Société

Crise à la SNSM: Le vice-président national attendu dans l'île en fin de semaine prochaine

Vendredi 10 Janvier 2020 - 11:35

Crise à la SNSM: Le vice-président national attendu dans l'île en fin de semaine prochaine
Il semble que la détresse de l'antenne locale de la Société Nationale de Sauvetage en Mer ait été enfin entendue au niveau national… Depuis le 30 novembre dernier, les trois stations de la SNSM de l'île sont fermées. En cause: Le refus des bénévoles d'utiliser des gilets de sauvetage non conformes, qui reprochent également à la SNSM un problème de gouvernance. Le vice-président de l'association, Bruno Baraduc, est attendu dans l'île en fin de semaine prochaine.
 
Sauvetage en mer: Les 3 stations SNSM de l'île fermées jusqu'à nouvel ordre

Jusqu'à présent, le siège national de la SNSM avait toujours affirmé que les bénévoles pouvaient prendre la mer sans inquiétude. Mais les justifications de la SNSM ont eu comme effet de creuser encore un peu plus le fossé entre les bénévoles locaux et le siège parisien, menant à des démissions en série à la station de Saint-Gilles.
 
Le président et le "patron" de la SNSM de St-Gilles démissionnent

Bruno Baraduc arrivera donc dans un contexte tendu, d'autant plus que cette affaire de gilets a été débattue au sein même du Sénat le 7 janvier dernier, où les conclusions du rapport de la mission commune d'information sur le sauvetage en mer intitulé Sauvetage en mer: replacer les bénévoles au coeur de l'action ont été rendues. Membre de cette mission commune et sénateur des Côtes-d'Armor, Michel Vaspart s'est même montré très critique sur la gouvernance de la SNSM:
 
"Monsieur le Ministre, 12,3 millions d'euros en autofinancement pour le nouveau siège de la SNSM pas très loin de l'Opéra alors qu'il peinait à trouver des financements pour le renouvellement des canots de sauvetage et l'entretien des matériels…Dans le rapport de Didier Mandelli (sénateur de la Vendée, ndlr), une des propositions est de faire évoluer la gouvernance de la SNSM car une association de la société civile composée de bénévoles engagés et dévoués, prêts à sacrifier leurs vies pour sauver les nôtres ne se gère pas par leurs dirigeants comme l'armée des Poilus de 14-18"


Nicolas Payet
Lu 1978 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Janvier 2020 - 17:16 Le radier du Ouaki est rouvert