MENU ZINFOS
Communiqué

"Cyclones: Attention danger à Saint-Leu"


Maurice Chaffarod et Vincent Défaud, au nom de "la société civile" et de LaRéunionEcolo, sollicitent le ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, afin de le rencontrer lors de sa venue prochaine sur l'île. Le but : échanger sur "les problématiques environnementales préoccupantes à Saint-Leu". Voici le communiqué :

Par Zinfos974 - Publié le Mercredi 20 Septembre 2017 à 14:58 | Lu 2155 fois

La Société Civile de Saint-Leu et LaRéunionEcolo ont appris par voie de presse que Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire, est attendu en ce début du mois d'octobre prochain à l'île de La Réunion.

Dans ce cadre, les 2 organisations ont sollicité une audience auprès du Ministre pour échanger avec lui et/ou ses collaborateurs sur les problématiques environnementales préoccupantes à Saint-Leu.

En effet, après le passage de l'ouragan Irma qui a frappé durement les îles antillaises de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy, La Réunion peut connaître elle aussi un tel météore dramatique.

Or nous avons observés que les ravines de St-Leu, et en particulier la ravine des poux (voir photo jointe), sont largement obstruées par la végétation depuis de nombreux années.

Le gouvernement doit-il préparer un 2e milliard d'€ pour La Réunion si rien n'est fait pour l'entretien de toutes les ravines ? N'est-il pas préférable d'employer, par exemple, des emplois verts menacés mais pourtant grandement utiles au nettoyage des ravines 

Juridiquement, l'État est responsable des ravines. Nous demandons justement aux services de l'État d'agir pour l'entretien des ravines de l'île.

Le risque est réel de voir notre Ville inondée avec de nombreux dégâts malheureusement à prévoir lors de prochains événements cycloniques.

L'écologie ce n'est seulement des discours ainsi la Société Civile de Saint-Leu et LaRéunionEcolo souhaitent faire part de leurs préoccupations mais aussi de leurs propositions concrètes pour un aménagement durable et sécurisé de notre Ville et le Bien Vivre à St-Leu.

Pour la Société Civile de St-Leu, Pour LaRéunionEcolo
Maurice Chaffarod, Vincent Défaud




1.Posté par st suzanne le 20/09/2017 15:18

il y a pas que sa la NATURE nous a montré comment nous sommes tout petit devant ELLE
ALORS MESSIEURS certain élus n attendez pas que sa arrive sur notre tète pour prendre le devant
COMMENT SE FAIT IL QUE CERTAINE CASERNE DES POMPIERS NE SONT PAS ENCORE CONSTRUIT ET SES SOLDATS NE SOIT PAS BIEN LOGER
certain s amuse a faire n importe quoi avec le foncier de la commune
comme la commune ou j habite ou je vois que ses fonciers soit attribué a une même personne
et a chaque foi ou il devrait une une caserne il soit déplacer et JAMAIS EN CONSTRUCTION
ET LE PIRE A CHAQUE PÉRIODE CYCLONIQUE C EST PAS LES HABITANTS SINISTRÉE EN PREMIER
MAIS HÉLAS SE SONT LES POMPIERS ET PERSONNE NE BOUGENT

2.Posté par GIRONDIN le 20/09/2017 17:00

Pendant que jean alain visite les canaries , d'autre .........................

et que dire du futur bois blanc

3.Posté par Anis le 20/09/2017 21:16

Je trouve que c'est une excellente demande et très bonne façon d'anticiper les évènements. Bravo à cette association !

4.Posté par TICOQ le 21/09/2017 05:08

Une goutte d'eau.... toutes les ravines de la Réunion sont dans le même état, le moindre fossé en bord de route est bouché par la végétation. Leur nettoyage est du ressort des communes qui ne font strictement rien, comme pour l'errance animal...

5.Posté par Antipode le 21/09/2017 05:46

C'est une très bonne initiative citoyenne, merci d'alerter, il s'agit de prévenir plutôt que de prendre le risque de ne pouvoir guérir !

6.Posté par titi974 le 21/09/2017 08:00

Je suis d'accord à une nuance près c'est que le nettoyage des ravines concernent toutes l ile et pas uniquement St Leu sinon c'est une demande parfaitement justifiée souhaitons que cela soit suivi d'effets mais pour l'ensemble de La Réunion.

7.Posté par polo974 le 21/09/2017 08:05

Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour exister... hein, VD...

T'en fait pas VD, si cyclone il y a, la ravine serai bien nettoyée.

C'est pas les brindilles qu'on voit sur ta photo qui vont boucher quoi que ce soit...

Tu veux quoi, qu'on transforme ce coin de nature façon ravine à patate durand (à st denis): canal bétonné depuis la mi-hauteur de la ville ? ? ?

Alors que l'écologie, c'est aussi respecter la faune et la flore qui survit dans les rares endroits encore non bétonnés.

Y a comme un Vilain Défaut....

8.Posté par pipoteur le 21/09/2017 09:29

Ces 2 rigolos s'arrogent le droit de parler au nom des sainleusiens! Ils parlent de "notre ville"! Non mais sérieusement Monsieur défaud, Saint Leu n'est pas votre ville et retournez vous occuper de l'Etang Salé ville dans laquelle vous êtes élu au lieu de vous préoccuper des saintleusiens!
Et Quand vous parlez d'écologie vous devriez la fermer, vous qui défendez le projet honteux de carrière de Bois Blanc!
Honte à vous...

9.Posté par pascal le 21/09/2017 10:22

Chaffarod, la ravine des poux lé koté son kaz sa mem' i préocup ali.
Défaud, lu voi ali maire en 2020, i fé rire la gueule vréman :)

10.Posté par francky le 21/09/2017 10:39

Merci pour l'initiative! Et vous pouvez ajouter à la liste l'absence d'une politique environnementale intelligente en matière d'urbanisation: quand je vois encore aujourd'hui des lotissements construits comme des couloirs d'accélération de l'eau en cas de pluie (sans se soucier du voisin d'en dessous bien sûr) ça me fait bouillir que les pouvoirs publics laissent faire ça!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes