Sport

Cyclisme : Jan Ullrich avoue s'être dopé durant sa carrière

Samedi 22 Juin 2013 - 12:20

Jan Ullrich (en jaune) en 1997. (credit : wikicommons)
Jan Ullrich (en jaune) en 1997. (credit : wikicommons)
Le cycliste allemand Jan Ullrich, ancien vainqueur du Tour de France, a reconnu pour la première fois avoir eu recours au dopage avec l'aide du médecin espagnol Eufemiano Fuentes, au centre d'un vaste réseau de dopage, dans une interview à paraître lundi au magazine Focus.

"Oui, j'ai eu recours aux traitements de Fuentes", a déclaré le seul vainqueur allemand du Tour, en 1997, à l'hebdomadaire.
"Presque tout le monde utilisait des produits interdits à l'époque. Je n'ai rien pris que les autres n'aient pas pris. Je ne voulais pas être avantagé par rapport aux autres, je voulais avoir les mêmes chances", a-t-il expliqué.

Jan Ullrich, retraité depuis 2007, avait déjà admis avoir été en contact avec le docteur Fuentes, mais n'avait encore jamais avoué s'être dopé. Il avait pourtant été convaincu de dopage par le Tribunal arbitral du sport (TAS) en février dernier et avait été suspendu deux ans à compter d'août 2011. Tous ses résultats depuis 2005 avaient été annulés.
Lu 1666 fois



1.Posté par Zbob le 22/06/2013 19:44

Quel coureur ne s'est pas dopé à cette époque?
Et lorsqu'on voit les moyennes des coureurs d'aujourd'hui, difficile de croire qu'ils sont cleans...faut pas nous prendre que pour des cons même si on aime le vélo et le tour!

2.Posté par Amiral La Po le 23/06/2013 10:07

Il est vrai que Miguel Indurain et le grand Eddy Merckx n'étaient absolument pas dopés eux aussi.....

3.Posté par Môvélang le 23/06/2013 20:25

ce serait plus facile de dire celui qui ne s'est pas dopé, il ne doit pas y en avoir des masses !!!!!!!!!!

4.Posté par yabos le 25/06/2013 08:19

Aucun intérêt. C'est comme enfoncer une porte ouverte. Il est reconnu que la plupart des coureurs ayant émergé dans leur carrière ont été ou sont dopés. Cela n'est pas important, sauf peut être, pour leur santé. Dopé ou non, un champion reste un champion et un coureur moyen ultra dopé restera un coureur moyen. De plus on tire à boulet rouge sur le cyclisme , alors qu'il en va de même pour les autres sports.Non événement. Ce n'est pas cela qui va m'empêcher de regarder à la télé le Tour dans quelques jours, avec toujours autant de plaisir.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >