MENU ZINFOS
Faits-divers

Croisiériste décédé à La Réunion: Le rapatriement de John est assuré


Par Zinfos974 - Publié le Mardi 15 Mai 2018 à 07:42 | Lu 2824 fois

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Les démarches administratives se règlent petit à petit pour la famille anglaise endeuillée et qui vit un véritable calvaire à La réunion.

La femme et la fille de John, ce croisiériste décédé à l’hôpital de Saint-Pierre fin avril, a pu avoir des renseignements satisfaisants hier auprès d’une société de pompes funèbres du sud. Le corps de leur mari et père pourra être transféré vers l’île Maurice, avant un rapatriement vers l’aéroport international d'Heathrow de Londres. Le coût de ce rapatriement de corps avoisine les 20.000 euros.

Rappelons que cette famille anglaise originaire de la ville de Leeds effectuait une croisière dans l'océan Indien lorsque John, 76 ans, a été pris d'un malaise cardiaque le 17 avril. Mais ce n'est que le 21 qu'il sera pris en charge médicalement, à terre.

L’aide de l’Ambassade anglaise est également garantie, selon Richard Thom, un anglophone installé à La Réunion depuis des années, et qui vient en aide aux proches, pour la traduction évidemment, mais aussi pour les démarches administratives dans un pays que la femme et la fille du défunt ne connaissent pas.

Reste à déterminer si la contribution financière des Réunionnais, un temps envisagée le week end dernier, devra être engagée avec la création d'une cagnotte. De nombreux réunionnais se sont en tout cas montrés prêts à y participer, touchés par le deuil vécu par cette famille en détresse, loin de chez elle.

Beng et sa fille Dominique ont parallèlement engagé les services d’un avocat dans leur pays pour éventuellement poursuivre la compagnie de croisières. 




1.Posté par kersauson de (p.) le 15/05/2018 06:41

mdr
poursuivre la compagnie pour un problème cardiaque. ..
en sus
quand on peut se payer une telle croisière on ne vient pas demander une cagnotte aux Reunionnais. .
Il y a plein de monde ici à qui le cg de la dinedar et la région de didix n'ont rien à donner ni cirer..

2.Posté par Veridik le 15/05/2018 09:17 (depuis mobile)

Bon courage à cette famille .
Cest tragique de vivre ce drame dans un endroit inconnu

3.Posté par JORI le 15/05/2018 09:18 (depuis mobile)

Engager les services d'un avocat !. Mais je croyais qu'ils n'avaient pas les moyens de rapatrier le corps !!

4.Posté par ZEMBROKAF le 15/05/2018 11:51

Mais lorsque vous voyager, vous avez une assurance rapatriement non ?

Tout le problème aurait était réglé.

Pourquoi rechigner sur ces quelques euros en plus si c'est pour prendre un avocat et poursuivre le croisiériste ?

5.Posté par la solution : le 15/05/2018 12:35

Equiper ce type de navire d'un service d'urgences médicales.

6.Posté par Moi président le 15/05/2018 15:30

@Zinfos974 : lors de votre dernier article sur ce sujet, vous écriviez que

"la famille a appris que seuls 20% des frais d'hospitalisation pouvaient être pris en charge, alors qu'elle doit faire face à un rapatriement qui s'élevait déjà à 20.000 euros"

et

"La famille anglaise, originaire de la ville de Leeds, doit en effet s'acquitter de frais d’hospitalisation conséquents : chaque jour passé en chambre de réanimation a coûté 2500 euros"

Qu'en est-il de ces frais d'hospitalisation ?

7.Posté par Jp POPAUL54 le 16/05/2018 10:36

En réglant le voyage en carte de crédit les risques assistance médicale et rapatriement sont pris en charge
par l'assurance.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes