Faits-divers

Croisiériste décédé à La Réunion: Le rapatriement de John est assuré

Mardi 15 Mai 2018 - 07:42

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Les démarches administratives se règlent petit à petit pour la famille anglaise endeuillée et qui vit un véritable calvaire à La réunion.

La femme et la fille de John, ce croisiériste décédé à l’hôpital de Saint-Pierre fin avril, a pu avoir des renseignements satisfaisants hier auprès d’une société de pompes funèbres du sud. Le corps de leur mari et père pourra être transféré vers l’île Maurice, avant un rapatriement vers l’aéroport international d'Heathrow de Londres. Le coût de ce rapatriement de corps avoisine les 20.000 euros.

Rappelons que cette famille anglaise originaire de la ville de Leeds effectuait une croisière dans l'océan Indien lorsque John, 76 ans, a été pris d'un malaise cardiaque le 17 avril. Mais ce n'est que le 21 qu'il sera pris en charge médicalement, à terre.

L’aide de l’Ambassade anglaise est également garantie, selon Richard Thom, un anglophone installé à La Réunion depuis des années, et qui vient en aide aux proches, pour la traduction évidemment, mais aussi pour les démarches administratives dans un pays que la femme et la fille du défunt ne connaissent pas.

Reste à déterminer si la contribution financière des Réunionnais, un temps envisagée le week end dernier, devra être engagée avec la création d'une cagnotte. De nombreux réunionnais se sont en tout cas montrés prêts à y participer, touchés par le deuil vécu par cette famille en détresse, loin de chez elle.

Beng et sa fille Dominique ont parallèlement engagé les services d’un avocat dans leur pays pour éventuellement poursuivre la compagnie de croisières. 
Zinfos974
Lu 2679 fois



1.Posté par kersauson de (p.) le 15/05/2018 06:41

mdr
poursuivre la compagnie pour un problème cardiaque. ..
en sus
quand on peut se payer une telle croisière on ne vient pas demander une cagnotte aux Reunionnais. .
Il y a plein de monde ici à qui le cg de la dinedar et la région de didix n'ont rien à donner ni cirer..

2.Posté par Veridik le 15/05/2018 09:17 (depuis mobile)

Bon courage à cette famille .
Cest tragique de vivre ce drame dans un endroit inconnu

3.Posté par JORI le 15/05/2018 09:18 (depuis mobile)

Engager les services d'un avocat !. Mais je croyais qu'ils n'avaient pas les moyens de rapatrier le corps !!

4.Posté par ZEMBROKAF le 15/05/2018 11:51

Mais lorsque vous voyager, vous avez une assurance rapatriement non ?

Tout le problème aurait était réglé.

Pourquoi rechigner sur ces quelques euros en plus si c'est pour prendre un avocat et poursuivre le croisiériste ?

5.Posté par la solution : le 15/05/2018 12:35

Equiper ce type de navire d'un service d'urgences médicales.

6.Posté par Moi président le 15/05/2018 15:30

@Zinfos974 : lors de votre dernier article sur ce sujet, vous écriviez que

"la famille a appris que seuls 20% des frais d'hospitalisation pouvaient être pris en charge, alors qu'elle doit faire face à un rapatriement qui s'élevait déjà à 20.000 euros"

et

"La famille anglaise, originaire de la ville de Leeds, doit en effet s'acquitter de frais d’hospitalisation conséquents : chaque jour passé en chambre de réanimation a coûté 2500 euros"

Qu'en est-il de ces frais d'hospitalisation ?

7.Posté par Jp POPAUL54 le 16/05/2018 10:36

En réglant le voyage en carte de crédit les risques assistance médicale et rapatriement sont pris en charge
par l'assurance.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter