MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Cyclone


Par Arnaud JOMAIN - Publié le Lundi 12 Mars 2018 à 10:17 | Lu 651 fois

Le souffle chaud, lourd, visqueux, poisseux, enveloppe
La ville, les gens, la maison, d'une écrasante torpeur.
La rue, les arbres, l'air, la lumière deviennent interlopes
La poitrine se serre, la peau moite liquéfie la peur. 
Le silence tombe sur la vie, tel un épais velours.
Il étouffe la plainte oppressée de l'huis
Qui grince tel le crochet rouillé et lourd
D'un curieux médiéval mâchicoulis
Guetteur de l'avancée du perfide ennemi.
Venu du Nord, du Sud, de l'Ouest ou bien de l'est,
Peu importe, de peur, d'effroi, déjà, il nous transit.
Nous percevons, la clameur de sa bombarde funeste.
Il nous encercle, nous traque, nous cerne
Au centre obscur de l'infernale scène.
La toiture de tôle se met à geindre.
Le temps n'est pas à se plaindre.
L'haleine fétide et brûlante du dragon
Envahit chaque pore du talon au menton.
Il éructe, crache et mugit
Ce démon, de l'enfer, surgi.
Le corps du diabolique zéphyr
Se tord, se noue, s'enroule, s'étire.
Le géant tempétueux
Arrache, ombrageux,
Ici un timide filao,
Là, un fier bouleau.
Il défait le vieux tamarin,
Ravine le tortueux chemin.
D'une gigantesque chiquenaude,
Il décoiffe la vénérable pagode.
Les vents mauvais, rageurs et salés
Poussent devant eux une dantesque marée.
L'écume, colérique, blanchit la roche.
Au loin, sonne, tocsin, la cloche.
Les lames d'acier de la bourrasque
Transpercent palais et baraques.
Le ciel, la mer, portent, drapés en deuil
L'un ses azurs, l'autre ses ports d'accueil
Qui ne sont plus qu'amas, infâme fatras
Où gisent cordes, vigies, poulies et mâts.
Les hauts de nos montagnes hurlent aux vents.
Les bas de nos plages crispent le temps.
La mangue douce et juteuse git au sol, vaincue.
L'écarlate letchi n'est pas mieux perçu.
Même le seigneur de la cour, le gros Jacques
A fini désarçonné et flétri dans la flaque.
L'avalasse postillonne, tambourine sur le toit,
Laissant tout le monde inquiet, voire pantois.
Le puissant bélier d'Eole sur la porte s'acharne
Tandis que s'effeuille tristement le vieux charme.
Puis, soudain, c'est le profond silence.
Serait-ce perfide ruse, nouvelle défiance?
Ou bien un heureux gage d'espérance?
Le monstre hurlant s'éloigne
Après une dernière empoigne.
Là-bas, sur l'horizon un cintre d'azur
Promet d'autres cieux, il rassure.
Le noir et lourd manteau
S'éloigne. Enfin, s'en va,
Thor et son cruel marteau.
Le tuit-tuit égaye à nouveau de son chant, le jasmin.
Le paille-en-queue effleure derechef les chemins.
Le calme, la beauté sont revenus.
Les parfums à nouveau répandus.
Le cyclone a creusé son sinistre sillon,
Renaîtront bientôt, le grain et la moisson.
La vie reprend, souriante, légère, généreuse
En nos terres insulaires, douces et langoureuses.




1.Posté par L'Ardéchoise le 12/03/2018 11:03

C'était très long, plus d'une semaine sans un de vos jolis poèmes, je retrouve avec plaisir tous ces mots envoûtants que vous savez si bien mêler à l'envi !

2.Posté par Samwinsa le 12/03/2018 13:03 (depuis mobile)

Ce démon, de l'enfer, surgi.
Surgit.
Mwin lé ti kréol mé mi kroi sé -it. Excuz mon remark.

3.Posté par Nivet Alain le 12/03/2018 14:45

Arnaud, il faut sincèrement publier tes poèmes. Les éditions Azalées de Vitorri les auraient publiées. mais voilà, après la publication de 300 oeuvres péï, la société a été liquidée.
De mon côté, je vais prospecter. j'ai des adresses. J'enjoins les amoureux de tes textes à en faire de même. je lance donc un mouvement local pour la publication de tes poèmes.

Bien à toi,
Alain.

4.Posté par Marie le 12/03/2018 16:07

très beau comme d'habitude, je le relirai le 19 si nous sommes dans la tempête......:) !

5.Posté par L'Ardéchoise le 12/03/2018 18:16

Mon cher Alain, Arnaud, né à la St Modeste, n'osera peut-être pas vous répondre.
Il a déjà été publié (ma curiosité m'a poussée à en savoir plus sur ce talent...) et a même une place à la BNF.
On peut trouver ses productions à la FNAC et sur d'autres sites, avis aux amateurs !

6.Posté par Marie le 12/03/2018 18:52

à A.NIVET, faudrait peut être avoir l'avis de la personne concernée avant d'entreprendre quoi que ce soit.....non??

7.Posté par Marie le 12/03/2018 19:47

Bonjour et merci à l'Ardéchoise pour l'info, vais voir sur le site de la FNAC, A.Nivet a semble t'il cette fâcheuse manie de .....décider pour les autres..... bah cela part d'un bon sentiment de sa part, mais ce serait mieux comme je lui ai dit d'avoir l'avis de l'intéressé avant d'entreprendre quoi que ce soit.....!

8.Posté par L'Ardéchoise le 12/03/2018 21:37

Bonjour Marie !
Les livres publiés d'Arnaud Jomain ne sont pas des recueils de poésie à proprement parler, mais chacun des mots qu'il utilise devient poésie.
Il est vrai qu'il serait souhaitable que soit publié ce qu'il écrit ici, mais vous avez raison, c'est à lui d'en décider.

Et si vous aimez ce genre de littérature, je ne sais si vous étiez déjà sur Zinfos lorsque son cousin Max Fauvette nous gratifiait de ses poèmes. Vous pouvez les retrouver en tapant son nom en haut à droite de l'écran + recherche. C'est également un plaisir de le relire.

Et comme cela, au passage, j'ai compris pourquoi Arnaud connaissait si bien l'Ardèche...

Samwinsa, "surgi" est mis à la fin pour la rime, car il n'aurait pas été très judicieux de mettre "ce démon surgi de l'enfer", il ne faut donc pas de "t".

9.Posté par Nivet Alain le 13/03/2018 10:55

Post 7 et 8 Marie, l'Ardéchoise, j'ai un contact régulier et privilégié avec Arnaud.. En réponse à vos posts. Arnaud m'a chargé d'un message à vous transmettre . Mais comment vous le faire parvenir ?

Dans l'attente,
Alain NIVET, Bellepierre.

10.Posté par L'Ardéchoise le 13/03/2018 11:20

Alain, merci pour votre réponse qui éclaire notre lanterne, on comprend mieux vos propos.
En ce qui me concerne, il suffit de demander à Pierrot s'il veut bien vous transmette mon adresse mél, ou plus simplement à Arnaud lui-même...
Cordialement,
B.C.

11.Posté par Marie le 13/03/2018 15:30

effectivement demandez à Pierrot de transmettre à M.JOMAIN mon adresse mail où si ce dernier à un compte face de bouck :) on pourrait lui rendre visite sur son site et lui transmettre nos coordonnées!

12.Posté par Nivet Alain le 13/03/2018 17:49

10 & 11, Ardéchoise, Arnaud est navré, mais ne possède pas votre adresse mél.
Quant à vos adresses respectives, mesdames,je ne les demanderai pas à Pierrot que je connais par ailleurs. Je le mettrai pas dans l'embarras,en rompant la confidentialité des auteurs du courrier des lecteurs...

Sorry !

Alain NIVET,
Bellepierre

13.Posté par Marie le 13/03/2018 18:18

en clair on ne saura jamais le message qu'avait pour nous A. JOMAIN.....!

14.Posté par Nivet Alain le 13/03/2018 19:32

13, la réponse de Arnaud était en écho à vos posts et notamment aux posts 6 et 7, où quelque part, Marie me soupçonne de prendre quelques libertés, en m'affranchissant de l'avis d'Arnaud !
Arnaud a voulu recentrer les choses quant à mon initiative qui ne date pas d'hier......
J'ai donné avec insistance mon adresse téléphonique, car je vous apprécie et vous faites du bien à ce monde impitoyable, mais je constate que vous l'avez écartée Je suis prêt à la discussion, mais si en face, vous vous enfermez........

Dommage,
Cordialement,
A.N.

15.Posté par L'Ardéchoise le 13/03/2018 19:52

Si Arnaud suit ces échanges, je peux , à l'occasion, essayer de lui faire un coucou sur "Potes d'antan"...

16.Posté par Marie le 13/03/2018 20:15

à A.N, je vous cite "J'ai donné avec insistance mon adresse téléphonique".....ah bon.....souhaitez vous que je vous téléphone ???? :)

17.Posté par Nivet Alain le 13/03/2018 20:55

On s'enfonce l'Ardéchoise et Marie. On s'enfonce..........
Vous m'appelez et l'affaire est conclue.C'est si simple !

Pas de chichi, nous apprécions Arnaud et tournons autour du pot alors que la solution , je vous l'ai donnée :
Alain NIVET Bellepierre..

18.Posté par Nivet Alain le 13/03/2018 22:22

16, cela tourne au ridicule. Et j'ai horreur de perdre mon temps. Je vous aime bien Marie, mais si vous ne voulez pas comprendre.....Tout ce pataquès et cette perte de temps ce jour alors que celui qui tient la réponse est à portée de téléphone.......
Je donne la possibilité à des personnes qui me lisent et qui souhaitent des éclaircissements, la,possibilité de me téléphoner. Il n'y a pas une semaine où je n'ai pas un appel du genre. Et ceci par honnêteté intellectuelle. au contraire des anonymes de ce site. je suis clean et joignable. Que vous faut-il de plus ?

Mouvement d'humeur, Marie.
Sorry.
Bonne soirée,
Alain.

19.Posté par Marie le 13/03/2018 23:23

ah ah ah mouvement d'humeur suite au cyclone d'Arnaud Jomain..... je vois que l'alerte rouge est d'actualité mettons nous à l'abri.....en attendant les beaux jours :)!

20.Posté par Nivet Alain le 14/03/2018 00:19

19, Marie, ne me décevez pas, j'ai de la considération pour vous !
Vous avez droit à un nouvel essai. Vous ne m'avez pas habitué à tant de légèreté.
J'aimerais retrouver la Marie que j'ai apprécié jusqu'à présent.

A.N.

21.Posté par L'Ardéchoise le 14/03/2018 01:08

On s'enfonce ? On s'enfonce ?
Mais pas du tout ! Je pense que vous ne connaissez pas le site que j'indique.
Ce n'est pas tout à fait son vrai intitulé, mais ceux qui y sont inscrits peuvent comprendre comment je joue avec les mots.

Allons, il se fait tard, c'est l'heure de la petite étoile avant que demain ne reprenne la vie "souriante, légère...".
Au cri de la mouette ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes