Social

Crise canne: Le convoi de planteurs reprend la direction de St-Pierre

Mercredi 5 Juillet 2017 - 13:15

Photo FB FDSEA de l'Ile de la Réunion
Photo FB FDSEA de l'Ile de la Réunion
Après s'être dirigés de Saint-Pierre à l'usine du Gol en opération escargot, les planteurs du sud rentrent vers la balance des Casernes à 13h. 

Le convoi, toujours encadré par les gendarmes, se trouve sur la quatre-voies et mobilisent les deux voies de circulation. Des embouteillages se sont formés en direction de la capitale du Sud.
Zinfos974
Lu 2680 fois



1.Posté par antiflic le 05/07/2017 14:06

Le convoi, toujours encadré par les gendarmes, se trouve sur la quatre-voies et mobilisent les deux voies de circulation.
Et ils laissent faire
pourquoi paie t on la police ?

2.Posté par hOARAU le 05/07/2017 15:39

C'est vraiment honteux, nous ne sommes plus dans un état de droit !!!!!

3.Posté par Phil le 05/07/2017 16:40 (depuis mobile)

Parcequ'on est en France et que le droit de grève ainsi que celui de manifester sont autorisés si les démarches ont bien étaient effectuées en préfecture...

4.Posté par dédé le 05/07/2017 16:47

Pour vous verbaliser quand vous faites une bêtise mineure sur la route.
2 citoyens sur 3 ont voté pour cà et méritent ce qu'ils subissent aujourd'hui.
2 planteurs sur 3 ont voté MACRON ( ami des industriels ) et méritent ce qu'ils "disent " subir aujourd'hui.
Pleurez maintenant.

5.Posté par Cimendef le 05/07/2017 16:49 (depuis mobile)

Ceux qui portent atteinte à la liberté d'aller et de venir sont protégés dans la commission de ce délit par les forces dites de l'ordre. ..belle république.

6.Posté par Damb le 05/07/2017 18:00

@3 Phil

Phil, c'est pas parce qu'on est dans un état de droit qu'on se permet de faire n'importe quoi au nom de la liberté.

Je ne sais pas ce qu'il en est d'aujourd'hui mais lundi et mardi, les planteurs ont bloqué la route à plusieurs reprises ce qui est totalement inderdit.

La CEDH (cour européenne des droits de l'homme) a déjà rendu une décision de justice en France à ce titre pour des cas similaires (opération escargot avec périodes de blocage de la route), et le responsable a écopé de 1500 euros d'amende et 3 mois de prison avec sursis.... https://blogavocat.fr/space/michele.bauer/content/une-operation-escargot--%C3%A7a-peut-couter-cher--_e5e0518b-4c8b-4ed9-b215-2f6cd6f28aa0

Ce qui est bien peu au vu des préjudices subis par la population (Quand certains économisent plusieurs années pour se payer un billet d'avion et qu'ils ne peuvent pas se faire rembourser, quand des salariés devront travailler sur leur congé parce qu'ils auront manqué des heures de travail à cause des embouteillages, quand des entrepreneurs doivent payer des milliers d'euros de pénalité à cause du retard sur leur chantier, quand des étudiants ne peuvent passer leur concours et doivent attendre un an voire plusieurs années avant de pouvoir le repasser ... car oui certains concours ne sont pas systématiquement ouvert tous les ans, cela dépend des postes disponibles ... quand des dialysés s'évanouissent dans leur transport ... quand des planteurs empêchent les ambulances de passer .... quand le personnel hospitalier ne peut se rendre à leur lieu de travail ...)

Les grévistes n'ont pas à empêcher les autres de travailler (http://rfsocial.grouperf.com/depeches/38389.html)

Et le représentant de l'Etat est tenu de faire respecter la loi (Article 72 de la constitution de 1958)

Si le préfet à peur gagne coups de galets avec les planteurs, bientôt c'est avec le reste de la population qu'il va gagner

7.Posté par Guy le 06/07/2017 05:13

j'ai beaucoup de mal à comprendre les grévistes, pourquoi ils prennent toujours les automobilistes en otages ..?
Nous devons aussi travailler chaque jour, et le fait d'être pris en otage vous nous en n'empêchez ....!
si vous voulez que vos revendications soient prises en compte pourquoi n'allez vous pas bloquer les élus sur leurs lieux de travail ..; sans gêner la circulation et les travailleurs et artisans qui doivent faire vivre leurs familles.
Il est sur que barricader les élus risque d'être mal vu et des sanctions immédiates seront prises par le préfet en faisant intervenir la gendarmerie les CRS et tout autres moyens coercitifs.
Non vous préférez vous en prendre aux automobilistes c'est plus simple de les contraindre à participer a vos mouvements sans vous préoccuper de leurs desiderata et (le temps, l'argent de leurs labeur, et la sur-dépense) que vous leurs faites perdre pendant vos mouvements
Votre comportement est lâche et vous ne méritez même pas d'être entendus car c'est sur des grêves journalières comme celle que vous faites 7h à 17h ou 18h et après vous rentrez dans vos chez vous ravis de prendre vos popotes avec madame en vous installant dans votre canapé et regarder les infos en étant satisfait des blocage de route et bouchons que vous avez créé.
Votre oeuvre est pathétique .......
Guy

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >