Sport

Cyclisme : Le Tour de France se ramasse

Lundi 11 Juillet 2011 - 08:18

Qu’on aime, qu’on soit passionné du tour, ou qu’on déteste le cyclisme, les images de chutes que nous offre la grande boucle depuis le 2 juillet ne peuvent pas laisser indifférent. Cette année, on pourrait presque dire que pour gagner une étape du Tour, il faut avant tout rester sur son vélo et ne pas chuter.

Hier l’accident a impliqué à nouveau la presse. C’est une voiture de France télévision qui a tenté de doubler l’avant de la course sans y être autorisée. Deux des cinq échappés, Juan Antonio Flecha et Johnny Hoogerland, ont sévèrement chuté.

Sur les images, on voit bien qu’un des deux coureurs se fait littéralement éjecter sur les fils barbelés qui séparent la route d’un champ voisin. Même s’ils sont finalement remontés sur leur vélo, les deux hommes n’ont jamais pu rejoindre leurs compagnons d’échappée. A l’arrivée de l’étape, les deux victimes accuseront un retard de plus de 16 minutes sur le vainqueur, un retard rédhibitoire pour un coureur cycliste du tour de France. A l’évidence, le véhicule responsable n’a pas respecté les consignes de sécurité. Arrivé à à Saint-Flour, terminus de de l’étape, Christian Prudhomme, le directeur du tour, ne décolérait pas : "C'est un scandale (…) Cette voiture là et ce pilote là n'ont plus rien à faire sur le Tour", a-t-il déclaré.

De son coté, sept ans après y avoir déjà goûté, Thomas Voeckler s'est finalement emparé du maillot jaune. L’un des chouchous du public français a eu de la chance, il n’a pas été impliqué dans l’accident même s’il a été touché par un des coureurs accidentés : "Quand Flecha est tombé, il m'a heurté la cheville. Je n'ai rien contrôlé. J'ai juste eu un coup de chance. J'aurais pu être à sa place".

Au final, la voiture et le conducteur du véhicule ont été exclus du Tour alors que France Télévision a présenté ses excuses.
L’accident est arrivé quatre jours seulement après l’impressionnante chute du Danois Nicki Sorensen. Son vélo avait été trainé sur plusieurs dizaines de mètres par une moto de l'agence Getty Images. Encore une fois, le véhicule avait été imprudent en doublant le peloton dans un moment peu opportun.

Cette 9e étape du Tour 2011 restera dans les mémoires avec également les abandon d'Alexandre Vinokourov et de Jürgen van den Broeck après une chute dans la descente du col du Pas de Peyrol. A 37 ans, victime d'une fracture du bassin, cet accident signe vraisemblablement les adieux du Kazakh sur le Tour.
.
Lu 2236 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >