MENU ZINFOS
National

Croissance en France : "Ça va mieux" selon Hollande


- Publié le Mardi 17 Mai 2016 à 11:45

Croissance en France : "Ça va mieux" selon Hollande
Dans une émission de France 2, le 14 avril, le président de la République avait déclaré "oui ça va mieux" devant des millions de Français.

Ce matin, sur Europe 1, c'est sur la thématique de la croissance qu'il a été interrogé.

Croissance timide et irrégulière

Certes, le PIB (produit intérieur brut) a connu une hausse de 1,2 % en 2015 et devrait connaître une hausse de 1,5% en 2016 mais l'amélioration reste insuffisante.

La croissance française reste la plus faible de la zone euro en 2015, seulement 1,2 % contre 1,6%.

Concernant le chômage, la croissance économique reste insuffisante pour engendrer de nouveaux emplois et réduire le nombre de chômeurs.

Malgré une "baisse trimestrielle significative" sous François Hollande au début de l'année avec 50 000 chômeurs en moins, la baisse des demandeurs d'emploi en activité est quant à elle plus modeste.

Le chômage continue de toucher lourdement les jeunes, les moins de 25 % sont 24,6% à être sans emploi.

Des impôts plus élevés qu'en 2012

Le taux de prélèvements obligatoires (impôts, cotisations taxes rapportés à la richesse nationale) est passé de 44,9 % en 2014 à 44,5 % en 2015. Des prévisions annoncent un chiffre de 44,2 % pour 2016 . Au début du quinquennat , le taux était de 43,8 % .

En valeur absolue, le montant des impôts a augmenté, passant de 946,7 milliards d'euros en 2013 à 975,3 milliards d'euros en 2015.

Un déficit public en recul depuis 2010

Le déficit serait passé de 4,8 % à 3,5 en 2015 selon François Hollande. Mais ces chiffres démontrent que le déficit reste élevé par rapport aux exigences budgétaires européennes (3 % maximum).

Le pouvoir d'achat et la consommation

En augmentation de 1,9 % de 2011 à 2015. Cette hausse de pouvoir d'achat n'a malheureusement pas bénéficié à tous les Français.

Le logement, le point noir

Une éclaircie a été constatée au premier trimestre. Des chiffres provenant du ministère du logement et publiés le jeudi 28 avril estiment à 3 % la hausse des mises en chantier de logements neufs en 2015.

Mais du côté des investissements des ménages dans l'immobilier, c'est la chute.

Les entreprises en reprise lente

La reprise est progressive, entraînant la confiance des acteurs économiques avec une hausse de l'investissement, des taux de marge meilleurs.



 




1.Posté par kersauson de (P.) le 17/05/2016 12:46

ben oui ca va mieux

et c etait bien pire sous le sarko ki tel naboleon veut revenir pour 100 jours
meme bruxelles revoit la croissance de la France a la hausse
tous les feux au vert

sans les 12 ans du roi fainéants puis les 5 de son fou-du-roy ca aurait ete le bonheur

et ceux qui comparent avec la germany ou l angleterre allez y ! cdd zero à la tonne , migrants payés 1euro l heure etc !!

2.Posté par Temudjin le 17/05/2016 13:16

Il a raison, c'est lui qui ne va pas bien.

3.Posté par Pamphlétaire le 17/05/2016 13:35

Oui c'est vrai ça va mieux mais seulement pour certains, pas pour le peuple non élu où ça va plus mal... Exemple de ce que François Hollande notre président sait faire :

Hollande trouve un job en or à Thierry Lepaon, ex-leader de la CGT

Ahhh, toute cette racaille syndicaliste maçonnique, traîtresse et à la solde du pouvoir ! Ces pantins à la tête des syndicats français mangent dans la main du patronat et fricotent dans les arrières loges sectaires. Vous comprenez maintenant pourquoi il n’y a que deux manifs par an contre les politiques ultra libérales gouvernementales. Vous comprenez mieux toute cette mascarade après le scandale de l’UIMM et de Denis Gautier-Sauvagnac, l’homme qui distribuait des valises de billets pour acheter la paix sociale, via les syndicats corrompus.

Après la taxe syndicale, le gouvernement trouve le moyen d’engraisser un peu plus encore des syndicalistes : Thierry Lepaon, l’ex-numéro 1 de la centrale de Montreuil va atterrir à la nouvelle Agence de la langue française, selon Le Canard enchaîné. Selon Le Canard enchaîné de ce jour (mercredi 13.04.2016), Thierry Lepaon, l’ex-secrétaire général de la CGT devrait retrouver un poste aux petits oignons grâce à François Hollande.

Nous en étions restés sur les gros soucis qu’avait rencontrés Lepaon fin 2014 : rénovation de son appartement de fonction pour 130 000 euros, de son bureau au siège de la centrale à Montreuil pour 62 000 euros, mais aussi son gros chèque façon parachute doré qu’il avait touché de la CGT Normandie (30 000 euros).

Des affaires de gros sous qui n’ont rien pour surprendre car l’on sait que la CGT regorge d’argent (public). Des sommes considérables glanées à la sueur des véritables travailleurs et des contribuables, comme nous l’avions révélé en 2012 (plus de 82 millions d’euros de réserve financière dont 41 millions en placements, voir ici : un expert-comptable analyse les comptes de la CGT).
Ces révélations en cascade valurent à Thierry Lepaon d’être poignardé dans le dos par ses camarades (pas vraiment étrangers à sa chute) et de perdre sa place de Gauleiter de tous les bolchos, en janvier 2015, le jour-même de l’attentat à Charlie Hebdo.

Ne sortons pas les mouchoirs, Lepaon est aujourd’hui toujours rémunéré par le syndicat, (c’est-à-dire en grande partie grâce à l’argent public), la CGT n’ayant « pas trouvé d’évolution professionnelle en ce qui le concerne » (sic), de l’aveu-même de son successeur Philippe Martinez.

Homme de réseaux, l’ancien chaudronnier maîtrise l’art si courtisanesque du parachutage : entre 2010 et 2013, Lepaon a représenté la CGT dans ce grand fourre-tout et n’importe quoi qu’est le Conseil économique, social et environnemental (un poste rémunéré 3786,76 euros brut par mois en 2016).

François Hollande, bon prince, devrait donc recaser Thierry Lepaon. Mais où ça ? Eh bien dans un de ses multiples fromages que compte la République pour ses prébendiers de tout bord, à savoir l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI), créée en 2000, et qui compte 12 personnes pour un budget annuel de 1,2 million d’euros, dont 600.000 euros de subvention d’État, selon Europe 1.

Thierry Lepaon se passionne, paraît-il, pour la lutte contre l’illettrisme (en 1996, il avait écrit un rapport sur le sujet pour le Conseil économique et social régional de Basse-Normandie), ce qui est tout à son honneur.

Il devrait donc atterrir à l’ANLCI. Mais gros hic : le président de l’ANLCI ne touche aucune rémunération (le poste ne doit cependant pas être dépourvu de quelques sympathiques à-côtés, n’en doutons pas).

Ni une ni deux, le gouvernement, jamais avare de l’argent du contribuable, a trouvé la parade et a décidé, révèle Le Canard enchaîné, de transformer l’ANLCI en une « Agence de la langue française, dont le président sera rétribué ».

Il s’agit en réalité de l’Agence de la langue française pour la cohésion sociale, dont Manuel Valls vient d’annoncer, ce mercredi, la création d’ici la fin de l’année, dans le cadre de ses mesures de lutte contre l’ « apartheid » des quartiers. Que ne ferait-on pas en Hollandie pour un syndicaliste blackboulé par ses pairs…

Dans ce même numéro du Canard, on apprend le recyclage d’une autre figure éminente du syndicalisme : Stéphane Lardy, spécialiste de l’assurance chômage à Force ouvrière, pourrait être recasé à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), où il rejoindrait un infirmier devenu haut fonctionnaire pour 7 257,55 euros net par mois, l’ex-patron de la CFDT, François Chérèque…

Jean-Baptiste Leon
Source : Contribuables associés du 21 avril 2016.

4.Posté par et alors? le 17/05/2016 21:52

ça peut aller mieux un jour et 2 fois pire le lendemain...
qui sait si demain il y aura pas un pays émergent qui va nous metre à genoux avec ses prix défiant toute conccurence?
c'est ça la mondialisation

5.Posté par MDR le 18/05/2016 18:19

Ah la mauvaise foi : Sarko qui a augmenté la dette de 600 milliards et un déficit public de + de 7 % pendant son mandat. Pierrot il est né en 2012 ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes