Social

Crise canne : Le Barachois de nouveau bloqué

Jeudi 6 Juillet 2017 - 09:26

Alors que la circulation avait été rétablie sur le Barachois ce matin (après les travaux de nettoyage rendus nécessaires par le charbon déversé sur la route), l'axe est de nouveau bloqué par les planteurs, qui ont disposé des tracteurs sur la route aux alentours de 9h30. On ne circule plus dans les deux sens de circulation.

 
Zinfos974
Lu 8847 fois



1.Posté par jef le 06/07/2017 11:06

Du foutage de gueule ! Je m'en contrefiche que les agriculteur ne puissent pas payer les traites de leur nouveau tracteur, qu'il ne puissent pas cultiver une canne en monoculture intensive parfumée by Bayer et Cie, tout ça pour fabriquer un poison charrette qui tue plus que la route.
Rendez la terre aux cultures vivrières, les monocultures datant de l'esclavage c'est dépassé !

2.Posté par Gilles le 06/07/2017 11:19

Nou tien bon nou largue pas, lundi barrage avec mon Hummer!

3.Posté par Grangaga le 06/07/2017 12:14

........................Gardd' in pé......................................

Kassalo là y avanss' y pènn'
Dan la doulèrr' l'armm' la maré z'imènn'
Galoné dovan y santt' la sirènn'
La pèrr' tansyion na galé y grènn'

La pi lo kèrr'' po sobatt' y plèrr'
Y largu' lo korr' konm' dan la morr' Mémèrr
Ou va di a mwin sa gro z'onmm' sinon mangu' la tèrr'
Enn' ti kou brizz' y fé aval' la poussièrr'

Mwin té zalou warr' a zot'
Ral' in pioss' ou byin fandd' in morso d'bwa
La ponll' po fri in foss'
La mèm' pi kissa y sa antèrr' bann' bougu' là..................

Krizalidd' dovan la boutik' y révèy'
La arivv' byin avan k'soley' y lèvv'.............................

4.Posté par Marre des chauffards le 06/07/2017 13:14

TEREOS, tienbo surtou larg pa !!!!!!!

5.Posté par facepalm le 06/07/2017 13:39

DÉ-GA-GEZ

6.Posté par sens des réalités le 06/07/2017 14:04

100% d'accord avec Jef
A quoi bon maintenir une agriculture 100% chimique qui bousille le sol réunionnais & qui ne fait vivre personne ? (sauf les vendeurs de matériel agricole, de pesticides, d'engrais chimiques) tout ça pour produire un sucre de qualité moyenne et un rhum de faible qualité qui empoisonne les addicts à l'alcool de l'île ?

Réorientons l'activité de ces agriculteurs vers de la culture saine, qui nourrit réellement les gens de la Réunion : culture vivrière, de quoi donner une autonomie alimentaire réelle à la Réunion !! Que ce passerait-il en cas de crise majeure qui bloquerait les importations de riz & autres denrées alimentaires ??

Encore une question : qui est le plus dangereux, l'agriculteur qui voit pas plus loin que le bout de son nez et réclame 6€/tonne, ou les pouvoirs publics qui n'ont pas eu le cran et le courage de dire stop bien avant tout ce basard ??
* Les uns avait le devoir de s'informer *** comme tout entrepreneur responsable *** si les subventions qui les font vivre allaient durer ad vitam eternam. Un jeune agriculteur qui s'engage dans la culture de la canne est un inconscient, ou alors il est suicidaire mais c'est son problème à partir du moment où il a été informé.
* Les autres, les pouvoirs publics, ont-ils suffisamment informé les agriculteurs du calendrier ? Se sont-ils assuré que tous les moyens de communication ont été mis en oeuvre, suffisamment mis en oeuvre, pour atteindre un niveau d'information et de compréhension suffisant de la part des agriculteurs ?

7.Posté par jeffyron le 06/07/2017 14:34

A la Réunion, il faut mettre en route rapidement et développer les cultures de légumes et de fruits bio, sans pesticides ni engrais chimiques, ni d'OGM bien évidemment, bons pour la santé. A commercialiser ensuite sur tous les marchés forains de l'île et dans les commerces à des prix raisonnables. Il y a de grands besoins à ce sujet et cela donnerait de l'emploi. C'est l'avenir car actuellement, les cultures bio font défaut. Les planteurs pourraient se diversifier en cultivant et en développant les cultures de légumes et fruits bio, cela répond à une grande demande car c'est très très rare dans notre île, voire complètement inexistant. C'est l'avenir

8.Posté par alors les Insoumis le 06/07/2017 15:38

Que font les associations d'automobilistes pour porter plainte selon l'article L412-1 du code de la route ?

"Le fait, en vue d'entraver ou de gêner la circulation, de placer ou de tenter de placer, sur une voie ouverte à la circulation publique, un objet faisant obstacle au passage des véhicules ou d'employer, ou de tenter d'employer un moyen quelconque pour y mettre obstacle, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 4 500 euros d'amende.

Toute personne coupable de l'une des infractions prévues au présent article encourt également la peine complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l'activité professionnelle.

Lorsqu'un délit prévu au présent article est commis à l'aide d'un véhicule, l'immobilisation et la mise en fourrière peuvent être prescrites dans les conditions prévues aux articles L. 325-1 à L. 325-3.

Les délits prévus au présent article donnent lieu de plein droit à la réduction de la moitié du nombre maximal de points du permis de conduire. "

9.Posté par CHAVRIA le 06/07/2017 16:41

Ce qui suit est extrait du site internet de TEREOS:
"TEREOS UN DIALOGUE SOCIAL DE QUALITE

Tereos attache une importance majeure à la qualité du dialogue social sur tous ses sites. Dans tous les pays, les salariés sont couverts par une négociation annuelle entre leurs représentants et la direction.

UN DIALOGUE SOCIAL DE QUALITE Tereos attache une importance majeure à la qualité du dialogue social sur tous ses sites. Dans tous les pays, les salariés sont couverts par une négociation annuelle entre leurs représentants et la direction." Cela ne s'invente pas !!!

10.Posté par jean claude payet le 06/07/2017 17:12

arretez d'esayez de reflechir...sa marchera pas y faut du matos pour sa...

11.Posté par TICOQ le 06/07/2017 17:33

@ 9.Posté par CHAVRIA le 06/07/2017 16:41

Vous lisez avec des lunettes de syndicaliste. Les agriculteurs "manifestent" mais ne négocient rien. C'est pas une négociation annuelle puisqu'elle a déjà eu lieu. Ils mettent la pression sur TEREOS en se servant de la proximité avec le début de la coupe et en prenant à témoin la population, qu'ils prennent aussi en otage (ce que les transporteurs savent parfaitement faire....). Le dialogue social ne veut pas dire tout céder à l'autre.

12.Posté par Mon avis le 06/07/2017 19:05

Que les planteurs ne viennent pas nous parler de solidarité quand ils vous imposent leur volonté par la force !
Que les forces de l'ordre ne viennent pas nous relever un PV si nous sommes mal garés ou si nous ne respectons pas le code de la route !
Et la préfecture qui demande de les laisser négocier tranquillement (cf. communiqué de presse) !
Que l'Etat ne vienne pas nous demander de payer nos impôts s'il ne sait pas faire son boulot de faire respecter la loi !
Cette épisode ne va pas redorer l'image de l'Etat et des planteurs. Ça laissera des traces !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >