MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Crise de la canne : tribune libre de Gilles Leperlier


"Sans planteur, pas d'agriculture, pas de canne, pas de produits issus de la canne !"

Par Zinfos974 - Publié le Vendredi 26 Mai 2017 à 10:57 | Lu 3468 fois

Crise de la canne : tribune libre de Gilles Leperlier
"Depuis plusieurs jours, les planteurs de canne alertent les industriels et les autorités sur leur situation toujours plus précaire et sur le flou qui règne, à un peu plus d’un mois du début de la coupe, sur les conditions d’achat de leur production.
 
D’abord, je tiens à apporter aux agriculteurs mon soutien plein et entier. Il est inadmissible que les industriels qui achètent la matière première aux planteurs ne leur présentent pas de conditions d’achat en toute transparence. Nous avons aujourd’hui la certitude que 28 millions d’euros d’aides seront versés par l’État aux industriels pour les coupes de 2017 à 2020. Les industriels doivent faire la transparence sur l’utilisation de cette subvention et expliquer aux planteurs, pourquoi, cette aide ne peut aider à valoriser le prix de la canne.
 
Il faut bien noter que le prix de la canne n’a pas évolué depuis 20 ans. Les agriculteurs sont donc dans la même situation depuis deux décennies. Or, la situation a évolué et nos agriculteurs travaillent dans des conditions de plus en plus précaires, avec des charges lourdes à payer. Le prix de la canne doit évoluer en tenant compte de cette situation.
 
Je tiens aussi à rappeler que cette crise aurait pu être évitée. Voilà des années que les agriculteurs tirent la sonnette d’alarme. Le PCR alerte également depuis plusieurs années sur l’urgence de la situation. Des mesures auraient du être prises depuis bien longtemps. 
 
Enfin, je vous confirme que je soutiendrai, si je suis élu député, mais aussi dans mes combats à venir, la filière canne-sucre. Nous ne pouvons laisser notre culture réunionnaise à la merci des grands groupes. Nous ne pouvons laisser les industriels décider du sort des planteurs. Ces planteurs sont essentiels à notre agriculture et incarnent un savoir-faire et une culture réunionnaise. Sans planteur il n'y a pas d'agriculture, pas de canne et pas de produits issus de la canne. Nous devons croire aux valeurs de la terre, croire en ce patrimoine agricole, source d’économie et de développement pour La Réunion.
 
J’ai eu l’occasion la semaine dernière de rencontrer des agriculteurs qui m’ont fait part de leurs préoccupations. Nous avons longtemps échangé sur la façon dont nous pourrions intervenir à l’Assemblée Nationale pour améliorer leur situation.
 
Sachez que je ferai de cette problématique l’une de mes priorités. Je demanderai à réunir d’urgence tous les acteurs de la filière pour mieux la structurer et sauver les emplois. Je défendrai aussi une revalorisation des retraites agricoles à hauteur de 900 euros minimum, pour que les plus âgés puissent partir sereinement et transmettre leur savoir-faire et leur exploitation aux plus jeunes.

Je défendrai également la relance des cultures traditionnelles (café Bourbon pointu, vanille Bourbon, géranium, plantes aromatiques et médicinales, fruits et légumes lontan…) et la diversification de notre agriculture pour créer de l’économie et tendre vers la sécurité et l’autosuffisance alimentaire.
 
Les agriculteurs ont besoin de réponses pour pouvoir démarrer leur saison sereinement. Je leur réitère ici mon soutien total et entier ainsi qu’à tous ceux qui se mobilisent pour sauver la filière canne-sucre et sauver ainsi des milliers d’emplois et des familles.
           
J’espère que ces accords aboutiront et qu’ils seront favorables à La Réunion et aux Réunionnais."

Gilles Leperlier 




1.Posté par la marine le 26/05/2017 13:26

MR c est pas par se que le PCR vous a parachuté chez nous que allez vous y mettre laisser les gens
compétent dans se domaine donner leur avis occuper vous de votre travail et pas celle des autres
sachez que pour la relance pour les PLANTES TRADITIONNELS SA fait longtemps qu il y a des gens
compétent dans se domaine arrêter de vendre du VENT
SI vous combattez comme votre MENTOR c est pas la peine et si vous voulez aider ses agriculteurs
ne demander pas au PCR sa fait des années qu ils sont des solutions pour notre ile et ils ont jamais trouver
ou c est
ALORS POUR UNE FOI RESTER TERRER DANS VOTRE BUREAU OU VOUS ÊTES ??LAISSER SES GENS LA TRANQUILLE DANS LEUR COMBAT ILS ONT PAS BESOIN D UN MARCHANT DE VENT

2.Posté par GIRONDIN le 26/05/2017 13:54

Il faut du sucre pour lo sucré ?

3.Posté par justin le 26/05/2017 13:56

BLA BLA BLA...?

4.Posté par JORI le 26/05/2017 14:10

Que de belles paroles politiciennes car qu'a fait le PCR quand il dirigeait la région ou autres collectivités. C'est uniquement aujourd'hui qu'il se réveille?. Leperlier élu, il se contentera de percevoir ses indemnités comme tous les autres en attendant les élections suivantes!!. Un alimentaire, un de plus.

5.Posté par Bruno Bourgeon le 26/05/2017 21:52

Non, M. Leperlier, votre combat est un combat d'arrière-garde. Les subventions européennes ou même françaises ont vocation à se tarir, et la concurrence internationale dans une économie globalisée sera de plus en plus pressante. Si vous voulez cheminer vers l'autonomie alimentaire, il faudra bien prendre un tiers de la sole cannière pour rajeunir et améliorer la santé de notre bétail, pour faire vivre une agriculture vivrière et bio, biodynamique, agroforesterie, ou agro-écologie, ou encore permaculture. Le reste de la canne servira à des produits finis à forte valeur ajoutée, ou aux agrocarburants. Voilà quel devrait être votre combat, plutôt que de défendre un passé néo-colonial et un fond de commerce électoral désormais dépassé. A bon entendeur...

6.Posté par KLOD le 27/05/2017 10:43

fectivement M. Bourgeon , a part le sucre roux et quelques produits dérivés spécifiques .............. mais bon ,

7.Posté par La Cata le 28/05/2017 03:03

L'eau cela mouille ! bien, grâce à ce genre d'olibrius, la Réunion sortira grandie !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes