MENU ZINFOS
Social

Crise canne : Réunion déterminante à la préfecture avec les planteurs


Les agriculteurs ont démarré un mouvement de grogne mardi. Une double opération escargot a été lancée hier à travers La Réunion. Les syndicats ont obtenu d'être entendus par l'Etat ce mercredi matin. Ils n'excluent pas de nouvelles opérations coups de poing s'ils n'obtiennent pas des garanties.

Par Zinfos974 - Publié le Mercredi 22 Juin 2022 à 08:20

Les planteurs se rendent ce matin à la préfecture pour une réunion de travail avec l'Etat. Les syndicats des agriculteurs déplorent un statut quo depuis trop longtemps dans les négociations de la convention canne 2022-2027.

Les industriels attendent des réponses du Gouvernement pour assurer un prix minimum garanti d'achat des cannes à sucre aux planteurs. Les agriculteurs réclament au plus vite une décision sur cette question de "prix plancher". Tereos explique que l'Etat doit d'abord apporter des garanties avant d'entamer les discussions techniques.

Les agriculteurs ne veulent plus attendre. Ils expliquent que la coupe de la canne doit démarrer à la fin du mois et qu'ils ne pourraient pas démarrer la coupe de la canne avant d'avoir obtenu des garanties.

Les syndicats sont reçus ce mercredi à 10h30 à la préfecture. Le mouvement pourrait se durcir s'ils n'obtiennent pas les réponses attendues.

La perspective d'un durcissement de la manifestation

Une cinquantaine de planteurs sont mobilisés ce matin devant la préfecture où une réunion est organisée entre syndicats industriel et le préfet. Aucune information ne fuite mais les plus pessimistes se disent déjà prêts à durcir le ton et de ramener tracteurs et tentes pour organiser un sitting sur place si rien n'avance.

Lors de la dernière signature de la convention cannes en 2017, ils avaient obtenu une revalorisation de 3 euros par tonnes pour les 700 premières tonnes livrées suivie d'un taux dégressif pour les cannes supplémentaires. Cet accord avait été trouvé au bout de 13 jours de mobilisation sur le parking de la préfecture.

 
 
 

Sophie Fontaine sur place.





1.Posté par Ti kreol né den lo koloni renyonez le 22/06/2022 10:42

Ils sont reçu dans le château de la colonie, petite bouteille d’eau et climatisation sont au programme de cette réunion de travail.

Malgré tout ce cinéma, l’avenir s’annonce malheureusement bien sombre pour les planteurs péi qui vont se faire planter par Paris et son Europe.

2.Posté par tantine le 22/06/2022 12:24

totalement déconnecté de la réalité économique et sociale de l'île : on veut bouffer, pas se saoûler ! il faut d'urgence convertir les champs de canne en champs tout court pour qu'on arrête de dépendre du bâteau ou de l'avion pour manger

3.Posté par Vache à Lait le 22/06/2022 12:42

Reconversion… comment veulent ils rivaliser avec la production brésilienne ou indienne.
Nous devons devenir autosuffisant en fruit et legume. Mais certainement plus difficile car faut bosser plus dur et pas attendre que cela pousse comme la canne subventionnée

4.Posté par Vache à Lait le 22/06/2022 12:46

Post 1 koloni subventionnée sous perfusion, sans la métropole nous serions pire que mada grand
Guignol

5.Posté par Taloche le 23/06/2022 13:34

Les elections terminés on ne voit plus notre avocat dyonisien parmi les planteurs.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes