de violence conjugale en France, soit 540 000 par an, le plus souvent des femmes. Une femme décède sous les coups de son conjoint tous les 3 jours en France (174 décès de violence conjugale en 2012 et 146 en 2013). "

C'est encore la faute des musulmans?




Les statistiques ethniques étant malheureusement interdites tu poses une question à laquelle personne ne peut répondre.
Mais patience, les lignes bougent...alors que Zemmour s'était fait agonir pour avoir dit que les prisons étaient remplies en majorité de musulmans, un rapport du Sénat a finalement confirmé ce chiffre quelques années plus tard, 60% selon les Sénateurs.

38.Posté par delaplace le 22/01/2015 11:53

Bonjour,
Pas d'amalgame, mais aucune tolérance.
Si le membre gangrené n'est pas coupé, c'esr la mort!
Un de mes proches me répète : il n'y a pas d'islam modéré, l'islam est prosélyte et obscurantiste... et de me donner les citations de tous les écrivains, penseurs et philosophes du XIX ème qui vont dans ce sens.
Je suis athée et tolérant : si quelqu'un a besoin de prier pour vivre, qu'il le fasse discrètement...
Je suis français, j'admire la cathédrale de Strasbourg, j'aime le son des cloches, et je fais la traditionnelle crèche de Noël. Mais je ne veux pas voir de minaret, ni entendre l'appel du muezzin...
Je considère que la diversité est une chance pour l'europe et l'avenir, mais je veux protéger mes enfants et petits enfants des horreurs qui nous frappent de plus en plus souvent...
J'adore le couscous, les tadjines et les plats épicés, mais je ne veux pas voir de boucherie halal...
Je regarde avec plaisir le visage souriant d'une femme musulmane qui porte un foulard aux couleurs chatoyantes, mais je ressens le voile, la burka comme une atteinte à la dignité et àla liberté des femmes.
Enfin et surtout, je ne veux pas de menus spéciaux dans les cantines, de créneaux réservés dans les piscines...
Tant que j'aurais le droit de penser et dire cela en France, je resterai tolérant...

39.Posté par Caton2 le 22/01/2015 12:17

38. De penser et de dire c’est encore possible, le vivre ce n’est plus possible. Vous mangez de la viande halal (tous les abattoirs sont halal), vous payez la taxe halal et votre argent sera utilisé pour islamiser, encore et encore, car le prosélytisme gagne du terrain à la Réunion. Les codes du vêtement des zarabs (hommes et femmes) ont changé au profit de codes wahhabites, ce qui montre que l’islam fondamentaliste est désormais la règle. Votre droit de penser, il ne sert qu’a vous voiler les yeux, dans une imitation mortifère...

40.Posté par Lavigiepirate le 22/01/2015 12:43

Accueil > Télévision
Réponse à la lettre ouverte du philosophe français Abdennour Bidar : LES CAUSES PROFONDES

Réponse à la lettre ouverte du philosophe français Abdennour Bidar : LES CAUSES PROFONDES

Dans sa « Lettre ouverte au monde musulman », publiée par le journal Marianne, le philosophe français Abdennour Bidar, écrit que les croyants ne peuvent pas se contenter de dénoncer la barbarie terroriste pour éluder l'origine des dérives djihadistes. S’adressant au « monde musulman », il écrit: « Tu refuses que les crimes de ce monstre soient commis en ton nom. Tu t'insurges que le monstre usurpe ton identité (…) mais c'est tout à fait insuffisant ! (…). Tu accuses au lieu de prendre ta propre responsabilité. (…). La grande question est: pourquoi ce monstre t'a-t-il volé ton visage ? Pourquoi ce monstre ignoble a-t-il choisi ton visage et pas un autre ? C'est qu'en réalité derrière ce monstre se cache un immense problème, que tu ne sembles pas prêt à regarder en face. Il faudra bien pourtant que tu finisses par en avoir le courage. Ce problème est celui des racines du mal. D'où viennent les crimes de ce soi-disant « Etat islamique » ? Je vais te le dire, mon ami. Et cela ne va pas te faire plaisir, mais c'est mon devoir de philosophe (…). Le monstre est sorti de ton propre ventre.»

Je vais essayer d'apporter une toute petite et courte réponse à notre ami philosophe qui dans sa parabole semble oublier l'essentiel: IL N'EXISTE PAS DE "MONDE MUSULMAN". A moins qu’il ne prenne la Ligue arabe ou l’OCI pour un « monde musulman ». Des entités politiques qui n’ont aucune emprise sur les musulmans.

Son « monde musulman », c’est justement ce dont rêve le brumeux « Etat islamique » qui essaie de s’implanter en Syrie et en Irak et voudrait englober le map monde.

Par contre, il y a bien des musulmans dans le monde. A côté des chrétiens, des juifs, des bouddhistes, des agnostiques, des athées, etc. L’injonction globalisante du philosophe est impertinente. C’est comme demander à tous les Grecs de faire leur introspection parce qu’« Aube dorée » mène des expéditions punitives contre les immigrés, en leurs noms?

De même, pourquoi personne ne réduit-elle la France au FN? Pourtant 20% des français ont voté Le Pen. En comparaison, quel pourcentage les djihadistes/extrémistes représentent-ils dans le milliard et demi de musulmans que compte notre planète?

Par ailleurs, un musulman ouzbek serait-il symétriquement identique à un saoudien? Un musulman sénégalais de tradition soufi et un musulman iranien (chiite) sont-ils interchangeables? S'il y a un « monde musulman » uniforme, pourquoi les chiites et les sunnites se mènent-ils une guerre sans merci en Irak?

Non, monsieur Abdennour Bidar, il n’y a pas de « monde musulman ». Je vis, par exemple, dans une république laïque qui s’appelle Le Sénégal, et j’y suis en paix avec des chrétiens et des animistes et n'ai aucune haine envers personne. Et l’écrasante majorité des musulmans dans le monde a le même état d’esprit.

Nous ne portons donc aucune responsabilité dans les massacres à Charlie Hebdo où ailleurs. Personnellement, je condamne sans ambiguïté ces assassinats. Mais, je ne me remettrai pas en question / cause. Pas plus que le chrétien ou le juif. Toutes les religions comptent une minorité d’extrémistes haineux. Tout comme, il y a des extrémistes laïcs qui ne supportent aucune forme de religiosité / croyance, à part la leur.

Je rappelle, au besoin, qu’en droit positif comme dans chaque religion, la responsabilité est d’abord individuelle. Si dire cela, c’est se voiler la face, alors oui, je porte un niqab et vous salue bien.

Mais surtout et au-delà de l’émotion, les intellectuels ne doivent-ils pas se poser les bonnes questions d’ordres sociale, économique et politique ? N’est-il pas plus pertinent d’interroger les causes endogènes (politiques nationales) et exogènes (géopolitique internationale) qui font que les frères Kouachi et Amedy Coulibaly ont méprisé à ce point leur vie et celle des autres ? Le fait religieux n’est, à mon humble avis, que secondaire. Il est important de comprendre ce que vous les philosophes appelez les causes profondes.


Abdou Khadre LÔ

DG de Primum Africa Consulting

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes