Justice

Crise requin : Sea Shepherd condamné pour "préjudice d'image" et "préjudice économique"

Dimanche 2 Juillet 2017 - 08:05

Voici la publication de mai 2013 qui a valu une condamnation en 2016 de l’organisation Sea Shepherd
Voici la publication de mai 2013 qui a valu une condamnation en 2016 de l’organisation Sea Shepherd
L’organisation non gouvernementale (ONG) maritime vouée à la protection des écosystèmes marins, Sea Shepherd, a été condamnée en appel, suite à la plainte d’un pratiquant nautique réunionnais, pour atteinte au droit à l’image en mai 2013.

Les faits remontent à mai 2013 au lendemain de la mort de Stéphane Berhamel le 8 mai 2013, et font suite à une publication de l’ONG sur la page Facebook de son antenne locale.

Le post en question, sur lequel le plaignant était visible de face devant un homme portant un t-shirt avec l’inscription "Reunion Island, saves sharks kills surfers", laissait croire qu’il était "un opposant à la défense des requins, appelant à leur massacre", faisant de lui "partie prenante dans la vive polémique existant sur l’île de la Réunion consécutives aux décès de surfeurs".
 
Or, pour la cour d’appel de Paris, l’homme pris en photo ce jour là, "s’était rendu sur cette plage pour se joindre à l’hommage rendu à un surfeur décédé quelques jours auparavant et non pas pour débattre du sort des requins et encore moins pour être médiatisé".  

En plus de sa condamnation pour préjudice d’image et préjudice économique, Sea Shepherd s’est vu confirmé le versement des dommages et intérêts au plaignant.
Zinfos974
Lu 8631 fois



1.Posté par ouais le 02/07/2017 09:34

ouais quand çà sent le roussi on change la donne......!

2.Posté par La vérité vraie... le 02/07/2017 10:20

Et les surfeurs ? Ils sont condamnés quand pour leur irresponsabilité dans la mauvaise image donnée à l'île ?

3.Posté par jean claude payet le 02/07/2017 10:28

comme direz neznez fe pitie

4.Posté par GIRONDIN le 02/07/2017 10:32

Y a-t-il de petit profit dans cette histoire de requin ?

5.Posté par TICOQ le 02/07/2017 11:06

En portant un t-shirt avec un tel slogant, pendant un hommage, sur les lieux du drame, comment ne pas croire qu'il n'était pas là pour véhiculer un message appelant au massacre des requins ? ZISTISS MAKRO ! Sea Shepherd a eu la maladresse de ne pas flouter sa tronche, c'est tout.

6.Posté par Mojito le 02/07/2017 11:14

Condamné à quoi? 1€? 1000000€? Où est l'info s'il n'y a pas le montant?
Merci de nous renseigner, cela permettra de faire la comparaison avec les "condamnations" des lanceurs de cocktails Molotov....

7.Posté par Couillonisse le 02/07/2017 11:23

Condamnation en 2016 ?? Zinfos nous ressort les vieux dossiers :)

8.Posté par Feelgood le 02/07/2017 11:53





On aurait pu commencer en évoquant la désinformation et les mensonges caractéristiques du mode opératoire de Sea Shepherd (liste non exhaustive : dénoncer à la TV en 2012 une pêche intensive de requins côtiers alors que l’arrêt de leur commercialisation s’est fait en 1999, la paternité des vigies requins, le début de la pêche au gros en 2004 afin d’expliquer les accidents, etc … ) mais on se contentera de cette décision de la Cour d’Appel de Paris de 2017 confirmant :
- la condamnation de Sea Shepherd en 1ère instance,
- mais également l’identité de leur porte-parole de l’époque en la personne de Stéphane GIRARD.

Celui-ci et quelques uns de ses acolytes s’étalaient également dans la presse afin de faire état de faits graves et condamnables : pressions, menaces virtuelles et physiques, etc….

OR, COMBIEN DE PLAINTES DEPOSEES A CE JOUR? COMBIEN DE CONDAMNATIONS PRONONCEES DEPUIS?

Que l’opinion publique et les médias fassent la part des choses sur cette ONG plus encline à gagner en visibilité et donations plutôt que de mener des actions de terrain.



Extraits Cour d’Appel de Paris / novembre 2016 :

« Considérant enfin que l’association SEA SHEPHERD ne saurait prétendre, en cause d’appel, que la mise en ligne litigieuse serait uniquement le fait d’un collaborateur bénévole, ne pouvant, comme tel, engager sa responsabilité alors qu’il ressort des éléments produits que la personne qu’elle désigne comme responsable de
ces mises en ligne, Stéphane GIRARD, est présenté à travers les communications de l’association comme étant son représentant local à l’île de la Réunion et notamment dans le cadre des actions en justice introduites devant la juridiction administrative réunionnaise ; »


9.Posté par pfffff le 02/07/2017 12:26

de toutes façons les surfeurs non jamais rien assumé toujours à fuir leurs responsabilités......!

10.Posté par JORI le 02/07/2017 13:25

2.Posté par La vérité vraie... le 02/07/2017 10:20
Pour leur "irresponsabilité" ou leur "responsabilité" en bravant les interdits???.

11.Posté par Léonidas le 02/07/2017 13:31

Très bon commentaire de Ticoq; le blabla de Feegold que peu liront jusqu'au bout, n'est qu'une attaque mesquine contre Sea Shepherd , autrement plus utile à notre société que certains.

12.Posté par Jaques Moutoussamy le 02/07/2017 13:32 (depuis mobile)

Sea Shepherd aller en Asie c est là-bas le vrai massacre ( requins , baleines..) La Reunion na un vrai probleme requin la.. Avant nou té baigne partout , komela requin 2 mètres i rent dan lagon tarde pas i ca dévore nout marmaille

13.Posté par Zouritt974 le 02/07/2017 14:06 (depuis mobile)

Poids du surf à La Réunion 100 millions d euros. Les surfeurs des gens heureux

14.Posté par Couillonisse le 02/07/2017 15:09

comboen de surfeurs condamnés pour dégradations volontaires avec engins explosifs ??? Rien à ajouter ... les petits profits de la crise requin pour les petites gens :)

15.Posté par A mon avis le 02/07/2017 15:42

@ 12 Jaques Moutoussamy : vous écrivez :
" Avant nou té baigne partout , komela requin 2 mètres i rent dan lagon tarde pas i ca dévore nout marmaille "

FAUX.
Pendant longtemps les Réunionnais ont tourné le dos à la mer. Jusque dans les années 60-70, seuls les pêcheurs fréquentaient la mer.
Le tourisme de plage n'a débuté que fin des années 60. Et même à l'époque, les requins fréquentaient de temps en temps le lagon de l'Hermitage. Et la passe de l'Hermitage était réputée pour la présence de requins.
Le risque requin a augmenté notamment parce que la fréquentation de la mer a augmenté. (Sans ignorer que ce n'est pas la seule cause).

16.Posté par rapidou le 02/07/2017 15:48

Je sais pas si c'est l'article qui est mal écrit ou encore la justice qui continue de marcher à coté de ses jolies chaussures de bourgeois indéboulonnables mais a la lecture ca sent le bon n'importe quoi cette affaire.

17.Posté par A mon avis le 02/07/2017 15:49

@ 8 Feelgood : vous affirmez à propos de Sea Shepherd, et sans justification :

"Que l’opinion publique et les médias fassent la part des choses sur cette ONG plus encline à gagner en visibilité et donations plutôt que de mener des actions de terrain. "

C'est tout simplement de la diffamation ! ...

18.Posté par Dj974 le 02/07/2017 17:02 (depuis mobile)

Zinfo joue bien de flute et du pipo.

Le Tampon

19.Posté par Jacques Moutoussamy le 02/07/2017 17:43 (depuis mobile)

Post 15 : kossasa ou sa apprende à moins La Réunion ?? Aller tire un feuille dont !! Ou la pou cause comme un documentaire.. oussa ou sorte dont ?? Na meme pas 10 ans le dimanche té blindé partout.. Étang Salé, Boucan ..et ca toute réunionnais i coné

20.Posté par Couillonisse le 02/07/2017 18:14

Après le fiasco de l'annonce du patron devenu égérie des surfeurs il fallait bien se raccrocher à des peccadilles :) au fait combien les dommages et intérêts ?? S'il a eu 200 euros je pense qu'il va mettre cette superbe ONG en faillite ahahahaha ... en gros: cette condamnation est un pet de requin dans l'océan mais avec une odeur, un relent malsain ... comme savent si bien le faire les petites gens intéressées ...

21.Posté par Fredo974 le 02/07/2017 18:17

Ah , j'en rie encore ....

22.Posté par De La Giroday le 02/07/2017 18:51

Sea Shepherd...Comment prendre au sérieux ces sinistres clowns ?
Ces ONG soit-disant au service de la vie animale...Des chasseurs de subventions en quête de notoriété, une espèce particulièrement nuisible de prédateurs...De vrais requins...

23.Posté par Oscar DUDULE le 02/07/2017 20:13

Lorsque deux jours après la mort d'un jeune de 13 ans, tué par un requin; le Président de Sea Shepherd déclare :
" Tuer les requins , c'est tuer nos enfants "

Comment approuver les actes d'une telle association..

La famille a du apprécié.

24.Posté par A mon avis le 02/07/2017 21:47

@ 19 Jacques Moutoussamy : eh oui, vous ne connaissez pas aussi bien la Réunion que vous le croyez, si votre mémoire ne remonte pas au delà de 10 ans !

25.Posté par Jacques Moutoussamy le 03/07/2017 00:13 (depuis mobile)

Post 24 : Madame je suis pas la pour polémiquer avec vous .. votre avis on s en fou. La Réunion avant 2011 le week end y avait du monde partout sur nos plages( Roches Noires , Étang Salé , Boucan..). Et maintenant c est blindé de requins bouledogues

26.Posté par Jacques Moutoussamy le 03/07/2017 00:15 (depuis mobile)

Très content que cette association soit condamnée . C est une très bonne chose, un bon debut..

27.Posté par couillonisse le 03/07/2017 09:28

@ 26 : c'est pas cette condamnation qui va les empêcher de dormir :) voire même çà leur en touche une sans remuer l'autre !

28.Posté par STOP le 03/07/2017 09:35

Et les surfeurs, ils sont condamnés quand ils bravent les interdits (drapeau rouge, zone interdite à la baignade)? Nous ne sommes pas tous égaux !

29.Posté par STOP le 03/07/2017 09:42

A Jacques Moutoussamy

Prendre un nom créole et ne pas savoir causer créole, et en plus nous dire qu'un requin va croque nos enfants dans le lagon, on sait qui vous êtes: un imposteur! Le créole ne se laisse pas persuader de ces bêtises.
Si vi ve coze créole, i fo ou lé là dopui pli longtemps que sa!

30.Posté par à TICOQ (et son lèche-bottes Léonidas) le 03/07/2017 09:44

Apprenez à lire les gars !
Le plaignant n'est pas celui qui porte de façon courageusement anonyme le tee shirt appelant au meurtre d'êtres humains mais l'autre qui est en face !
Vous êtes tellement pressés de casser du surfeur que vous ne lisez même pas les infos !
C'est révélateur de votre bétise !!!
Goutanou les SS !

31.Posté par Philippe le 03/07/2017 11:02

@ 24.Posté par A mon avis : Votre mémoire remonte peut-être plus loin que la mienne, cependant j'ai 40 ans et je me suis baigné jusqu'à la crise requin à Boucan, Roches noires et principalement l'étang salé où je me baignais pour me délasser et où j'ai surfé comme de très nombreuses personnes (créoles, métro,...) à la Réunion. J'ai surfé divers endroits à la Réunion sans qu'il n'y ait d'interdictions ni même autant d'attaques qu'aujourd'hui. Il y a donc bien quelque chose qui a changé, et même si le fait d'avoir plus de monde dans l'eau puisse être un facteur, je doute que ce soit le principal.

Vous le dîtes d'ailleurs vous même que depuis au moins 50 ans la plage s'est libéralisée car la société évolue comme partout.

Il y a d'ailleurs aujourd'hui bien moins de monde qu'auparavant dans l'eau, ce qui doit correspondre aux années 60 à tout casser (hors lagon bien entendu). Et pourtant dès qu'une personne met un pied dans l'eau hors lagon, il y a un accident ?

Il y a très certainement un grand nombre de facteurs qui font que cette crise ait pris cette ampleur, plutôt que de rejeter la faute sur quelques uns, regardons nous pour voir ce que nous aussi nous avons fait pour créer cela.

32.Posté par Bullshark Island le 03/07/2017 12:38 (depuis mobile)

On passe d une île paradisiaque ou on pouvait profiter des plages et de la mer toute l année .. a une île où on peut plus aller dans la mer .. ni meme dans le lagon .. et certains trouve ça normal. Mais lol quoi

33.Posté par JORI le 03/07/2017 12:40

31.Posté par Philippe le 03/07/2017 11:02
Juste pour votre info:
- " L’Australie dénombre 123 attaques dont 15 mortelles depuis 2005, l’Afrique du Sud, 40 dont 13 mortelles, les États-Unis encore plus : 219 attaques en Floride, 38 en Caroline du Sud et 55 à Hawaï. Ces trois pays présentent le plus fort « risque requin » au monde". Comme quoi la Réunion n'est pas une exception dans le monde comme vous voudriez le faire croire. Mais comme vous le dîtes, qu'ont fait ces pays pour créer cela?.
- "Les deux espèces de requins incriminées, le requin-bouledogue et le requin-tigre sont classées comme quasi menacées par l'Union internationale pour la conservation de la nature", mais peut être que les derniers sont venus se réfugier, c'est à la mode, à la Réunion??.

34.Posté par TiCafLesHauts le 03/07/2017 14:16

Bein, l'argument de l'augmentation du nombre de baigneurs/surfeurs est bidon. J'ai commencé à surfer en 92, y avait déjà pas mal de monde dans l'eau, milieu des années 90 ça a été le gros BOUM du développement avec le bodyboard qui a explosé, la plupart des spots connus étaient saturés... Boucan, z'aigrettes, roches noires la plupart du temps pleins à craquer quand ça marche, derrière la digue ça allait encore, l'hermite c'était tranquille, trois bassins surpeuplé, la tortue souvent pleine aussi, saint-leu chaud bouillant, cimetière vite plein, l'étang ça allait, saint-pierre calme dés que les vagues devenaient puissantes ;-) . le localisme s'est beaucoup beaucoup développé à cet époque c'était piègue à ce niveau là mais on n'avait pas peur de se faire arracher une jambe à l'étang salé au tournant, aux galets ou aux brisants, ni à boucan ou saint leu. Certains gars surfaient discrètement des ti coins un peu sharkys depuis un moment, mais ils savaient ce qu'ils faisaient. La population de surfers dans l'eau était déjà énorme dans les années 90, et pourtant pas d'attaques sur la côte ouest et du sud sur les spots de reef. Dans les années 95-00 Le tournant à l'étang salé le dimanche c'était des centaines et des centaines de personnes baigneurs en famille et autres, l'ancienne RN1 blindée de voitures, la plage noire de monde, des groupes de jeunes lycéens, étudiants et autres de partout. Tout de moune té jouer TAXI dan' l'eau au tournant, ou n'avait le choix, si ou té veu râle la vague pas trop puissant ou té joué taxi pas trop loin du poste MNS, si ou té voulé gagne gros BARREL EK un baisement sur la sable NOIR, pour rince out SINUS, ou té gagn' râle la vague en TAXI au milieu du tournant... Le pont l'a toujours été danzereux, ek un vilain courant et des gros barrels qui font mal. Beaucoup de noyés. Le galets un joli spot quand i déroule, puissant. Astèr i baigne pu tèr ba! Zot i dit ke lé normal, moin mi di à zot ALLER MARCHER band' graine toufs moralisatrices... Zot i koné pas rien zot i vient esplique à nou la réunion band' graines!

35.Posté par Fredo974 le 03/07/2017 19:05

La secte des fachos animaloécolo est condamnée .... Hi hi ! Ce sont des brouteurs d'herbe !

36.Posté par Feelgood le 03/07/2017 19:07

COMMENT PROUVER QUE SEA SHEPHERD NE BRA$$E QUE DU VENT ....Eléments de réponse ci-dessous.

Conférence du Capitaine Paul Watson - Mouans-Sartoux, Oct.2014
A 51 minutes, la présidente de Sea Shepherd France en la personne de Lamya Essemlali affirme elle-même que leur 1er dossier requin, c'est le dossier réunionnais.

CITEZ-MOI UNE SEULE ACTION DE TERRAIN MENÉE À LA RÉUNION. UNE SEULE COUPURE PRESSE, UN SEUL LIEN INTERNET.
u[
Merci d'y répondre et de ne pas brasser de l'air inutilement.

37.Posté par Bairaguy le 03/07/2017 20:31 (depuis mobile)

Il n''y a pas de crise requin, pourquoi on appele ce qui se passe avec nos requins, CRiSe ReQUIn???

38.Posté par couillonisse le 04/07/2017 08:53

Et que dire de l'explosion en plein vol de YDP :) Ses révélations qui s'avéraient fracassantes ont fait un tel flop qu'aucune chaine locale n'a repris cette info qui n'en était pas une :) Rappelons nous les cris de jouissance des feelgood et autres neuneus : au final après la branlée électorale , la branlée médiatique ... y en a qui aiment se flageller...

39.Posté par Simandèf le 04/07/2017 09:23

Tout les moyens sont bons pour ce faire de l'argent car il est le nerf de la guerre que l'on a appelé crise requin. C'est comme le calendrier climatique, la langue créole, la discrimination à l'embauche... Il y a les pour et les contres. C'est ce qui fait que l'île est unique, nos problèmes ne sont pas les leurs. La Réunion n'est pas aussi assimilable qu'elle n'y parait.

40.Posté par Feelgood le 07/07/2017 16:53

Pour tous ceux qui sont intellectuellement incapables de comprendre, pourquoi les services de l'Etat parlent de CRISE REQUIN.

"Sur la période 2011-2014, une perte globale de l’ordre de 33 millions d'euros a été estimée depuis le début de la crise requin, pour ne prendre que les pertes touristiques extérieures et celles des filières de loisirs les plus touchées. "

http://www.zinfos974.com/La-crise-requin-chiffree-a-33-millions-d-euros-de-perte-economique_a82071.html


Sinon pour conclure, toujours personne pour répondre à ma question toute simple? CITEZ-MOI UNE SEULE ACTION DE TERRAIN MENÉE À LA RÉUNION. UNE SEULE COUPURE PRESSE, UN SEUL LIEN INTERNET.
Facile de troller sur le net, par contre, dans la vraie vie, et autour d'une table ronde en compagnie des décideurs, les masques tombent et vos arguments ne trouvent pas écho.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >