MENU ZINFOS
Social

Crise canne: Ce que les planteurs ont obtenu


C'est donc en préfecture que s'est achevé ce mardi 11 juillet 2017 le conflit marathon de la convention canne. Planteurs et usiniers ont désormais une feuille de route tracée pour quatre ans. Un peu de répit pour une filière canne décriée par une partie de l'opinion mais jugée incontournable pour d'autres. Outre la revalorisation du prix d'achat de la tonne de canne, les planteurs ont obtenu d'autres garanties qu'énumère le préfet de La Réunion. Amaury de Saint-Quentin salue la sortie de crise entre les partenaires de la filière.

Par Zinfos974 - Publié le Mardi 11 Juillet 2017 à 23:16

Les négociations sur l’actualisation de la convention canne débutées au mois d’avril ont abouti à un accord voté à l’unanimité entre tous les planteurs et les industriels ce mardi 11 juillet 2017.

Amaury de Saint-Quentin, préfet de La Réunion, salue cet accord conclu par l’interprofession de la canne et du sucre.

La signature de cet accord interprofessionnel est une avancée concrète et significative pour l’ensemble de la filière canne de La Réunion.

Cet accord permet des engagements concrets pour revaloriser les revenus des planteurs :
  • une revalorisation du prix de base d’achat de la canne ;
  • une revalorisation des compléments de prix ;
  • une revalorisation de la prime bagasse production ;
  • une revalorisation de la prime de soutien à la compétitivité ;
  • la mise en place de nouvelles mesures incitatives à la coupe mécanisée.
A ces mesures s’ajoutent un nouveau complément de prix variable chaque année en fonction du cours du sucre applicable dès 2017 et une majoration des aides à la plantation et des compléments d’aide du FEADER financés par l’État et le Conseil départemental.

Près de 80 % des planteurs verront le prix d’achat de la tonne de canne revalorisé de 3€ auxquelles s’ajoutent pour l’ensemble des planteurs 0,88€/tonne produite au titre du complément de prix variable en 2017.

L’État s’est mobilisé afin de maintenir et d’organiser le dialogue entre les parties durant  toutes les discussions et négociations. Cette action d’accompagnement et de conseil se poursuivra tout au long de la campagne à venir. 

Avec cet avenant à la convention canne de 2015, l’ensemble des acteurs de la filière canne se donne désormais les moyens de faire face dans les meilleures conditions à ses enjeux de modernisation et de compétitivité dans le contexte européen de la fin des quotas sucriers.




1.Posté par Miro le 12/07/2017 15:33

Z'ont oublié d'ajouter ce qu'ils ont reçu des automobilistes réunionnais : deux claques dans la gueule en remerciement des désagréments qu'ont provoqué ces soi-disant agriculteurs subventionnés. !

2.Posté par fdsea le 12/07/2017 17:13 (depuis mobile)

le département qui augmente l''aide pour la replantation, une augmentation du prix de la tonne des cannes...mais le chef d''exploitation qui a pris la decision de proposer autre chose que la canne, qui produit des fruits/leg bio, il a quoi lui???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes