MENU ZINFOS
Social

Crise canne : Pas d'accord, les planteurs vont "augmenter la pression"


Les agriculteurs vont camper ce mardi soir devant les locaux du Centre technique interprofessionnel de la canne et du sucre. Ils annoncent un durcissement de leur mouvement de grogne.

Par Zinfos974 - Publié le Mardi 21 Juin 2022 à 16:54

Les planteurs de canne vont maintenir la pression sur les membres du Comité paritaire interprofessionnel de la canne et du sucre. Les négociations de la convention canne 2022-2027 sont au point mort depuis plusieurs mois. Les agriculteurs réclament un accord sur le prix plancher avant de commencer la coupe.

 

"On maintient la pression"

Maintenir la pression. C'est le mot d'ordre des syndicats des planteurs de canne qui demandent à ce que la situation soit résolue dans les plus brefs délais. Ils veulent des garanties et des fonds pour commencer la récolte. C'est pour cela qu'ils ont mené une double opération escargot qui a traversé une grande partie de La Réunion.

Les agriculteurs s'excusent pour la gêne occasionnée aux automobilistes mais expliquent que les problématiques rencontrées par les 2.500 planteurs de canne auront un impact sur environ 20.000 personnes à La Réunion. Un syndicaliste précise que si la coupe de la canne ne démarre pas, les centrales thermiques seront à l'arrêt.

  

La mobilisation continue mercredi

Les planteurs de canne ont décidé de rester devant les bureaux du CTICS ce mardi soir afin de montrer leur détermination. Ils comptent hausser le ton dans la journée de mercredi.

La forme que prendra le mouvement de grogne dans la journée de mercredi n'a pas encore été décidée. Mais les planteurs pourraient notamment se rendre sur les centrales d'Albioma au Gol et à Bois-Rouge pour interpeler directement l'industriel Tereos qu'ils accusent de ne pas entendre leurs revendications durant ces négociations.





1.Posté par totoche le 21/06/2022 18:00

Qu'ils protestent comme ils veulent du moment qu'ils n'emmerdent pas la population.

L'automobiliste qui va bosser n'est pas responsable de leur problème. Et c'est à l'Etat de faire respecter la liberté de circuler sans entrave.

Le combat qu'ils mènent peut être légitime mais pas les méthodes qui consistent à bloquer la population.

2.Posté par Toto le 21/06/2022 18:03

Quand je penses que Ratenon pousse a amplifier le mouvement on voit bien que la France insoumise est parti qui veut semer la pagaille .

3.Posté par Squid le 21/06/2022 18:05

Non on ne vous excuse pas

4.Posté par dz le 21/06/2022 18:21

La canne c'est mort ! Pas rentable, juste des subventions !
Faites de vrais cultures car les Brésiliens vont vous violer que vous le vouliez ou non. Ils ont un meilleur sucre et moins cher.
Aujourd'hui, l' UE donne juste car on fait pitié.

5.Posté par Fidol Castre le 21/06/2022 18:35

Mais les planteurs pourraient notamment se rendre sur les centrales d'Albioma au Gol et à Bois-Rouge pour interpeler directement l'industriel Tereos qu'ils accusent de ne pas entendre leurs revendications durant ces négociations.


Mais il faut y aller lentement. Un peu plus lent que ce matin, ce serait marrant !
Je suis pour !

6.Posté par TICOQ le 21/06/2022 18:54

Ils s'excusent de la gêne occasionnée mais ils font du chantage et menacent de prendre la population et l'économie locale en otage avec l'arrêt des centrales thermiques. C'est dégueulasse. Qu'ils aillent faire le pied de grue devant les instances avec lesquelles ils sont en conflit, c'est plus logique.

7.Posté par normal le 21/06/2022 19:02

Faut demander le "finonssseman" avec le Gaël VELLEYEN. LI nana bocou billet la money reionné oté. Li conné MONOPOLY GASY

8.Posté par Mario le 21/06/2022 19:56

Non on ne vous excuse pas.
Faites que la réunion devienne autonome pour son alimentation.
Vous êtes des assistés.
Vous nous prenez en otages.
Et en plus vous nous pollué.
Moi le matin je n'ai pas à subir vos revendications bidon.a

9.Posté par Mario le 21/06/2022 19:58

Si vous ne voulez plus de terres faites une coopérative et fait vous même la transformation.
Mais à part pleurer qu'est ce que vous faites.

10.Posté par valeo le 21/06/2022 20:14

On ne nous dit pas tout.
L'année prochaine ça recommence.
Et en 2024 aussi...

11.Posté par Sylvain le 21/06/2022 20:20

Franchement toute la planète mange du sucre de betterave
Cette monoculture appauvri les sols et la diversité de nos fruits et légumes pei...faut pas d étonner si on paie des légumes hors de prix
Maintenant la coupe est mécanique principalement alors dehors la canne et allez planter des légumes ou arbres fruitiers....c est d une logique en plus...

12.Posté par r2d2 le 21/06/2022 20:31

bravo à eux.
l'Etat doit plier.

13.Posté par leon le 21/06/2022 20:36

Post 4 n'a pas vraiment tort!

14.Posté par Max le 21/06/2022 20:38

J’étais persuadé que nos députés se trouvant à Paris allaient faire le siège du ministère de l’agriculture pour obtenir une réponse
Que nenni ils pavanent dans le Paris mondain

15.Posté par ptitkolon le 21/06/2022 20:45

Bande de guignols il faudrait bouche l'usine po zot quand zot va commence travail zot va voir si lé gaillard

16.Posté par Nul le 21/06/2022 21:38

L armée la police les crs doit bien y avoir moyen de les bloquer et enfermer vite fait à domenjo....

17.Posté par Riton le 21/06/2022 20:18


La canne n'est pas l'avenir et des planteurs plantés par leur choix.

18.Posté par Hoarau le 21/06/2022 22:43

Minable de prendre la population en otage. C'est un réflexe de gamin qui fait son caprice.
La revendication est peut être légitime, mais la manière est indéfendable.
Mais que font les forces de l'ordre ??

19.Posté par tantine le 22/06/2022 12:29

je ne les excuse pas, ils n'ont qu'à travailler utilement à nourrir les gens au lieu de cultiver ce machin inutile qui bouffe des pesticides et l'argent de mes impôts et ruine la terre pendant que je me prive de fruits et légumes parce que trop cher

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes