MENU ZINFOS
Social

Crise canne : Pourquoi les planteurs et les industriels sont-ils en désaccord ?


Le co-président du CPCS (Comité paritaire interprofessionnel de la canne et du sucre) explique en détails les difficultés rencontrées durant les négociations de la convention canne 2022-2027.

Par Zinfos974 - Publié le Mercredi 22 Juin 2022 à 13:40

Pierre Emmanuel Thonon est co-président du CPCS (Comité paritaire interprofessionnel de la canne et du sucre). Il mène les négociations sur la convention canne 2022-2027 avec les syndicats d'agriculteurs mais aussi les industriels et les représentants de l'Etat. Il fait le point sur l'un des points de discussions sur lequel les différentes parties ne trouvent pas d'accord.

 

À qui revient les surplus de bénéfices ?

Il explique : "Tereos faut qu'il fasse un bilan positif de 7 millions d'euros pour être viable. On est d'accord là-dessus. Aujourd'hui, une entreprise doit avoir un bilan positif. Sauf que ce résultat était censé financer les investissements, à rémunérer les actionnaires. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas."

Le co-président ajoute : "Quand on a parlé de répartition de la valeur ajoutée sur la vente du sucre en fonction du cours du marché, cette vente avait un impact assez fort. Ils ont alors dit que les 7 millions d'euros, c'était leur point zéro et qu'ils leur fallait 9, 10 millions d'euros supplémentaires pour rémunérer les actionnaires. Et après, on verra ce qu'il reste pour les planteurs ! C'est hors de question !"

Son argument est l'importance de la contribution des agriculteurs à l'industrie globale du sucre : "Aujourd'hui, on est pas actionnaire de Tereos à proprement dit. Mais on doit être considéré comme des actionnaires. On fournit la matière première, c'est grâce à nous que l'industrie tourne. Autant pas de planteurs sans industriels, mais pas d'industriels sans planteurs. On a dit d'accord pour les 7 millions d'euros, mais on partage le surplus."

 

Côté industriel : Des réponses avant des garanties

Florent Thibault est le directeur agricole de Tereos Océan Indien. Il est aussi co-président du du CPCS (Comité paritaire interprofessionnel de la canne et du sucre). Le représentant de l'industriel majeur explique que les négociations avancent, mais qu'une réponse de l'Etat est attendue au sujet des garanties réclamées par les usiniers et les planteurs.

Ce n'est qu'après l'engagement de l'Etat que Tereos envisage le début des négociations techniques sur les prix :  "On a demandé notamment à l'Etat un filet de sécurité pour être sûrs que quels que soient les paramètres extérieurs, on puisse garantir un prix d'achat de la canne aux planteurs."

 

Sophie Fontaine sur place




1.Posté par jojo le 22/06/2022 21:19

Quelle question idiote ! ... la réponse est la suivante : d'un coté il y a des baiseurs de paquet, de l'autre ilk y a des baisés ... comprenne qui pourra ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes