MENU ZINFOS
National

Crise aux Antilles : La situation toujours tendue pour le dernier jour de visite du ministre


La situation reste tendue dans les deux îles toujours placées sous couvre-feu et alors que Sébastien Lecornu est arrivé dimanche soir pour deux jours de visite.

Par NP - Publié le Mercredi 1 Décembre 2021 à 15:21

(capture d'écran vidéo Twitter)
(capture d'écran vidéo Twitter)
Les tensions restent vives après le dialogue avorté en sous-préfecture lundi à Pointe-à-Pitre entre le ministre des Outre-mer et des syndicats qui ont refusé de condamner les "tentatives d’assassinat contre des policiers et des gendarmes".

Le lendemain en Martinique, 120 personnes se sont réunies devant la préfecture à Fort-de-France. Les barrages routiers sont toujours dressés avec la présence de voitures brulées tandis qu’un centre de La Poste a été vandalisé.  

Une tentative d’incendie de la mairie de Basse-Terre en Guadeloupe est également signalée, selon la presse nationale. 

La situation dans les Antilles françaises a ravivé les braises à Saint-Martin. Des barrages ont à nouveau été érigés ce mardi après trois semaines d’accalmie. Les forces de l’ordre sont intervenues et ont dû faire face à des tirs de feu d’artifice. 
 


A l’issue de la réunion qui s’est tenue hier en Martinique avec le ministre, le porte-parole de l’intersyndicale s’est réjoui "d’une spécificité [qui] doit être prise en compte dans cette question d’obligation vaccinale". Sébastien Lecornu s’est ainsi montré ouvert sur l’application de l’obligation vaccinale, déjà repoussée au 31 décembre.


Pour Gérald Darmanin, "la grande majorité des Guadeloupéens ne soutiennent pas ce mouvement de contestation de casseurs", s’est-il exprimé devant l’Assemblée nationale, soulignant les actions du gouvernement en faveur de l’approvisionnement en eau et les moyens versés pour lutter contre le Covid. 

Sur le front des revendications politiques et sociales, c’est dans ce contexte que les préfectures de Guadeloupe et Martinique ont annoncé ces deux derniers jours la révision mensuelle des prix des carburants et du gaz. Le super sans-plomb a augmenté de 2 centimes par litre, le gazole est en baisse de deux centimes et le prix de la bouteille de gaz baisse de 1,26 euro.




1.Posté par spartacus974 le 01/12/2021 17:51

Des nouvelles des 4 enfants morts après l'injection du fameux élixir de Pfizer.????
Ces 4 morts expliqueraient en grande partie le soulèvement du peuple antillais.Évidemment pour les autorités,il s'agit juste de malheureuses coïncidences ...Maintenant,la colère des cousins Antillais prend une autre dimension car elle reposerait pour certains collectifs sur la mort suspecte d'enfants ayant reçus l'injection"miraculeuse"...

2.Posté par Le Jacobin le 01/12/2021 18:34

En même temps l'état ne baisse pas le prélèvement des taxes sur sur le carburant.

Concernant les les pieds Nikelés Députés de Guadeloupe, ils découvrent enfin la mission qui leurs avait été confiés par le peuple.

Certains ce sont regroupés en dissident faisant une réunion entre soi, pour enfin prendre en considération la revendication de l'intersyndicale, reconnaître leur périmètre d'action chose qu'ils ignoraient bien entendu ainsi, tacitement avouer leurs incompétences notoires.

Dès qu'il y a une flatulence qui par de travers en Guadeloupe, les élus on la bonne langue pour pointer la faute de l'état pour se faire oublier, si par hasard on se souviens d'eux, ils crient aux balcons que c'est la faute de l'esclavage afin que les demeurés qui ont à choisir entre la prisons où la mort se saisissent du sujet dans la rue. Pardonnez moi cela fait tout de même trois siècles que cette histoire est terminée.

L'état à une grosse part de responsabilité sur:

Le Chlordécone
Hôpital de Guadeloupe
Sargasse

Un budget supplémentaire à été voté pour l’assainissement de l'eau par l'assemblée Nationale puisque l'argent à été détourné par des agents peux scrupuleux qui ont été condamnés comme dab...avec SURSIS ainsi ils sont devenus riches dans une île voisine ce sont même des pachas.

Ary Chalus Président du conseil Général de Guadeloupe ne s'en émeut même pas qu'en il rentre chez lui il ne coule pas un filet d'eau dans son robinet.

Les guadeloupéens devraient demander d'abord des comptes aux élus paresseux de Guadeloupe pour ne pas dire les petits Princes de la Colonie avant de se retourner vers l'état.

Contre la libération des voyous qui tirent sur les forces de l'ordre.

3.Posté par CRUSOÉ le 03/12/2021 10:47

A quelques mois des élections présidentielles et législatives la République en Marche arrière essuie une échec en Guadeloupe

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes